Les chroniques de Charlotte

Prends exemple sur Mickey

Si tu as tendance à vouloir trouver le projet parfait tout de suite, la formule idéale, qui fera un carton immédiatement et te rendra épanoui à vie… Ce texte est pour toi !

Deux exemples typiques : 

  • Se lancer en indépendant et vouloir trouver tout de suite la bonne spécialisation, le bon positionnement… Et repousser, repousser la recherche de clients tant qu’on n’a pas le « pitch parfait ».
  • Trouver au plus vite sa « vocation » pour quitter son emploi… Et se précipiter sans s’être posé les bonnes questions.

Alors qu’en réalité, la « bonne voie » pour soi se construit :

  • Le positionnement se précise au fil des expériences. Pourquoi ? Car le positionnement se définit à la jonction de 3 critères : la passion, le talent et les besoins du marché. Tant qu’on n’expérimente pas, on n’a qu’une vague idée de ce qui nous plaît vraiment, on n’a pas conscience de nos talents distinctifs, et on ne détient qu’une visibilité limitée sur le marché. Pour avoir ces infos, il faut parler à de vrais clients !
  • On ne trouve pas sa voie « une bonne fois pour toutes », on évolue. Un poste nous aide à mieux comprendre nos besoins, le type d’environnement dans lequel on se sent bien, les missions missions sur lesquelles on est compétent et « dans le flow ».

Les rencontres, les galères, les découvertes, les changements intérieurs, les nouveaux objectifs que l’on se fixe : tout cela dessine notre « voie » au fur et à mesure.
MAIS attention : cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas chercher le bon positionnement ou le bon job maintenant.
Car c’est en cherchant… que l’on trouve !

Tu as sûrement déjà entendu cette phrase de nombreuses fois (« si tu cherches, tu trouves !« ) mais en as-tu vraiment tiré les enseignements ? Quand je ne trouve pas de solution à un problème, de réponse à une question, je m’en souviens : c’est en cherchant que je trouverai.
Ai-je fait le maximum pour trouver ? Si non, alors, je cherche, j’expérimente, je pose des questions.

La formule magique : Ouvrir la réflexion + Passer à l’action petit pas par petit pas + Laisser le temps faire son travail en étant attentif + Ajuster au fur et à mesure.

C’est le principe du « test and learn » dans l’entrepreneuriat. Je ne m’attends pas à ce que mon idée soit parfaite tout de suite. A la place, je formule une hypothèse, je la teste sur le terrain, j’analyse les résultats, j’en tire des leçons, et j’améliore.

J’ai appliqué ce principe du « test and learn » très récemment avec mon programme Nouveau Départ (si tu es nouveau ici -> il s’agit de mon programme pour définir son projet professionnel).
C’est une bonne illustration de l’évolution d’un produit grâce à l’expérience.

Un peu comme Mickey ! 🐭

Mickey est né en 1928. Depuis, il a changé de look de nombreuses fois :

 

 

A çhaque étape, il a été amélioré, remis au goût du jour.
Mickey, c’est un peu comme mon programme Nouveau Départ.

Mickey n°1 = La première version de Nouveau Départ, octobre 2017.

Il faut bien commencer quelque part. Alors, j’ai planché sur la première version de ma méthode : des livres et des cahiers sur le bureau + mes expériences passées dans ma tête + ma vision, j’ai pu designer la première version.
4 séances thématiques et des exercices. J’ai testé cette V1 avec mes premiers clients (dans des cafés car je n’avais pas de bureau). Je « révisais » mes exercices avant les séances, et je stressais un peu d’oublier des choses. Mon tarif pour débuter ? 120€ (pour 8 heures !!). J’étais très fière de recevoir mes premiers feedbacks et de voir l’impact de mon travail !
(Merci à Ana, Sabrina, Lisa et tous ceux qui ont testé au début, si vous me lisez toujours ;-))

Mickey n°2 = La version en ligne, octobre 2018.

Ma méthode reposait désormais sur des bases solides, éprouvée durant 1 an auprès de dizaines de clients aux profils très variés. J’avais enrichi les exercices et fluidifié le déroulé du programme, j’avais confiance en ma méthode et en ma capacité à transmettre.
J’ai alors lancé mon tout premier programme en ligne « Trouver son projet pro et le réaliser ». Le but était d’offrir l’essentiel de la méthode à ceux qui voulaient avancer seuls.
De mémoire, une cinquantaine de personnes m’ont fait confiance et ont aimé cette version en ligne.
Mais elle n’a pas fait long feu dans mon coeur… 
Je n’avais pas encore compris comment couper une vidéo, donc la qualité visuelle était plus que discutable. Et il manquait un point essentiel : la communauté, pour que les participants échangent ensemble. Quand on cherche sa voie, on a besoin de soutien et d’entraide. Conclusion ? Refaire le produit !

Mickey n°3 : Nouveau Départ aujourd’hui, depuis le printemps 2019.

Avec de nouveaux clients en coaching chaque mois depuis 2 ans, mon expérience se développe à vitesse grand V. J’ai donc à nouveau senti le besoin d’enrichir la méthode.
J’ai refait entièrement le programme en ligne : contenu, vidéos, création de la communauté Nouveau Départ, page de présentation… Tout y est passé !
En parallèle, j’ai fait évoluer le programme d’accompagnement individuel. Il est passé de 4 à 5 séances. Cela laisse plus de temps pour travailler sur les blocages de fond.
J’ai aussi créé une complémentarité entre les séances individuelles et la formation en ligne, ce qui a démultiplié la valeur du programme.

Je suis tentée de dire que la version actuelle de Nouveau Départ est Mickey n°4, car je suis convaincue par le programme et que la note de satisfaction des participants est de 4,9/5.
Mais je sais que cela évoluera.
La multiplication des feedbacks fera émerger d’autres besoins.
D’autres idées pertinentes.
Et en évoluant moi-même, je ferai évoluer le programme.

Et pour tout t’avouer… j’ai déjà identifié un changement à y apporter. Je m’en suis rendue compte ces dernières semaines, au contact de la promo actuelle de Nouveau Départ. Jusqu’ici, le principe : une date fixe de démarrage pour tout le groupe de participants et un programme intensif de 7 semaines.

J’ai fait 2 constats :

1/ L’introspection prend du temps, on a besoin de mûrir notre réflexion.

Même si la formation reste accessible à vie une fois achetée, le format de 7 semaines intensives me semblait trop speed. J’ai eu le sentiment, confirmé par Marion (coach et mentor Nouveau Départ) que ce rythme n’était pas adapté à l’avancement du groupe.

2/ Chaque jour, plusieurs personnes se pré-inscrivent en attendant l’ouverture de la formation, alors qu’elles sont motivées MAINTENANT pour commencer.

Je veux donc pouvoir leur offrir la possibilité de se lancer pendant que l’énergie est là. Car elle peut vite repartir (je le sais, je suis passée par là !).

J’ai donc décidé d’un changement important : désormais, Nouveau Départ sera accessible en permanence. Pas de lancement à date fixe, pas de promo de participants démarrant en simultané. A la place, une animation permanente du groupe par Marion et moi, et des inscriptions quand c’est le moment pour chacun.

Je maintiens la durée de 7 modules sur 7 semaines pour donner un cadre aux participants, mais le groupe restera toujours animé, pas seulement durant les 7 semaines.

Est-ce définitif ? Si tu as bien suivi ma pensée du jour, tu te doutes que… non 🙂

Je vais tester ce nouveau format jusqu’à fin décembre 2019, et en tirer le bilan ! Qu’auront préféré les participants ? Quelle aura été la meilleure dynamique ? Aussi, quel impact sur mon activité ?

J’ai hâte de savoir, et je ne saurai qu’en le faisant ! 😉

👉 Conclusion : Si j’avais voulu faire une version parfaite et définitive il y a 2 ans, je ne me serais jamais lancée. Walt Disney non plus.

Et concernant Pose ta Dem’, cela aurait été problématique pour 2 raisons :

1/ Je n’en serais pas là aujourd’hui : passionnée par mon travail au quotidien et digital nomade, grâce à mon projet devenu une entreprise rentable.

2/ Les 200 personnes qui ont suivi Nouveau Départ n’auraient pas pu en profiter. Or, elles sont nombreuses à avoir posé leur dem’, à avoir trouvé leur projet, ou a minima, à s’être (re)découvertes.

Cette leçon me permet d’illustrer l’évolution naturelle de ce que l’on crée.

👉Si tu t’empêches de développer ton projet par peur de l’imperfection, tu sais ce qu’il te reste  à faire !

Conclusion bis : C’est l’occasion pour moi de t’annoncer la réouverture officielle de Nouveau Départ, après 2 mois de fermeture. Tu l’auras compris : les inscriptions sont accessibles jusqu’à fin décembre. Donc, quand tu sens que c’est le moment pour toi, je serai plus qu’heureuse de t’accueillir dans la communauté Nouveau Départ et de savoir de quelle manière ta vie va changer grâce au programme !

PS : Pour l’occasion, j’ai refait la page de présentation du programme à neuf, j’ai hâte que tu la découvres !


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez les programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer