Je m'inspire

Marie-Ange : Elle s’est lancée dans le marketing de réseau après avoir été cadre commercial

Marie-Ange fait du marketing de réseau

Après avoir été cadre commercial et passé plus de 30 ans dans la même entreprise, Marie-Ange a été licenciée et s’est lancée dans le marketing de réseau ! Dans cette interview, elle nous explique son parcours avec beaucoup de sincérité et de bienveillance. Bonne lecture ! 


Bonjour Marie-Ange, raconte-nous ton parcours en toute transparence ! 

J’ai commencé à travailler à l’âge de 16 ans et demi et j’ai évolué dans l’entreprise. Adjointe de mon patron et ensuite cadre commerciale, j’ai passé 30 ans à ses côtés et 7 ans dans l’entreprise qu’il avait rachetée à la suite de son départ à la retraite.

Tu as été licenciée en 2013, après 37 ans dans la même entreprise en tant que cadre, comment l’as-tu vécu ?

J’ai été licenciée et à ce moment-là, toute ma vie s’est écroulée ! En fait je pensais que je ne savais pas faire autre chose ! Il a fallu que je rencontre à Pôle Emploi, une personne persuasive, à mon écoute, qui a su susciter ma curiosité et mon intérêt pour que je prenne rendez-vous avec la personne qui m’a expliqué le Marketing de Réseau. J’ai alors pensé que c’était peut-être ma bouée de sauvetage !

J’étais perdue après mon licenciement, mais le format en « équipe » du Marketing de Réseau m’a rassurée et m’a permis de retrouver une raison d’avancer.

Comment t’es-tu formée ?

J’ai eu plusieurs types de formation : j’ai d’abord travaillé sur les produits avec des formations en présentiel, avec ma marraine puis des formations en format vidéo sur des sites web (celui de Forever et celui de ma marraine). Mais ce qui m’a le plus formée, c’est le passage à l’action et la consommation des produits : les utiliser pour partager l’expérience des produits !

 J’ai fait des formations en Marketing, j’ai fait du développement personnel auprès de coachs professionnels et reconnus. Et puis, Forever m’a permis d’intégrer l’EM Lyon, une école de management. Avec cette formation en Manager de Réseau de Marketing à 58 ans, j’ai vécu une expérience extraordinaire, pas facile de reprendre le chemin de l’école ! J’en ai apprécié chaque instant.

Marie-Ange assise à une table accompagnée d'autres personnes

En quoi consistent tes activités aujourd’hui ? 

Les différents coachings m’ont permis de changer ma façon d’organiser mes journées. Aujourd’hui je me lève tôt, je n’allume plus la télé, j’évite le négatif dès le matin, j’écoute des audios pour partir du bon pied et, si je peux, je fais du sport, je vais marcher.

Mon agenda est plein de rendez-vous d’une semaine à l’autre mais j’organise mon temps en fonction de ce qui se passe dans ma vie, j’ai deux filles et deux petits-enfants, donc je leur consacre un maximum de temps.

Je commence par répondre aux mails et au courrier, je regarde les publications intéressantes sur les réseaux sociaux, je gère ma communication et les besoins de mon équipe.

Mes rendez-vous débutent en principe vers 9h30 le matin et 14h30 l’après-midi, je m’adapte aux demandes de mes distributeurs et de mes contacts. Ce sont des rendez-vous de démarrage pour les débutants, de présentation de l’affaire pour les prospects, de mise en place de stratégies de développement des équipes.

Mon activité est basée sur deux axes :

  • un axe actif où j’achète et je revends le produit,
  • un axe passif où je recrute des personnes afin de constituer une équipe avec des entrepreneurs qui développent leurs affaires et je perçois ainsi un pourcentage sur le chiffre d’affaires généré par cette équipe que j’accompagne au quotidien.

Quelles ont été les étapes de la création de ton activité ?

Pendant quatre ans, j’ai été VDI (vendeur à domicile indépendant) et mon chiffre d’affaires évoluant, je n’ai pas pu garder ce statut. J’ai dû créer une société (SASU), je suis en train de finir mon site internet et je communique sur Facebook et LinkedIn.

Comment as-tu obtenu tes premiers clients ?

Notre activité se développe par le bouche-à-oreille donc j’ai consommé mes produits et j’en ai parlé autour de moi, créant ainsi un réseau de consommateurs. Comme nos produits sont consommables et renouvelables, les clients me recommandent suivant leurs besoins, et je ne manque aucune occasion de parler de ma gamme dès qu’une personne se plaint de douleurs ou autre !

Tes activités te permettent-elles de vivre ?

Aujourd’hui, je génère un chiffre d’affaires mensuel 7000 à 9000 € basé, pour plus de 95 %, sur le pourcentage que je perçois sur le chiffre d’affaires de mon équipe. Je focalise mes efforts sur le recrutement que je pratique au quotidien au fil de mes rencontres. En effet, beaucoup de personnes sont à la recherche de complément de revenus ou ont envie de changer de vie !

Quelle a été la réaction de tes proches et comment as-tu vécu ce changement de vie ?

Ce tournant dans ma vie, j’ai pu le prendre car j’ai été soutenue par mon entourage, mes filles, mon compagnon, mes sœurs qui sont tous Entrepreneurs Forever d’ailleurs !

Et c’est un vrai bonheur de partager mon expérience avec ma famille et surtout de pouvoir voyager avec mon compagnon puisque les voyages offerts par Forever sont pour deux personnes !

Mes sœurs et mes filles aussi partagent parfois mes voyages et ce sont des moments extraordinaires. Pour moi la famille c’est mon repère, je m’appuie sur eux, j’ai besoin de leur soutien.

Marie-Ange sur une estrade

Quelles difficultés as-tu rencontrées ? 

Bien sûr tout n’a pas été toujours rose, j’ai eu des moments plus compliqués, le regard des autres n’a pas toujours été tendre. Ce métier étant atypique, beaucoup ont eu peur de l’entourloupe ! Mais c’est mon enthousiasme et ma conviction qui m’ont permis de donner confiance aux autres et de former l’équipe d’aujourd’hui.

Bien sûr, j’ai recruté beaucoup de personnes qui ont vite baissé les bras, il n’y a aucune obligation dans notre business, chacun évolue suivant son objectif et pour certains, difficile d’avoir des projets et de s’autoriser à rêver.

Je me souviens de cette femme que j’ai accompagnée, j’ai investi du temps, j’ai cru en elle, elle avait envie… Et puis, plus rien ! Elle ne répondait plus à mes coups de fil et un jour, elle m’a dit qu’elle se dirigeait vers autre chose. Ça m’a déçue car j’avais beaucoup donné pour l’amener vers le chemin de la réussite, je savais qu’elle avait du potentiel mais je respectais son choix, on ne peut pas décider pour les autres, et c’est le fondement de notre métier, chacun évolue à son rythme vers la liberté financière, décide de sa réussite ou non, pas de pression !

Je me suis alors recentrée vers le reste de mon équipe, j’ai recruté d’autres personnes et j’ai été épaulée par ma Up Line, j’ai trouvé en moi la force pour me focaliser sur l’essentiel de notre activité : aider ceux qui ont décidé de réussir et qui ont de vrais projets !

As-tu des enfants ? Si oui comment gères-tu cela en parallèle de ton activité professionnelle ?

Quand j’ai débuté mon activité, il y a six ans et demi, ma fille Léa commençait des études de kiné, je me retrouvais au chômage et ça l’a perturbée, elle pensait bien sûr au financement et je venais de divorcer.

Elle voulait tout arrêter car elle pensait que je ne pourrais pas lui payer ses études et ne voulait pas être un poids pour moi, Forever est arrivé à point. J’ai pu assurer et l’aider comme prévu !

Que conseillerais-tu à quelqu’un qui souhaite se reconvertir mais n’a pas encore osé franchir le pas ?

Si comme moi vous appréciez la liberté : liberté de temps, liberté financière, liberté de décision, si vous avez envie de découvrir qui vous êtes vraiment, si vous avez l’âme d’un entrepreneur, alors OSEZ, OSEZ sortir de votre zone de confort, OSEZ investir en vous, décidez aujourd’hui d’aller au bout de vos rêves !

Au début, c’était déroutant de ne pas avoir d’horaires, ne pas avoir une personne à qui rendre des comptes, ne pas avoir de cadre pour gérer ses journées. Mais aujourd’hui, c’est ce qui me plait le plus, ne dépendre de personne !

Se lancer ! Changer ses habitudes ! Oser être soi-même !

J’avais des rêves, mais je ne savais pas qu’il fallait que je décide de vouloir les atteindre ! Je l’ai compris peut-être un peu tard, les années avancent, mais il n’est jamais trop tard pour s’accomplir !


Que retenir de l’expérience de Marie-Ange ?

  • S’appuyer sur ses proches lors d’un changement de vie professionnelle est essentiel : ils peuvent vous aider !
  • Comme le dit si bien Marie-Ange : souvenez-vous, il n’est jamais trop tard pour s’accomplir.
  • Vous avez été licencié ? Ne vous découragez pas : c’est l’occasion de se réinventer ! 
  • N’ayez pas peur de sortir de votre zone de confort et ayez confiance en vous : ça peut tout changer !

Vous pouvez retrouver Marie-Ange sur Facebook et LinkedIn


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez mes programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer