Les chroniques de Charlotte

Es-tu aligné ? Comment être aligné… concrètement ?

// Chaque dimanche matin, j’envoie un texte sorti tout droit de mes pensées à mes abonnés… comme celui-ci ! Pour recevoir mes textes directement par mail le dimanche + les meilleurs contenus de Pose ta Dem’ le mardi, l’inscription est ici //


J’ai choisi de quitter mon ancien job parce que je n’étais plus alignée. Aujourd’hui,  pour chacune de mes décisions, je me questionne sur mon « alignement ».

Pour moi, être alignée = être en phase avec ce que je fais, comment je le fais et pourquoi je le fais.

L’alignement est clé dans une aventure de reconversion ou une aventure entrepreneuriale. Si on change de voie, c’est pour trouver davantage de sens, d’épanouissement et donc d’alignement.

Comment savoir si on est aligné ? Que veut dire « être aligné » concrètement ?
Peut-on être aligné et gagner de l’argent ?
Comment faire si on n’est plus aligné ?

Je réponds à tout cela avec des exemples concrets !

En lisant cette chronique, je te recommande d’avoir un exemple en tête : une décision que tu as du mal à prendre, ou une situation sur laquelle tu te questionnes en ce moment. Et applique ce que je te partage à cet exemple 🙂 Bonne lecture !


1. Comment savoir si je suis alignée ?

  • De manière intuitive, je le « ressens ». Je me pose ces questions pour me connecter à mon ressenti :
    • Est-ce que ça me semble « lourd » ou « léger » ?
    • Est-ce que ça me fait vibrer ?
    • Est-ce que ça me procure de la joie, de l’excitation, ou au contraire ça me plombe ?
    • Est-ce que ça me donne ou ça me prend de l’énergie ?
    • Je le ressens aussi physiquement. Quand je bloque, je le sens au niveau de la gorge en premier lieu (elle me serre, je me racle la gorge sans raison…), mais aussi du diaphragme qui se bloque. Je me sens aussi fatiguée.
  • En me rappelant mes valeurs, mes convictions, mon « pourquoi » :
    • Est-ce en adéquation avec mes valeurs, ma manière de faire ?
    • Est-ce que je me « reconnais » dans cela ?
    • Serais-je fière de moi si je faisais cela ?

Voilà la seule photo que j’aie trouvée qui illustre l’alignement 🤔😄

L'unique newsletter à lire pour enfin poser ta dem' !

Rejoins la communauté de 7000 futurs démissionnaires qui lisent la newsletter chaque mardi matin !

2. Concrètement, ça veut dire quoi « être alignée »?

« L’alignement » peut sembler flou, alors voici quelques exemples concrets de mon entreprise que tu connais bien puisque tu es abonné à Pose ta Dem’ 😉

Contenu

-> Nous recevons de très nombreuses propositions d’articles et d’interviews. Pour choisir, nous avons un process de validation : thématique de l’article, angle, plan, style.
Ce process m’assure que l’article correspond à mes valeurs, à ma vision.
Et il permet de justifier la décision prise, en donnant des éléments précis – par exemple, un manque de bienveillance ou de transparence dans les propos.

Recrutement

-> Je recrute sur les compétences bien sûr, mais aussi sur l’alignement. Collaborer avec une personne, ce n’est pas simplement signer un contrat et lui faire un virement bancaire chaque mois ! Cela signifie : passer du temps avec cette personne, prendre des décisions communes, l’engager dans l’entreprise, se faire confiance mutuellement.

Pour savoir si je suis alignée avec un candidat, je me demande : 
– Est-ce que j’ai hâte de travailler avec cette personne ?
– Est-elle elle-même alignée avec la vision et la stratégie de Pose ta Dem’ ?
– Les autres membres de l’équipe se sentiraient-ils alignés avec cette personne ?

Produits & Services

-> J’ai une multitude d’idées d’offres à créer, et on m’en soumet aussi souvent. La boîte à idées est plus que pleine ! Mais au-delà de 2 ou 3, cela n’est pas faisable. Il faut prioriser. Alors, je fais le tri.

Et pour choisir, l’un des critères que je prends en compte est l’alignement : 
– Est-ce que je serais fière de proposer cette offre ?
– Est-ce que cette offre est en phase avec la philosophie et la cible de Pose ta Dem’ ?
– Comment je me sens à l’idée de créer cette offre ? Lourde ou légère ? Enthousiaste ou déjà fatiguée avant même de commencer ? Joyeuse ou éteinte ?

Dans la joie et l’alignement parfaits pendant mon travail 🙏 (Bon ok, pour le shooting ! Dans la réalité, même les livres ne sont pas aussi alignés 😄😉)

Marketing et vente

L’exemple le plus récent de mon alignement est celui de l’augmentation du prix de la formation en ligne Nouveau Départ, sur lequel j’ai communiqué lundi dernier.

C’est une bonne occasion de parler alignement et argent ! 

Je n’étais plus alignée avec le prix de ce programme : il ne reflétait pas la qualité du contenu et de l’accompagnement de Marion, mentor du programme. Je me sentais frustrée par ce décalage.

Être reconnu pour la valeur de son travail est capital, que l’on soit salarié ou entrepreneur.
Tu n’es pas aligné avec ton salaire si tu estimes que le travail que tu fournis à ton employeur « vaut » plus que ça. Parce que tu y mets ton coeur, ton énergie, ton temps.
Cela ne veut pas dire que tu travailles uniquement pour le salaire ! Tu le fais par conviction, passion (dans certains cas), conscience professionnelle.

C’est pareil pour un entrepreneur, comme moi :
– Je ne fais pas ce que je fais uniquement pour l’argent ! J’ai créé Pose ta Dem’ par passion, par conviction, parce que c’est mon projet de coeur, parce que ça aide ceux qui passent par là où je suis passée avec difficulté.
– Mais cela ne veut pas dire que l’argent n’est pas important !

L’argent est nécessaire et neutre. Il n’est pas bon ou mauvais en soi. Ce qui pose problème avec l’argent, c’est s’il est acquis ou dépensé d’une manière qui ne correspond pas à nos valeurs.

Je sais que cela peut choquer. Il est déjà arrivé que l’on me reproche de gagner de l’argent avec ce que je fais ! Pas plus tard que dimanche dernier, une personne s’est désabonnée pour le motif suivant : « Le but est de vendre votre programme, c’est honteux« .

Pourquoi honteux ? Voici ma vision des choses (qu’elle ne connaîtra pas puisqu’elle est désabonnée, haha !)

– Si je ne vendais rien, j’aurais dû fermer Pose ta Dem’ il y a bien longtemps. Compte tenu du nombre de lecteurs (300 000) et de membres de la communauté en 2 ans, ça aurait été dommage !

– Il n’y a pas de honte à vendre. Au contraire : j’en suis fière ! Pourquoi ?
-> Parce que développer ma propre entreprise est le signe que c’est possible, et que oui, on peut vivre de son activité après avoir posé sa dem’. Je veux porter haut et fort ce message auprès de ma communauté !
-> Parce que je suis convaincue de l’impact de mes programmes payants.

Certains abonnés m’écrivent pour me dire qu’ils lisent Pose ta Dem’ depuis des mois et que grâce à cela, ils ont franchi le pas. J’en suis tellement heureuse !
Mais c’est une minorité. Car le plus souvent, lire des articles ne suffit pas à passer à l’action.
Mes programmes, eux, sont conçus pour cela : contenu avancé et pédagogique, cadre, échéances, accompagnement humain.

Je ne serais pas alignée si je ne parlais pas de mes programmes car :
– J’aurais la sensation de rester en surface, de ne pas aider autant que je le peux
– Je me sentirais frustrée de travailler énormément à titre bénévole, de ne pas être récompensée pour mon temps, mon énergie, ma passion, ma persévérance. Ça me semblerait injuste.

C’est ce que je dis toujours : il n’y a pas de raison de choisir entre passion et rémunération.
Certaines activités sont plus faciles que d’autres à rentabiliser, c’est vrai.
Mais si on décide de se rémunérer grâce à son activité, on trouve des solutions ! Je me souviens de l’exemple d’une entrepreneure américaine qui a fait fortune à partir de sa passion : fabriquer des boules à neige personnalisées, qu’elle vend à des tarifs très élevés pour sa clientèle de gens fortunés et célèbres.

Clients

-> Je ne travaille pas avec une personne avec laquelle je ne suis pas alignée : conflit de valeurs, sensation de pénibilité à l’idée de travailler ensemble… Dans ces cas-là, je refuse.

-> Je ne vends pas si le client lui-même n’est pas aligné avec le programme. Je ne mens jamais pour vendre, au risque de ne pas être alignée avec mes valeurs. Si un programme ne correspond pas au besoin de quelqu’un, je le lui dis, même si ça m’empêche de « signer » ce client.

Si je vendais tout en sachant que ça ne convenait pas, cela aurait des répercussions profondes : moindre estime de moi-même et de mon activité + insatisfaction du client.
La transparence peut faire moins vendre à court terme, mais fidéliser cette personne dans la communauté.

3. Et si je ne suis plus alignée ? Réponses aux questions !

Est-il normal de ne plus être aligné avec quelque chose qui nous convenait auparavant ?

Bien sûr ! On évolue, ça fait partie de notre nature. Nos aspirations, nos besoins et notre vision du monde changent. C’est pour cela qu’un job qu’on adorait à nos débuts nous semble désormais vide de sens.

Idem avec une ville : pendant des années, je n’imaginais pas vivre ailleurs qu’à Paris, c’était ma ville de coeur. Mais cela a changé. Ça m’a attristée au début : pourquoi la flamme s’est-elle éteinte ? Ça m’a chamboulée, jusqu’à ce que j’accepte ce changement en moi et que je passe à l’action.

Que faire si on ne se sent plus aligné ?

D’abord, écouter cette sensation et l’accepter. Se dire « Je ne suis plus en phase, c’est ok, il n’y a rien de mal à ça ! ». Puis, passer à l’action. La transition est parfois douloureuse, car on s’était attaché à la situation d’avant. Mais une fois le changement derrière nous, ça nous semble évident.

Cela vaut pour les changements majeurs comme pour les petits changements.

Par exemple : annuler un partenariat dans lequel on s’était engagé.
On culpabilise, on hésite, on retourne la situation dans tous les sens… On se dit qu’on doit aller au bout, mais en même temps, ce partenariat nous plombe, nous prend notre énergie… C’est typiquement un problème d’alignement, quelle qu’en soit la raison !
Que se passe-t-il si on ose passer à l’action et l’annuler ?
On se sent terriblement mal quelques instants… Avant de ressentir un profond soulagement ! Ouf, c’est passé !

Mieux vaut mettre fin à cela (dans les meilleures conditions possibles pour le partenaire si possible) plutôt que de se forcer et de n’apporter aucun bon résultat.

Un désalignement a des conséquences : sur soi (frustration, fatigue, colère…) et sur les autres (insatisfaction, déception…).

Chercher à être aligné n’est pas égoïste !

4. A ton tour !

Repense à l’exemple que tu as choisi au départ (une décision que tu dois prendre en ce moment, un changement que tu songes à effectuer…)

Fais la liste des options possibles.
Avec laquelle te sens-tu le plus aligné ?
Utilise mes astuces pour trouver la réponse en toi.

Et si jamais la réponse est « aucune » : alors il existe une autre solution que tu ne vois pas.
Demande-toi :
« Et s’il était possible de …? »
« Que ferait untel à ma place ? »

Et ose demander autour de toi. Les autres ont une vision d’ensemble objective. Ne demande pas ce qu’ils en pensent – demande des idées ou solutions que tu n’aurais pas envisagées, sans jugement !

Ensuite, laisse ta décision mûrir… et passe à l’action !

Tu peux régulièrement te poser la question, pour t’assurer que tu es à ta place.

Au plus tu te connais, au plus tu assumes qui tu es, au plus tu te sentiras aligné. C’est un beau chemin dans lequel t’engager !

Sur ce, je te souhaite une bonne journée 🙂


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez mes programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer

🍪 En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. Plus d’infos

C'est quoi un cookie ?
En plus d'être un délicieux gâteau, un cookie est un fichier sur votre appareil qui contient des données. Vous pouvez à tout moment supprimer ou limiter le stockage de ces fichiers dans les paramètres de votre navigateur internet (voir plus bas).

À quoi ils servent ?
Les cookies de mesure d’audience nous permettent de connaître l’utilisation et les performances de notre site, d’établir des statistiques, des volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments de notre site (contenus visités, parcours) nous permettant d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services. Les données recueillies sont uniquement consultées et analysées par Pose ta Dem'.
Les cookies liés aux opérations relatives à la publicité ciblée nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes publicitaires et de limiter le nombre de fois où une publicité pour Pose ta Dem' vous est proposée.

Comment désactiver les cookies ?
Pour empêcher ou limiter le stockage des cookies sur votre Terminal, vous pouvez modifier les paramètres du navigateur que vous utilisez :

Pour Chrome :
Cliquez sur le menu Chrome à droite dans la barre d'outils du navigateur.
Sélectionnez Paramètres.
Cliquez sur Afficher les paramètres avancés.
Dans la section "Confidentialité", cliquez sur le bouton Paramètres de contenu.
Dans la section "Cookies", vous pouvez modifier les paramètres suivants :
Supprimer les cookies
Bloquer les cookies par défaut
Autoriser les cookies par défaut
Conserver les cookies et les données de site par défaut jusqu'à la fermeture du navigateur
Définir des exceptions pour les cookies de certains sites Web ou domaines
Pour Safari :
Choisissez Safari > "Préférences", puis cliquez sur l'onglet "Sécurité" (ou " Confidentialité").
Dans la section "Accepter les cookies", choisissez l'une des options proposées.
Pour Mozilla Firefox
En haut de la fenêtre de Firefox, cliquez sur le menu Outils, puis sélectionnez Options
Sélectionnez le panneau Vie privée.
Paramétrez Règles de conservation : à utiliser les paramètres personnalisés pour l'historique.
Décochez Accepter les cookies.
Cliquez sur OK pour fermer la fenêtre « Options »
Si votre navigateur ne figure pas dans la liste vous pouvez vous rendre directement sur le site de son éditeur.

Pour disposer d’informations complémentaires sur les Cookies, nous vous invitons à consulter la rubrique « Vos traces » du site de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/.

Fermer