Je m'inspire, Les chroniques de Charlotte

J’ai avoué la vérité… et j’ai bien fait !

// Chaque dimanche matin, j’envoie un texte sorti tout droit de mes pensées à mes abonnés… comme celui-ci ! Pour recevoir mes textes directement par mail le dimanche + les meilleurs contenus de Pose ta Dem’ le mardi, l’inscription est ici //


La principale leçon que je tire de ma semaine est la suivante : dire la vérité est la réponse à nos problèmes. J’ai avoué la vérité… et j’ai bien fait !

J’ai passé une semaine à m’inquiéter énormément au sujet de mon livre.

J’ai écrit l’équivalent de 230 pages, ce qui est énorme en un mois. Mais j’ai beau avoir été productive et avoir respecté mon plan de travail 80% du temps, je ne suis pas certaine de rendre le manuscrit à temps (le 1er mars).

Déjà, parce que des incidents de parcours (extérieurs au livre) m’ont ralentie.
Ensuite, parce qu’écrire le texte n’est que la moitié du chemin : il faut le retravailler de nombreuses fois dans le détail pour que le résultat soit satisfaisant.
Mais surtout, ce que je n’avais pas assez anticipé, c’est qu’écrire demande une énergie folle… et des temps de repos. Or, en me fixant le challenge d’écrire un livre en deux mois, j’ai la tête dans le guidon.

J’ai donc eu très peur cette semaine :
– De ne pas rendre le manuscrit à temps
– De le rendre à temps mais avec une moindre qualité car tête dans le guidon = manque de recul

J’ai beaucoup culpabilisé vis-à-vis de mon éditeur. J’avais peur de le décevoir, de le mettre en difficulté ou en colère… Tout cela était bien sûr dans ma tête car il n’avait pas montré le moindre signe d’agacement ! Alors, pour arrêter de me prendre la tête, j’ai décidé de lui dire la vérité sur mon avancement, mes questionnements et mes doutes.

Résultat ? Grâce à notre discussion, les choses sont claires et j’ai eu les réponses à mes questions. Je me sens rassurée car il a parfaitement compris le problème. Personne n’écrit de livre en deux mois, donc mes difficultés sont légitimes ! Je me sens aussi reboostée pour continuer l’aventure. Je n’ai plus la tête dans le guidon… grâce à une simple conversation. Je m’étais imaginé le pire et finalement, en disant simplement la vérité, tout s’est arrangé. 

L'unique newsletter à lire pour enfin poser ta dem' !

Rejoins la communauté de 7000 futurs démissionnaires qui lisent la newsletter chaque mardi matin !

Voici ce qu’on a conclu : on maintient la date du 1er mars pour rendre le manuscrit pour une publication début juin, car ce serait l’idéal. Mais si en cours de route, on s’aperçoit que le délai n’est pas tenable, on reportera. Et ce ne sera pas la fin du monde !

Le plus souvent, ce qui tourne en boucle dans notre tête peut être résolu en disant la vérité :
– Aux autres. On passe un temps fou à imaginer ce que les autres pensent ou penseront de nous. Que va dire mon chef de mon travail ? Que vont penser mes proches de ma décision de poser ma dem’ ? On s’épuise nous-mêmes ! Or, je ne sais pas si tu as remarqué, mais on se trompe assez souvent dans nos pronostics.  C’est l’objet du 3ème accord toltèque : « Ne faites pas de supposition ».
– A soi-même. Car très souvent, on se voile la face. Or, admettre notre vérité nous libère.L’écriture aide à cela : en noircissant les pages, on finit par mettre des mots sur ce que l’on ressent au plus profond de nous-mêmes.

Beaucoup d’émotions négatives trouvent un soulagement dans la vérité : la colère, la douleur, la déception, la tristesse, ou encore la honte par exemple. Lorsque l’on a honte de quelque chose, on cherche à le cacher, et on se sent mal. On angoisse que cela soit découvert. On imagine la réaction de la personne en face. Alors que si l’on dit la vérité ? Hé bien, c’est résolu !

Parfois, dire la vérité à une autre personne peut lui causer du tort. Il y a alors deux solutions :
– Préparer la manière de lui dire pour ne pas la blesser, tout en faisant passer notre message.
– Dire cette vérité… à soi-même. Un bon exercice consiste à écrire noir sur blanc dans une lettre ce que l’on pense puis… la jeter ou la brûler. Sans jamais la donner à la personne en question. Essaie, tu verras !

Aujourd’hui, je t’invite à réfléchir à cela

  • Quelles émotions négatives ou questionnements plombent ton énergie en ce moment ?
  • Quelle vérité peux-tu dire (à toi-même ou à quelqu’un d’autre) pour t’en libérer ?

Bonne réflexion et bonne semaine 🙂


PS 1 : L’une de mes vérités est que je ne me sens plus bien à Paris. Je me suis installée ici en 2011, il y a 9 ans. J’ai été folle amoureuse de cette ville pendant des années, mais la flamme s’éteint à petit feu depuis plus d’un an. Alors, j’en pars le plus souvent possible. Je suis dans le sud de la France en ce moment car je compte sur le soleil pour me donner de l’énergie en cette période délicate ! Destination suivante, le Maroc. J’interviens à uneretraite pour entrepreneurs du 11 au 18 mars avec ateliers de travail et moments bien-être. Si tu es disponible, je serai ravie de compter un membre de la communauté Pose ta Dem’ parmi les participants 🙂 Inscriptions ici

PS 2  : Si ta vérité est que tu te sens perdu dans ta vie professionnelle en ce moment, je te rappelle que mon programme Nouveau Départ est fait pour clarifier ton avenir et définir ton projet de reconversion. Il existe en accompagnement individuel et en formation en ligne.
En faisant ce travail d’introspection, tu vas aller chercher la vérité en toi. Car toi seul sais quelle vie tu veux créer ! Mais pour accéder à cette vérité au fond de toi, il faut enlever des couches de croyances, de peurs et d’obligations que tu t’imposes… et qui ne sont pas toi.PS 3 : Pour finir, une autre vérité qui me fait culpabiliser si je ne la dis pas, c’est que je suis très peu joignable en ce moment pour me concentrer sur mon livre. J’ai reçu de nombreuses réponses aux dernières chroniques auxquelles je n’ai pas encore eu le temps de répondre. Ce n’est pas l’envie qui manque, c’est le temps, alors si tu es concerné, je te remercie mille fois pour ta compréhension 🙏


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez mes programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer

>

🍪 En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. Plus d’infos

C'est quoi un cookie ?
En plus d'être un délicieux gâteau, un cookie est un fichier sur votre appareil qui contient des données. Vous pouvez à tout moment supprimer ou limiter le stockage de ces fichiers dans les paramètres de votre navigateur internet (voir plus bas).

À quoi ils servent ?
Les cookies de mesure d’audience nous permettent de connaître l’utilisation et les performances de notre site, d’établir des statistiques, des volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments de notre site (contenus visités, parcours) nous permettant d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services. Les données recueillies sont uniquement consultées et analysées par Pose ta Dem'.
Les cookies liés aux opérations relatives à la publicité ciblée nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes publicitaires et de limiter le nombre de fois où une publicité pour Pose ta Dem' vous est proposée.

Comment désactiver les cookies ?
Pour empêcher ou limiter le stockage des cookies sur votre Terminal, vous pouvez modifier les paramètres du navigateur que vous utilisez :

Pour Chrome :
Cliquez sur le menu Chrome à droite dans la barre d'outils du navigateur.
Sélectionnez Paramètres.
Cliquez sur Afficher les paramètres avancés.
Dans la section "Confidentialité", cliquez sur le bouton Paramètres de contenu.
Dans la section "Cookies", vous pouvez modifier les paramètres suivants :
Supprimer les cookies
Bloquer les cookies par défaut
Autoriser les cookies par défaut
Conserver les cookies et les données de site par défaut jusqu'à la fermeture du navigateur
Définir des exceptions pour les cookies de certains sites Web ou domaines
Pour Safari :
Choisissez Safari > "Préférences", puis cliquez sur l'onglet "Sécurité" (ou " Confidentialité").
Dans la section "Accepter les cookies", choisissez l'une des options proposées.
Pour Mozilla Firefox
En haut de la fenêtre de Firefox, cliquez sur le menu Outils, puis sélectionnez Options
Sélectionnez le panneau Vie privée.
Paramétrez Règles de conservation : à utiliser les paramètres personnalisés pour l'historique.
Décochez Accepter les cookies.
Cliquez sur OK pour fermer la fenêtre « Options »
Si votre navigateur ne figure pas dans la liste vous pouvez vous rendre directement sur le site de son éditeur.

Pour disposer d’informations complémentaires sur les Cookies, nous vous invitons à consulter la rubrique « Vos traces » du site de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/.

Fermer