Les chroniques de Charlotte

Voici le juste équilibre à trouver

il faut trouver le juste équilibre

// Chaque dimanche, j’envoie un texte sorti tout droit de mes pensées à mes abonnés… comme celui-ci ! Pour recevoir mes textes directement par mail le dimanche + les meilleurs contenus de Pose ta Dem’ le mardi, l’inscription est ici //


Hello !

Dimanche pluvieux, dimanche studieux aujourd’hui : je planche sur le sujet du syndrome de l’imposteur.

Tu sais, cette fâcheuse tendance à ne jamais te sentir à la hauteur.

A ne pas oser t’affirmer, par peur que quelqu’un te « démasque » et découvre que tu es incompétent. 

Cette petite voix très violente envers toi-même, qui vient saper tes envies de reconversion, tes entretiens d’embauche ou encore ton projet entrepreneurial.

C’est bon, tu vois de quoi je parle ? 😅

(Pour info : je planche sur ce sujet car ce sera le thème de mon intervention à l’événement 
Les Breaks Indés. Si le freelancing t’attire (ou que tu es déjà freelance), je t’invite à participer 😊)

Le syndrome de l’imposteur touche beauuucoup de personnes en reconversion. En majorité les femmes !

L'unique newsletter à lire pour enfin poser ta dem' !

Rejoins la communauté de 10000 futurs démissionnaires qui lisent mes conseils concrets et inspirants pour inventer leur vie professionnelle !

Et comme cet après-midi je coworkais avec mon amie Aline de The BBoost, je lui ai demandé son avis sur le syndrome de l’imposteur. Voici ce qu’elle m’a répondu : 

« C’est une bonne chose parce que c’est un vrai garde-fou, ça évite de prendre le melon ! Donc il faut le maîtriser mais pas s’en débarrasser ! »

En résumé : c’est bien tant que c’est pas trop.

Et de fil en aiguille, cela nous a amenées à parler d’équilibre

Car dans le processus de reconversion, on se pose beaucoup de questions.

Et je me suis aperçue que la réponse est très souvent : « C’est un juste équilibre à trouver ! »

Comme ton assiette.

Manger des fruits c’est bien, mais si tu en manges trop et à n’importe quelle heure, ton système digestif ne va pas apprécier.

C’est pourquoi aujourd’hui je vais te parler de tous ces équilibres difficiles à trouver, qui rendent complexes la reconversion… Et la vie en général 😄 #onsamuse

Liste (non-exhaustive) des équilibres subtils à trouver :

  • Vivre dans le moment présent ET se fixer des objectifs ambitieux 
  • Travailler sur soi ET s’ouvrir aux autres
  • Passer du temps avec soi-même ET veiller à ne pas s’isoler ou à se renfermer sur soi-même
  • Se faire passer en premier ET être généreux avec les autres
  • Affirmer sa valeur et ses compétences ET savoir se remettre en question
  • Avoir confiance en soi ET rester humble
  • Passer du temps avec ses proches ET prendre le temps d’avancer sur ses projets
  • Apporter son maximum à ses clients ET savoir poser ses limites
  • Se montrer sur les réseaux pour développer sa notoriété ET respecter sa vie privée
  • Se faire plaisir en craquant sur le chocolat ET prendre soin de sa santé
  • Savoir lâcher-prise ET être consciencieux (ne pas tomber dans le « je m’en foutisme »)
  • Trouver de l’inspiration et du contenu sur les réseaux sociaux ET vivre en déconnexion
  • Ecouter les conseils des autres ET mener sa vie à sa façon
  • Être productif ET écouter son rythme naturel
  • Être performant ET ne pas se mettre la pression
  • etc etc !

Tu vois que tout est question d’équilibre.

Si on penche trop d’un côté, l’équilibre est rompu.

Par exemple, si tu vis seulement dans le futur sans vivre le moment présent, si tu te dis que tu seras heureux uniquement quand tu seras plus riche ou que tu auras accompli tes projets… Tu passes à côté de ta vie !

Si tu te remets en question en permanence car tu ne te fais pas confiance… Alors tu n’oses plus rien faire et tu restes paralysé par la peur de mal faire les choses !

Alors, que faire ?

Quand tu sens un déséquilibre dans ta vie, quand tu te sens en souffrance pour une raison… Je t’invite à te demander : quel serait l’exact opposé ? 

Et à partir de là, où peux-tu placer le curseur à mi-chemin pour rétablir l’équilibre ?

Par exemple, si aujourd’hui tu souffres du syndrome de l’imposteur…

L’exact opposé serait d’avoir une confiance absolue en toi ! Tellement absolue qu’elle serait néfaste : tu ne prendrais pas en compte la critique, tu aurais peut-être le melon, et tu ne chercherais même pas à t’améliorer ! 

Partant de là, où peux-tu placer le curseur à la croisée des chemins entre ces deux extrêmes ?

Ainsi, tu peux te dire que tu vas désormais améliorer ta confiance en toi en listant toutes tes forces et qualités, mais que tu gardes ta bonne habitude de demander un feedback objectif sur ton travail.

Nous avons tous des extrêmes différents et une position idéale de notre curseur. Ne compte pas sur les autres pour te dire où se trouve TON équilibre : c’est à toi de le découvrir, petit pas par petit pas.

Quand je suis en souffrance à cause d’un déséquilibre, j’essaie de me dire la chose suivante :

OK c’est douloureux, mais grâce à cela, j’ai un indicateur supplémentaire pour savoir où placer le curseur !

Alors : quel équilibre est rompu aujourd’hui chez toi ? Comment peux-tu le rétablir, en changeant de place le curseur ?

Je te laisse y réfléchir en ce dimanche soir 😉

Et si tu veux mon avis sur le syndrome de l’imposteur spécifiquement + des solutions, clique ici pour regarder ma vidéo !

Charlotte


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez les programmes d’accompagnement individuelet les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer