Je m'inspire

Aurélien : D’ingénieur commercial à accompagnant certifié pour freelances

Après un passé de grand timide, des études en informatique et un poste à l’étranger, Aurélien a décidé de tout arrêter et de s’écouter pour faire quelque chose qui lui plaît vraiment ! Un parcours haut en rebondissement qui lui a permis de se réaliser et d’aider des freelances comme il aurait aimé qu’on l’aide lui-même en devenant accompagnant certifié pour freelances.


Bonjour Aurélien, raconte-nous ton parcours en toute transparence !

Après avoir redoublé ma terminale Scientifique, j’obtiens non sans mal mon baccalauréat. Etant un peu »geek » sur les bords, je me dirige vers un DUT dans l’informatique tout naturellement. A la fin de celui-ci, un stage de 3 mois qui se passe horriblement mal et qui me donne la boule au ventre à l’idée de retravailler.

J’en profite pour avoir une prise de conscience via un ras le bol de ma timidité qui me donne l’opportunité de m’intéresser au développement personnel. Je lis énormément sur ces sujets et je me lance des défis pour devenir plus confiant et à l’aise. En parallèle, je continue mon parcours en informatique.

Vient l’heure d’intégrer une école d’ingénieur en alternance et de faire des allers retours entre Nîmes et Paris chaque mois. Une riche expérience qui m’a permis lors d’une mission de rencontrer des ingénieurs commerciaux proposant des services aux entreprises.

Ayant progressé humainement, je me dit que ce mix technique et relationnel était fait pour moi. Je poursuis en mastère spécialisé en vente en alternance pour obtenir cette double compétence.

A l’issue de ce nouveau diplôme, je cherche à me challenger à un niveau supplémentaire et de partir travailler seul à l’étranger en tant qu’ingénieur commercial !

Après être accepté dans une TPE située dans les îles me voilà prêt pour démarrer ce nouveau challenge à l’île Maurice.

Je fais 9 mois là-bas, puis environ la même durée en Nouvelle-Calédonie puis à la Réunion.

L'unique newsletter à lire pour enfin poser ta dem' !

Rejoins la communauté de 7000 futurs démissionnaires qui lisent la newsletter chaque mardi matin !

Mon job consistait à proposer et vendre des prestations informatiques et à les réaliser en partie avec l’équipe.

En soi sur le papier tout semblait coller, sauf que…

Pourquoi as-tu décidé de poser ta dem’ ?

Je ressentais peu à peu que je n’étais pas aligné avec cela. La technique informatique m’emballait de moins en moins.

Je devais monter en compétence et me tenir à jour, mais les informations ne s’enregistraient pas dans mon cerveau. J’avais de plus en plus envie de me détacher complètement de la technique informatique et ce n’était pas possible dans ce poste.

Aussi, fort de cette évolution personnelle (via mes lectures et challenges) j’avais créé un blog et je commençais à faire des vidéos sur YouTube et cela m’intéressait bien plus. Je commençais à avoir hâte le soir et le week-end pour avancer sur ce projet.

A ce moment là, je prenais une autre voie. La raison voulait que je continue ce job à l’autre bout du monde et le cœur voulait que je me lance éperdument dans ce projet… d’accompagnement de personnes.

Mon boss commençait à me parler de retourner en métropole pour effectuer des missions de prospection. Depuis quelques semaines, j’avais commencé à rechercher des formations pour me reconvertir et tout était en métropole. Pour en arriver là, je me suis fait accompagné pour définir ce que j’avais vraiment envie de faire et comment y arriver.

Comment s’est passé son départ ?

Un vendredi, me faisant part de sa sincère envie que j’effectue une première mission de prospection de 3 semaines en métropole, je me dis qu’il va falloir que je prenne une décision.

Je passe mon week-end à réfléchir et à peser le pour et le contre, à me torturer l’esprit !

Puis le lundi matin il était prévu que j’échange avec mon directeur et la situation était parfaite car nous n’étions que tous les deux au bureau. Avec le stress qui commençait à monter, je lui demande si je peux lui parler de quelque chose, après une réponse  affirmative de sa part je décide de lui parler de mon projet !

J’avais peur et j’avais la voix un peu tremblotante pour le coup je ne sais pas pourquoi et finalement j’ai été agréablement surpris par sa réaction ! Il m’a même proposé une rupture conventionnelle pour me faciliter les démarches.

Après cela, j’ai été comme délivré d’un poids, et j’étais à 200% prêt à me lancer dans un nouveau défi : celui de faire ce qui m’animait et à mon compte !

Quelles ont été les étapes que tu as suivies suite à cela ?

Fini l’indépendance dans un appartement vue océan indien et les voyages assez fréquents dans les îles voisines. Bonjour le retour chez les parents et les formations !

Mais honnêtement je préférais de loin cette situation car c’était pour avancer dans un but précis qui me tenait vraiment à cœur.

J’ai donc repris mes « études ». Après 10 ans d’indépendance retourner chez ses parents peut être complexe car cela peut être vécu comme une régression. Or pour gagner il faut être prêt à en perdre. Et j’étais prêt à perdre pour gagner une nouvelle indépendance et une activité qui m’était destinée.

J’ai notamment passé quelques mois à vouloir créer des formations vidéos sur des sujets qui je pensais intéresseraient tout le monde et qui finalement n’intéressaient que moi. Cette période bien que « courte » fut difficile psychologiquement mais  j’ai énormément appris.

Par la suite j’ai commencé à accompagner des personnes sur différentes thématiques car en tant que « coach certifié » je le pouvais. J’aidais donc des personnes sur leur communication, leur équilibre professionnel et personnel, leur confiance, etc.

Puis peu à peu je me suis posé les bonnes questions, et j’ai analysé mon parcours. les points faibles que j’ai transformé en points forts et j’en suis venu à me spécialiser sur un type d’accompagnement précis.

En quoi consistent tes activités aujourd’hui ?

Aujourd’hui, je suis accompagnant certifié pour freelances, j’aide les freelances (indépendants) à trouver plus de clients chaque mois et stabiliser leur activité en osant prospecter.

Pourquoi ?

  • J’étais un grand timide qui ne l’est plus
  • J’ai eu une expérience commerciale en France et à l’étranger
  • Je me suis formé à des outils professionnels pour accompagner les personnes (Coaching, PNL, Process Communication, etc).

Beaucoup de personnes se lancent en freelance dans une activité qui leur tient à cœur et c’est top. Cependant elles assument différents rôles dont celui de « commercial ». Ce rôle là est majeur dans une activité et très souvent peu ont eu une formation « commerciale ». Il est donc complexe de trouver des clients et de vendre afin de vivre sereinement de son activité.

Si vous êtes le meilleur graphiste, développeur ou autre et que vous ne savez pas comment trouver des client(e)s et présenter votre offre, malheureusement toutes vos compétences ne seront pas mises à profit. Vous attendrez que le bouche-à-oreille fonctionne (s’il fonctionne) et vous serez dépendant des autres car pas dans la proactivité.

Ce que je fais aujourd’hui m’enchante ! Oui le terme est fort. Je vois mes client(e)s évoluer dans la bonne direction, avoir des résultats, s’épanouir, devenir plus sereins quand à leur avenir et c’est un beau cadeau que de voir cela !

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui songe à poser sa dem’ mais qui n’a pas encore osé franchir le pas ?

Déjà si tu es sur cette page c’est que tu te poses des questions. Ce qu’il faut c’est écouter son cœur, ses envies. Si tu fais quelque chose qui te plaît énormément tu seras forcément compétent(e). Aussi ton niveau d’énergie et de bonheur au quotidien sera bien plus important. Tous les domaines de ta vie en seront impactés positivement !

Bien sûr comme tout changement, il y aura une phase de transition ou tu seras moins à l’aise, moins confortable.

Par exemple : croise tes bras naturellement puis croise les dans l’autre sens (gauche sur droit si tu faisais naturellement l’inverse). C’est exactement la même chose qui va se passer. Ce sera bizarre au début et ce sera pour un futur meilleur.

Comme dit plus haut : pour être prêt à gagner il faut être prêt à perdre quelque chose !

Qu’es tu prêt(e) à perdre pour gagner ? (prends vraiment le temps de répondre à cette question).

Crois en toi, tu peux le faire !

Et si ton entourage te dissuade c’est soit :

  • Parce qu’ils ont peur pour toi
  • Parce qu’ils ont peur que tu arrives là où eux ne sont pas arrivés

Si c’est ce cas-là, je te conseille de rencontrer d’autres personnes.

Ton environnement sera très important alors entoure-toi de personnes positives et cultive un état d’esprit sain et solide. Pour cela, je t’invite à définir ton objectif bien précisément et à te visualiser en train d’y arriver.

Entoure-toi de personnes qui font déjà ce que tu as envie de faire ! Participe à des événements en lien avec tes souhaits s’il y en a.

Aujourd’hui nous vivons dans une époque ou tout est possible. Il est possible de reprendre ses études « tard », de voyager facilement.

Le monde est à ta portée !

Quand plus jeune j’entendais parler entrepreneuriat dans mon école d’ingénieur, je me disais que ce n’était pas pour moi. Que je n’en serais jamais capable. Pourtant aujourd’hui c’est le cas et cela fonctionne bien !

L’ancien grand timide que j’étais accompagne des personnes aujourd’hui à aller vers les autres sereinement. Pourquoi toi tu ne pourrais pas réussir ?

Oui c’est possible, garde cela en tête ! Crois en toi, avance pas à pas vers ton objectif même si ce n’est que d’un millimètre. Cependant, avance chaque jour.

Je te souhaite de t’épanouir et de vivre un futur que tu mérites.


Que retenir de l’expérience d’Aurélien ? 

  • Réfléchissez, pesez le pour et le contre et foncez ! Comme Aurélien, vous aurez peut-être une très belle surprise à l’arrivée 🙂
  • Ecoutez-vous : vous ne le regretterez-pas !
  • Dans tout changement, il y a une période de transition : votre quotidien change, vos habitudes aussi, vous sortez de votre zone de confort, il est donc normal de ne pas être très à l’aise au départ. Donnez-vous du temps et tout ira bien !
  • Ne cherchez pas à avancer à toute vitesse, avancez petit pas par petit pas, n’oubliez pas : l’important est d’arriver à destination 🙂

Vous pouvez retrouver Aurélien, accompagnant certifié pour freelances,  sur LinkedIn ou sur son site Internet


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez les programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

 

Commentaires

Vous allez aussi aimer

>

🍪 En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. Plus d’infos

C'est quoi un cookie ?
En plus d'être un délicieux gâteau, un cookie est un fichier sur votre appareil qui contient des données. Vous pouvez à tout moment supprimer ou limiter le stockage de ces fichiers dans les paramètres de votre navigateur internet (voir plus bas).

À quoi ils servent ?
Les cookies de mesure d’audience nous permettent de connaître l’utilisation et les performances de notre site, d’établir des statistiques, des volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments de notre site (contenus visités, parcours) nous permettant d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services. Les données recueillies sont uniquement consultées et analysées par Pose ta Dem'.
Les cookies liés aux opérations relatives à la publicité ciblée nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes publicitaires et de limiter le nombre de fois où une publicité pour Pose ta Dem' vous est proposée.

Comment désactiver les cookies ?
Pour empêcher ou limiter le stockage des cookies sur votre Terminal, vous pouvez modifier les paramètres du navigateur que vous utilisez :

Pour Chrome :
Cliquez sur le menu Chrome à droite dans la barre d'outils du navigateur.
Sélectionnez Paramètres.
Cliquez sur Afficher les paramètres avancés.
Dans la section "Confidentialité", cliquez sur le bouton Paramètres de contenu.
Dans la section "Cookies", vous pouvez modifier les paramètres suivants :
Supprimer les cookies
Bloquer les cookies par défaut
Autoriser les cookies par défaut
Conserver les cookies et les données de site par défaut jusqu'à la fermeture du navigateur
Définir des exceptions pour les cookies de certains sites Web ou domaines
Pour Safari :
Choisissez Safari > "Préférences", puis cliquez sur l'onglet "Sécurité" (ou " Confidentialité").
Dans la section "Accepter les cookies", choisissez l'une des options proposées.
Pour Mozilla Firefox
En haut de la fenêtre de Firefox, cliquez sur le menu Outils, puis sélectionnez Options
Sélectionnez le panneau Vie privée.
Paramétrez Règles de conservation : à utiliser les paramètres personnalisés pour l'historique.
Décochez Accepter les cookies.
Cliquez sur OK pour fermer la fenêtre « Options »
Si votre navigateur ne figure pas dans la liste vous pouvez vous rendre directement sur le site de son éditeur.

Pour disposer d’informations complémentaires sur les Cookies, nous vous invitons à consulter la rubrique « Vos traces » du site de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/.

Fermer