Je m'inspire

Claire : Slasheuse après avoir été psychologue du travail

Photo en noir et blanc de Claire, slasheuse

Après avoir été psychologue du travail, Claire Segovia jongle aujourd’hui avec ses différentes activités professionnelles. Entre son job de responsable de développement commercial, les cours qu’elle enseigne à l’université et ses accompagnements de personnes en reconversion (entre autres), Claire est une vraie slasheuse ! Dans cette interview, elle nous explique comment elle s’organise au quotidien et quels sont ses conseils pour atteindre les objectifs qu’on s’est fixés. Bonne lecture !


Bonjour Claire, raconte-nous ton parcours en toute transparence ! 

J’ai eu un parcours classique jusqu’au lycée (terminale littéraire) où j’avais pour projet initial de partir dans des études courtes en lien avec la négociation client ou le commerce. Mais faute de moyens et supportant mal le cadre rigide du lycée, j’ai été refusée partout. Je me suis profondément ennuyée en 1ère et Terminale malgré un soutien infaillible de mon entourage dans mes études. Il me restait mon dernier vœu : la fac de psychologie. Je savais que la structure plus souple de l’université me conviendrait mieux et me donnerait envie de m’investir et de réussir mes projets. C’est ainsi que j’ai réalisé mes 4 premières années d’études (Licence et Master 1) à Lyon 2 avant de terminer mon cursus à Reims. 

Je me suis spécialisée dans le domaine de l’accompagnement professionnel, de la reconversion et de l’insertion. J’ai choisi cette spécialité pour aider les gens à trouver leur voie, les accompagner dans leur changement de carrière et faire en sorte qu’ils s’épanouissent professionnellement.

J’ai débuté par trois ans dans un cabinet privé où j’ai eu des missions certes variées mais répétitives et avec une mobilité sur plus de 10 départements. Ensuite, j’ai intégré l’université Lyon 1 pendant deux ans et demi comme ingénieure de formation avant d’être embauchée il y a un an dans une école privée en qualité de responsable du développement commercial de l’alternance. J’ai débuté les cours à l’université il y a plus de deux ans grâce à une responsable pédagogique qui a recommandé mes compétences. J’accompagne également des demandeurs d’emploi en reprise d’études. C’était une de mes mission à l’université et je continue cette activité depuis mon départ en freelance.

Peux-tu nous expliquer en quoi consiste chacune de tes activités ?

Mon activité principale (35 heures) est celle de responsable du développement commercial de l’alternance. Je suis chargée de prospecter des entreprises dans les domaines suivants :  PAO (Publication Assistée par Ordinateur), CAO (Conception Assistée par Ordinateur), QSE (Qualité, Sécurité, Environnement) et Web. J’identifie leurs besoins en recrutement et je les accompagne tout au long du processus pour qu’elles trouvent le ou la candidat(e) qui correspond à leurs attentes. En parallèle, je recrute mes futurs alternants et je les place chez mes clients. Je gère également toutes les relations écoles et présente nos parcours de formation pour que les étudiants puissent poursuivre leurs cursus chez nous.

En parallèle, je dispense des cours à l’université (Claude Bernard Lyon 1) auprès de coachs sportifs inscrits en 2ème année de DEUST métiers de la forme. J’interviens en management des ressources humaines et dans un cours appelé développement du comportement professionnel. De même, j’accompagne de manière individuelle une trentaine de demandeurs d’emploi inscrits en DAEU B (équivalence baccalauréat scientifique) dans leur projet de reconversion professionnelle et de poursuite d’études.

En complément, je travaille en collaboration avec un coach sportif et un dirigeant dans la conception de solutions d’évaluation du stress, de la fatigabilité et de la pénibilité au travail. Je suis dans une démarche de placement à la fois de prestations sportives et bien-être en complément des solutions techniques.

Tu multiplies les activités professionnelles, te retrouves-tu dans le terme slasheur ?

Je me retrouve complètement dans ce concept dans le sens où j’occupe effectivement plusieurs activités et que je peux passer au sein de la même semaine d’une activité à une autre. C’est un terme qui représente bien ma vie professionnelle aujourd’hui et la façon dont je souhaite continuer à la mener. Je suis donc bien une slasheuse.

J’ai toujours su que je finirai par occuper plusieurs activités en même temps. Je suis une personne qui s’ennuie vite dans un seul et même cadre, qui aime le changement et le cherche. C’est après mon premier poste en tant que psychologue du travail avec des missions trop répétitives à mon goût et un arrêt de travail de deux mois que j’ai décidé de changer de poste.

J’ai cherché un emploi (toujours en lien avec mes compétences) qui me laisserait du temps et de l’énergie pour développer d’autres activités. C’est dans la variété que je m’épanouis et dans le changement des activités que je reste motivée. Sinon, je me nécrose intellectuellement et me lasse très rapidement.

Claire, slasheuse, assise à une table

Comment t’organises-tu au quotidien ?

Je suis de nature très organisée et planifie chaque week-end toutes les tâches que j’ai à faire pour la semaine en détaillant chacune de mes journées. Je liste les priorités dans chacune de mes activités. Lorsque je suis dans mon emploi salarié, je m’y consacre totalement. Néanmoins, lors de mes pauses déjeuner et le soir, je gère les cours pour l’université. Je mets à jour mes cours (deux cours par mois) et prépare toute la documentation. Je rencontre les demandeurs d’emploi les vendredis après-midi où je ne travaille pas et le samedi matin.

Concernant ma collaboration avec le dirigeant et le coach sportif, je le fais sur mes temps off exclusivement. J’ai en ma possession un planning détaillé avec les objectifs à réaliser. Je procède également à des rappels sur mon agenda pour être certaine de ne rien oublier. C’est comme ça que je me motive et tiens mes objectifs.

Quelles difficultés as-tu rencontrées ou rencontres-tu actuellement dans la gestion de plusieurs activités ?

Il a surtout fallu que je sois dès le départ très organisée et structurée dans la gestion de chacune de ces activités pour pouvoir réaliser un travail de qualité et ne pas négliger une activité au profit d’une autre et ainsi me décrédibiliser auprès de mes relations.

Aujourd’hui, ma difficulté réside dans le fait que mon travail salarié me prend trop de temps et ne me permet pas de me consacrer pleinement au développement des trois autres. J’envisage donc de diminuer ce temps de travail ou de me lancer uniquement à mon compte pour gérer tous ces projets. En effet, je souhaite développer les cours et dispenser plus de formations. Je désire développer mes actions auprès des entreprises avec lesquelles je travaille. En parallèle, j’ai pour projet de créer des formations pour accompagner les personnes dans leur changement (ou évolution) de carrière.

Que conseillerais-tu à quelqu’un qui souhaite avoir plusieurs activités ou projets ? 

De se lancer car si l’idée vous traverse l’esprit, il faut au moins essayer !

L’essentiel est de trouver des activités qui peuvent être compatibles en termes de temps et de trouver une organisation qui soit optimale pour ne pas se laisser submerger et avoir envie de tout arrêter. 

Diminuer son temps de travail pour garder un filet de sécurité peut être une bonne solution et une alternative pour démarrer. Les activités se sont pour ma part ajoutées au fil de l’eau en réfléchissant à la manière dont je pouvais tout coupler. 


Que retenir de l’expérience de Claire ?

  • Lister les priorités de chaque activité permet de s’organiser plus facilement quand on slash.
  • Tenir un planning détaillé avec ses objectifs est une bonne manière de se motiver en toutes circonstances.
  • Si l’idée de vous lancer vous traverse l’esprit : allez-y !
  • Le plus important pour un slasheur est d’avoir des activités compatibles en termes de temps.

 Si vous aussi vous avez envie de devenir slasher/slasheuse, n’hésitez pas à aller lire le témoignage de Célisiane : slasheuse après avoir été chef de projet digital RH dans un grand groupe. 


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez mes programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer