Je me prépare

6 bonnes pratiques de productivité pour atteindre ses objectifs

Comment optimiser le temps dont vous disposez pour réaliser vos projets ? On vous partage nos 6 bonnes pratiques de productivité pour atteindre ses objectifs, quels qu’ils soient (décrocher un nouveau job, développer son entreprise…).

J’ai co-écrit cet article avec Yéza Lucas car nous parlons toutes les deux beaucoup de ce sujet dans nos coachings. On se permet de vous dire tout ça, car on travaille nous-mêmes beaucoup sur notre productivité. Résultat, on arrive toutes les deux à développer rapidement nos entreprises respectives seules. Durant notre tour d’Europe, on a beaucoup travaillé à côté, et on sait comment on fonctionne… Et ça marche ! Voici donc nos conseils et nos exemples personnels pour vous guider. Le but n’étant pas de devenir des robots, mais d’optimiser son temps pour avancer sereinement et efficacement dans nos projets 🙂


1/ Vous fixer des objectifs clairs et limités dans le temps

La clé de l’organisation, ce sont les objectifs que vous vous fixez ! Si vous avez choisi de vous organiser, c’est pour réussir à tendre vers un objectif professionnel (ou personnel). Si vous ne vous fixez pas d’objectif, c’est comme si vous n’aviez pas de but. Et par conséquent, aucune raison d’être productif et efficace !

L’objectif que vous vous fixez doit être clair, mesurable et atteignable à un moment T.

Voici quelques exemples d’objectifs professionnels :

  • Quitter mon job avant le 1er janvier 2019
  • Augmenter mon chiffre d’affaires mensuel de 2000 euros à 3000 euros en trois mois
  • Décrocher le poste dont je rêve

Prenons le premier objectif : quitter mon job avant le 1er janvier 2019. Pour atteindre cet objectif : je dois avant cela, préparer un projet professionnel clair et viable avant l’échéance du 1er janvier 2019. Il me reste donc moins de deux mois pour :

  • Clarifier mon projet professionnel
  • Développer mon réseau et l’informer de mon projet
  • Me former si besoin

Nous avons donc 3 sous-objectifs qui découlent d’un objectif principal. Et pour que cet objectif principal soit atteignable, il faut segmenter vos sous-objectifs en mois, semaines et journée.


2/ Décomposer l’objectif en sous-objectifs

Pour atteindre votre objectif vu dans le point précédent, vous allez donc pouvoir :

  • Activer un contact réseau par jour
  • Lire 30 minutes des newsletters et articles sur votre nouvelle thématique
  • Passer en revue les formations qui pourraient vous aider à atteindre votre objectif
  • En choisir une ou deux, et suivre un cours par jour
  • Vous pouvez également vous faire accompagner par un coach professionnel pour vous aider 

Si vous en faites un peu chaque jour, votre objectif vous semblera atteignable… et vous l’atteindrez !

L’exemple de Yéza :

Je me fixe comme objectif principal de développer ma notoriété (Personal Branding) et devenir LA référence de ma thématique. Pour cela, je me suis fixé des sous-objectifs jusqu’au 1er janvier 2019. Par exemple :

  • Intervenir dans 5 événements sur ma thématique
  • Lire 2 nouveaux livres d’experts sur le Personal Branding
  • Produire un contenu hebdomadaire en lien avec cette thématique
  • Sortir une formation en ligne d’ici fin décembre
  • Lancer un programme de coaching de Personal Branding d’ici janvier
  • Interviewer 3 experts de ma thématique

Et chaque jour, je traduis ces sous-objectifs en actions concrètes et je vois déjà les résultats. Depuis le 24 octobre (date à laquelle je me suis fixé un objectif) :

  • Je suis intervenue dans 3 événements
  • J’ai lu deux livres d’experts de ma thématique
  • J’ai une interview prévue avec un expert du Personal Branding
  • Le plan de ma formation Personal Branding est prêt
  • Mon programme de coaching est en cours de finalisation
  • Chaque semaine, je m’en tiens à un à trois contenus hebdomadaires sur cette thématique

Le bureau préféré de Yéza : le train ! Du coup, elle fait Paris – Perpignan – Strasbourg chaque jour


3/ Ritualiser votre journée (la force des habitudes)

Pour réussir à atteindre vos objectifs, il faut que vos journées soient extrêmement organisées. Pour être productif, vous devez vous imposer des rituels quotidiens qui vont se transformer en habitudes. Une fois qu’une habitude est ancrée, il est beaucoup plus facile de répéter le geste jour après jour.

L’exemple de Charlotte :

En gérant seule Pose ta Dem’, j’ai BEAUCOUP de choses à faire. Je me tiens donc à une routine quotidienne et hebdomadaire. Voici l’essentiel à retenir :

  • Je démarre chaque journée par un rituel en 3 étapes : exercice physique / écriture / lecture. Bon, pour exercice physique, doucement : je fais quelques minutes d’étirements et postures simples de yoga. Mais c’est déjà très important pour réaligner mon corps et mon esprit (et dit plus clairement, me dérouiller, haha). Ensuite, j’écris pendant 15 à 20 minutes dans mon journal. Ca m’aide à clarifier mes idées, à réveiller mon cerveau et à fixer mes objectifs de la journée. Ensuite, je lis mon livre du moment – développement personnel, entrepreneuriat… pas de fiction, uniquement des livres pratiques pour me développer moi ou mon activité.
  • Je m’auto-forme chaque jour, 30 minutes au minimum. Cela passe par de la lecture, ou une formation en ligne, sur le sujet dont j’ai besoin à ce moment-là : marketing digital, vente, gestion de mes finances… (Pour apprendre à vous former, je vous en dis plus ici, mais je vous conseille d’abord de finir cet article !)
  • Je me fixe 3 objectifs quotidiens et 3 objectifs hebdomadaires, pour éviter de m’éparpiller. Ca m’aide à garder le cap par rapport à la destination que je me suis fixée, sans tomber dans les travers de la to-do list à rallonge.

Mon ultime conseil : lire le livre Miracle Morning d’Hal Elrod pour créer votre propre routine matinale !

Si vous voulez d’autres ma-gni-fiques photos comme celle-ci, suivez-moi sur Instagram !


4/ Couper les sources de distractions et éviter le multitasking

Lorsque vous décidez de travailler à la réalisation de votre objectif, vous êtes sans cesse perturbé par des facteurs externes :

  • Votre téléphone
  • Vos mails
  • Youtube
  • Vous et votre imagination !

Si vous avez peu de temps par jour pour atteindre votre objectif, par exemple car vous êtes encore en poste, vous devez absolument être concentré pendant ces moments de travail. Voici quelques bonnes pratiques à mettre en place :

  • Mettez votre téléphone en mode avion quand vous travaillez sur votre projet (l’astuce de Charlotte : planquer mon téléphone dans un placard loin de mon bureau !)
  • Accordez-vous des pauses régulières pendant votre temps de travail (sinon vous ferez des pauses à la place de votre travail)
  • Chronométrez-vous pour prendre conscience du temps que prend chaque tâche. On estime mal parfois, à la hausse ou à la baisse. Or, pour organiser votre agenda, il faut connaître la durée des tâches que l’on accomplit !
  • Evitez le multi-tasking, car personne n’est fait pour ça ! Il vaut mieux bloquer 30 minutes sur une tâche précise, que passer 2 heures sur plusieurs fronts sans avoir rien accompli de concret à la fin.
  • Fixez-vous des objectifs journaliers en début de journée et regardez votre checklist en fin de journée. Ne vous focalisez pas sur ce que vous n’avez pas accompli, mais félicitez-vous de ce qui a été réalisé. C’est d’ailleurs pour ça qu’il vaut mieux se fixer 3 grands objectifs quotidiens plutôt qu’une liste de 20 tâches.
L’exemple de Yéza : 
  • Depuis quelques temps, je mets mon téléphone en mode avion pendant la nuit jusqu’à ce que je me mette à vraiment travailler. Sinon, je reçois des notifications en permanence qui me procurent du stress et couper mon téléphone m’a libérée d’une grosse source de stress !
  • Mes journées sont cadrées et je sais exactement les tâches que je dois réaliser en commençant ma journée. Et je sais qu’à la fin de la journée, ces tâches seront accomplies !
  • Je ne fais plus de multitasking car je sais que c’est une pratique contre-productive : en me concentrant peu de temps sur une tâche, je suis beaucoup plus efficace qu’en essayant d’être partout à la fois et en dépensant trop d’énergie sans être concentrée sur une seule chose.
  • Je ne me chronomètre plus car je sais quel temps prend chacune de mes tâches : un article me prend 2 heures (avec la mise en page), le traitement de mes mails peut me prendre 30 minutes, une interview écrite me prend 1 heure, une newsletter 20 minutes…
  • Concernant mes pauses, ma vraie pause est ma pause de trente minutes de course à pied quasi-quotidienne qui me permet de pratiquer une activité physique tout en me régénérant.
L’exemple de Charlotte :
  • J’ai enlevé tous les sons de notifications de mon téléphone. Il ne sonne que si on m’appelle. Pour les textos, messenger, whatsapp, linkedin et toute la clique, la notification s’affiche mais ne sonne jamais. Donc quand j’ai besoin de me concentrer, je retourne mon téléphone, voire je le mets dans mon placard si je sens que je suis tentée.
  • Je ferme ma boîte mail de manière à ne pas voir le nombre de mails augmenter. Et bien sûr je n’ai aucune notification en haut de l’écran. Les seules notifications qui apparaissent sont celles de mon agenda, pour éviter de rater un call.
  • J’ai ENFIN soigné mon multitasking aigu. Pas de (t)chat ouvert, et une seule tâche à la fois. Par exemple, je prends 1h pour programmer tous mes posts facebook. Ou 2h pour écrire un article. Ou 1h pour traiter tous mes mails d’un coup (voire plus). Pour les mails, je culpabilisais au début de ne pas répondre tout de suite. Maintenant, j’ai priorisé : je réponds à certains mails dans la journée (clients, prospects, demandes urgentes), et dans la semaine à d’autres (prise de contact, demande floue, proposition de partenariat, etc). La terre ne s’est pas arrêtée de tourner, mon business non plus, et j’ai gagné en productivité.

Saurez-vous identifier l’élément perturbateur sur cette photo ? (= Faites ce que je dis mais pas ce que je fais 😅 OK, c’était exceptionnel)


5/ Ne pas négliger votre vie personnelle

Votre équilibre entre votre vie personnelle et professionnelle est essentiel pour que vous teniez la cadence dans la durée. Avoir un objectif est une bonne chose, mais vous ne devez pas sacrifier vos loisirs et votre vie personnelle. Plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas ? 🙂 

Gardez du temps dans votre semaine pour pratiquer vos loisirs, passer du temps en famille, et garder du temps pour vous (et vous reposer). Si vous supprimez toute source de plaisir, vous allez perdre le sens que vous avez donné à votre nouvelle vie professionnelle.

C’est souvent dans les moments suspendus (quand on prend sa douche par exemple) que les idées arrivent, que les problèmes se débloquent. Tout simplement car notre cerveau a besoin d’espace pour trouver des solutions. Voilà pourquoi on n’arrive plus à rien quand on a « la tête dans le guidon »… Il vaut mieux faire un break pour repartir de plus belle, que de s’entêter alors qu’on est KO.

Nos conseils testés et approuvés :

  • Pratiquez une activité sportive hebdomadaire (Charlotte prend 1 à 2 cours de yoga par semaine et en fait chez elle pendant la semaine, Yéza court 4 fois par semaine pendant 30 minutes et pratique l’aïkido 2 à 3 fois par semaine. Si vous aviez un doute sur laquelle était la plus sportive des deux, vous avez votre réponse). A noter que parfois, une simple promenade à l’extérieur suffit à s’aérer l’esprit ! (Rattrapage de Charlotte : je fais mes 10 000 pas par jour, ça c’est important !)
  • Bloquez des temps réservés à vos proches et à vos loisirs dans votre agenda, sinon ces moments risquent de passer à la trappe. (Charlotte : mes amis me prennent pour une ministre psychopathe (coucou les amis, j’espère que vous me lisez, je vous testerai), mais si je ne réserve pas de créneau dédié un moment à l’avance, je sais qu’on n’arrivera pas à se voir)
  • Dans votre bucket list (= la liste des choses que vous voulez accomplir dans votre vie), inscrivez des objectifs professionnels, mais pas que ! Vos objectifs personnels sont tout aussi importants, et les avoir en tête vous aidera à garder le cap.
  • Testez 5 minutes de méditation par jour. Si vous débutez, utilisez des méditations guidées sur Youtube ou via des applications comme Petit Bambou.

Essayez, vous verrez que votre quotidien sera bien plus agréable et que vous ne vous détournerez pas de votre objectif pour autant !


6/ Ecoutez votre rythme naturel

Vous avez sûrement lu beaucoup de choses sur la productivité. Mais une chose à retenir est la suivante : vous devez suivre votre rythme naturel pour tenir ! Si vous ne vous écoutez pas, vous subirez vos journées.

Si vous êtes du matin, levez-vous une heure plus tôt et mettez en place votre routine matinale pour atteindre vos objectifs.

Si vous êtes du soir, vous pouvez appliquer la même routine à un moment plus tardif.

Utilisez vos temps morts pour faire des pauses (si vous le pouvez !) et travaillez quand vous vous sentez inspiré. Lorsque l’inspiration est là, ne la laissez pas partir, quitte à finir plus tard. Lorsqu’une idée vous vient, notez la tout de suite !

L’exemple de Yéza : 

Le matin est mon meilleur moment de productivité (avec le train), c’est à ce moment là que j’écris mes articles et produis mes contenus me demandant de la réflexion intellectuelle. L’après-midi est consacrée à mes rendez-vous clients.

L’exemple de Charlotte :

Je préfère accomplir toutes les petites et moyennes tâches qui demandent de l’attention le matin (répondre aux mails, faire des devis et factures, traiter les interviews…) pour avoir le cerveau libre de créer le reste de la journée (articles, formations en ligne…). Mes séances de coaching avec mes clients ont lieu généralement en fin d’après-midi et en soirée.


On espère de tout coeur que cet article vous donnera envie d’adopter quelques bonnes pratiques de productivité pour atteindre ses objectifs, peut-être plus vite que vous ne le pensiez !

Commentaires

Vous allez aussi aimer