Je m'inspire

Ludovic : Il a quitté la finance pour devenir freelance et Digital Nomad

Après des études en finance, Ludovic Fouchan a décidé de complètement changer de voie : il a fondé avec sa compagne Nomade Path, un média sur les nouveaux modes de travail. Dans cette interview, il nous explique son cheminement de son premier stage à sa nouvelle activité de freelance et Digital Nomad et nous raconte avec beaucoup de transparence les difficultés rencontrées. Bonne lecture ! 


Bonjour Ludovic, raconte-nous ton parcours en toute transparence !

Bonjour je m’appelle Ludovic Fouchan et j’ai cofondé avec ma copine Nomade Path, le 1er média francophone dédié à la culture nomade digital et au travail en remote.  J’ai un parcours plutôt atypique, j’ai toujours été plutôt bon élève jusqu’au lycée ou j’ai redoublé ma seconde avant de remonter la pente et avoir mon Bac ES.

À partir de la 1ère année de fac en économie gestion à Bordeaux, j’ai commencé sérieusement à travailler pour passer mes semestres avec des notes proches de la mention Assez Bien. 

J’aimais beaucoup l’économie et je m’orientais petit à petit vers la Finance, mon choix de prédilection… Du moins c’est ce que je pensais.  Avec mon dossier plus que correct, j’ai été accepté à Paris pour 1 année de Master 1 intense à L’Université Panthéon Assas. Après cette année, j’ai décidé de faire une année de césure pour me confronter au marché de l’emploi et sortir de la théorie prodiguée en Université. 

Suite à un stage dans une grande banque française … ça a été la désillusion, et une grosse période de remise en question sur ce que j’allais faire de ma vie (eh oui déjà) ! J’ai commencé en parallèle à m’intéresser à l’écosystème startup et à l’innovation pour fuir la Finance pure qui était pourtant le coeur de mes 4 précédentes années d’études (nous sommes en 2015).

Je décide tout de même de terminer mes études en Finance avec un M2 à Assas, et faire un stage plus proche de mes nouvelles convictions. Toujours dans une banque française, je rejoins le pôle Investissement Socialement Responsable pour 6 mois, j’apprend beaucoup mais le secteur me pèse et je commence à saturer d’être dans une équipe ou la moyenne d’âge tourne autour de 45 ans. 

Suite à cette dernière expérience et la validation de mon diplôme, j’ai les idées claires et je sais que je ne veux absolument pas démarrer une carrière en Finance. 

J’ai  donc décidé de mettre ma connaissance des problématiques de grands groupes, et ma culture du monde de l’innovation / startup pour sortir définitivement de la Finance en rejoignant Fabernovel en tant que consultant en innovation en CDI. 

Ludovic et sa compagne qui travaille

Comment as-tu décidé de fonder Nomade Path ?

J’ai toujours été fasciné par ceux qui étaient capable de suivre des changements radicaux dans leurs vie, je me souviens que je regardais en boucle les vidéos sur switch collective alors que j’étais encore en Master 2. 

C’est lors de vacances, quand j’étais encore en poste chez Fabernovel, que j’ai commencé à voir ce mouvement émerger. Nous étions dans un café au Sri Lanka avec Jeanne, et dans le seul café « branché » du coin, nous avons vu une orde de travailleurs scotchés à leurs ordis … C’était des nomades digitaux. 

Depuis ce moment il ne s’est pas passé 1 jour sans que cette idée sorte de notre tête, et en me documentant j’ai remarqué qu’aucun média français n’abordait le sujet en profondeur, et surtout sans bullshit … 

L’idée était née de créer Nomade Path et documenter le mouvement en devenant nous même des nomades digitaux. 

Comment s’est passé ton départ de Fabernovel ?

J’ai passé 2 ans chez Fabernovel, 27 ans de moyenne d’âge et un réel apprentissage pour mon 1er poste en CDI. Mon poste me permettait d’être très proche des problématique des nouveaux usages numériques, et des nouvelles façons de travailler (rencontre de nombreux freelance, des startups remote) donc au quotidien je pouvais nourrir le projet Nomade Path même en étant en poste.

Je n’avais pas forcément un ras-le-bol de mon poste, mais c’était épuisant et j’avais besoin de plus de liberté dans mes prises de décisions. 

Après avoir fixé une date avec ma hiérarchie, j’ai démissionné et comme nous étions sur les mêmes sujets, Fabernovel nous soutient dans le projet sous forme d’une mission en freelancing à distance.

En quoi consiste ton activité aujourd’hui ?

L’activité au sein de Nomade Path consiste à créer du contenu avec ma copine sur le sujet du nomadisme digital et à faire des interviews de nomades ou de fondateurs d’entreprises qui permettent ces nouvelles façons de travailler (coworking, coliving, startups…).

Nous avons décidé de partir 6 mois en Asie à la rencontre de ces nouveaux travailleurs en démarrant par Bali, le plus gros Hub pour Nomades, et à côté de ça nous sommes tous les deux freelances

Ludovic freelance et digital nomad en plein travail

Cette activité te permet-elle de vivre ?

Pour l’instant je considère Nomade Path comme un « side-project«  car il ne permet pour l’instant pas de rémunération. De plus comme le nomadisme digital est adossé au freelancing, être freelance à côté ne créé par d’interférences et tout est plus ou moins lié. (Nous allons aborder la question du freelance nomade par exemple).

J’ai décidé d’avoir un positionnement clair en tant que freelance pour me démarquer, et pour ne pas faire de la distance un frein à ma carrière. Pour moi il est important de se construire un profil avec une compétence « rare » pour une « niche » bien particulière afin d’être capable de faire rapidement office d’autorité. 

Mon positionnement ? « J’aide mes clients du travel et de l’hospitalité à accroître leurs ventes en direct grâce au reciblage publicitaire sur Facebook et Instagram » 

Je vis pour l’instant de mes économies et de la mission que j’ai fait pour Fabernovel. Concernant le freelancing, ayant commencé mon activité de freelance il y a 1 mois et demi, je ne peux apporter plus de données concrètes sur cette activité, même si je en discussions avec des potentiels clients.

Quelles difficultés as-tu rencontrées ?

Le plus difficile c’est concilier side project et freelancing. Surtout de se dire que le side project concrètement ne rapporte pas encore d’argent (même si on réfléchit à plusieurs moyens de monétisation) et de se tenir dans la régularité. 

On publie 1 vidéo par semaine sur notre chaîne youtube pour aider ceux qui veulent devenir digital nomades en faisant tomber tout les mythes et parfois j’aimerais prospecter ou produire du contenu sur la partie freelancing. 

Pour passer outre il faut penser au long terme, et ne pas abandonner. La régularité c’est la clé, même si on fait quelques vues et que notre liste email grossit lentement, du jours au lendemain à force de travail on sera récompensé.  C’est pareil pour le freelancing, et surtout en tant que freelance je pense qu’il est important d’avoir un projet à côté pour ne pas faire tout le temps la même chose.

Que conseillerais-tu à quelqu’un qui souhaite se lancer dans l’entrepreneuriat mais n’a pas encore osé franchir le pas ?

Ecrivez votre « Pourquoi » dans un carnet que vous allez lire quand vous avez des coups de mou, vous écrivez pourquoi vous faites ça, si c’est pour gagner de l’argent pas de soucis, mais écrivez-le. Votre pourquoi sera votre carburant pour votre moteur et en le lisant tous les matins vous saurez pourquoi vous travaillez un dimanche soir pour atteindre vos objectifs et croyez en vous.

C’est peut être bateau, mais si vous ne croyez pas en vous personne ne le feras à votre place.  

Je conseille aussi d’avoir un fond de sécurité pour ne pas se trouver dans des situations inconfortables et prendre de mauvaises décisions. 


Que retenir de l’expérience de Ludovic ?

  • Vous voulez devenir freelance et Digital Nomad ? Construisez-vous un profil avec une compétence « rare » pour une « niche » bien particulière.
  • N’oubliez pas que même si votre Side Project ne vous rapporte pas encore d’argent, la régularité est essentielle : ne le laissez pas tomber ! 
  • Définissez votre « pourquoi » et accrochez-vous à cela si vous perdez pied.
  • Se lancer, c’est bien, avec un filet de sécurité c’est mieux !

Vous pouvez retrouver Ludovic, freelance et Digital Nomad, sur son site web, sur Instagram et sur YouTube


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez mes programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer