Je me lance

Comment réaliser une candidature atypique ?

Jeff donne des conseils pour avoir une candidature atypique

Vous en avez assez d’envoyer des candidatures et de ne pas avoir de retours ? Vous souhaitez enfin être convoqué en entretien suite à l’envoi de votre dossier de candidature ? Ou encore, vous aimeriez savoir comment faire pour provoquer un effet « Wahou » chez le recruteur ? Alors lisez cet article, vous apprendrez comment réaliser une candidature atypique afin de sortir du lot et d’obtenir le poste que vous visez !


Cet article a été rédigé par Jeff Carlotti du blog Ma carrière en main


L’inconvénient majeur des candidatures classiques

Vous êtes-vous déjà mis dans les baskets d’un recruteur ? Sabine Kopp, qui est une recruteuse chez Business France, m’a raconté un jour l’anecdote suivante. Elle avait publié une offre d’emploi pour Louboutin à New-York et, en l’espace de deux jours, a reçu environ 300 candidatures. Sa première réaction a été de retirer l’annonce et sa deuxième a été de commencer à faire le tri parmi les candidats.

Et savez-vous quel a été son premier critère de sélection ? Eh bien tout simplement la présence (ou non) d’une lettre de motivation. Et voilà comment 150 candidatures sur les 300 ont été éliminées en l’espace d’un instant. Sabine est claire avec ça ; elle n’a pas le temps de regarder chacune des candidatures. De plus, elle a le choix, elle peut donc mettre la barre plus haut !

Imaginez l’espace d’un instant que vous êtes l’un des candidats ayant répondu à cette annonce. Quand bien même vous avez fait une lettre de motivation, quelles sont, selon vous, les chances que votre candidature soit retenue parmi 150 ? Je ne suis pas statisticien mais à mon avis, elle est quasi nulle. Vrai ou pas ? Tout cela nous amène à la question suivante : comment faire pour que notre candidature sorte du lot ? C’est ce que nous allons voir par la suite !

Quelques astuces atypiques pour vous donner des idées..

Je vais vous proposer plusieurs méthodes pour vous aider à faire une différence. L’idée n’est pas d’être un original mais de s’amuser à jouer avec le cadre du processus de recherche d’emploi. Concrètement ça donne quoi ? Voici quelques exemples.

  • Astuce n°1 : téléphonez au recruteur

Personne ne vous empêche de contacter l’entreprise avant d’envoyer votre candidature afin de vous assurer que l’offre est encore disponible. Il s’agit tout simplement d’un prétexte pour vous faire connaître du recruteur. Vous pouvez également rappeler ce dernier après avoir candidaté pour vérifier que votre dossier de candidature a bien été reçu. Puis relancer le recruteur plusieurs jours après pour savoir où vous en êtes dans le processus de recrutement.

Pensez-vous que le candidat qui a eu trois contacts téléphoniques avec le recruteur, aura plus de chances d’être recruté que celui qui n’en a eu aucun ? Beaucoup plus, vrai ou pas ? Pour information, ce conseil m’a été livré par Jean-Baptiste Péronne qui est vice-président de l’association des anciens élèves de l’IAE d’Aix-en-Provence au moment où j’écris ces lignes. Pour en savoir plus sur cette méthode, je vous invite à lire mon article qui s’intitule 3 astuces pour relancer l’entreprise par rapport à votre candidature !

  • Astuce n°2 : offrez un colis au recruteur

Cette seconde astuce m’a été donnée par Yannick Alain, un ancien directeur commercial qui s’est spécialisé en seconde partie de carrière dans la recherche d’emploi. La voici : envoyer un colis par la poste au recruteur. Dans le colis placez une clé usb qui contient votre CV en vidéo. Vous serez certain(e), de cette manière, qu’il se rappellera de vous.

Autre exemple du même acabit, j’ai conseillé à Kaoutar, une jeune femme que j’ai accompagnée, de porter à l’entretien une sélection de cosmétiques bio réalisée par ses soins. Premièrement, cela était cohérent par rapport au poste et à l’entreprise qu’elle visait car elle souhaitait devenir acheteuse de cosmétiques bio. Deuxièmement, cela lui a permis de marquer des points auprès de la directrice de l’entreprise en :

  • apportant des objets à l’entretien en lien avec le poste visé et l’entreprise ;
  • expliquant comment elle avait sélectionné ces produits (storytelling, démonstration de sa passion, etc.) ;
  • et en faisant participer la directrice (lecture des étiquettes, etc.).

Verdict ? Elle a eu sa promesse d’embauche le lendemain de l’entretien. Après, ce n’est pas uniquement grâce à cette astuce qu’elle a décroché le poste. Soyons réalistes. Son embauche est la conséquence d’un ensemble d’actions qu’elle a mis en place suite au travail d’accompagnement que nous avions fait ensemble (définition de son projet professionnel, réalisation d’interviews réseau, techniques d’entretien de recrutement, etc.).

  • Astuce n°3 : téléphonez aux clients de l’entreprise que vous visez

Cette troisième astuce, je l’ai apprise en lisant le livre d’Olivier Warrot qui s’intitule : « Sachez vous vendre ! » Il s’agit d’un livre de techniques de vente appliquées à la recherche d’emploi. Dans cet ouvrage, Olivier explique comment il a réussi à décrocher un poste de commercial export, alors qu’il n’avait pas d’expérience en la matière.

Comment a-t-il pu faire un tel exploit ? Il a tout simplement contacté les clients de l’entreprise qu’il visait pour savoir ce que ces derniers pensaient d’elle. Internet est la pire des commères comme l’écrit Olivier. Il lui a ainsi été facile de trouver les noms des clients. Puis, grâce à Linkedin, il a pu obtenir le nom des interlocuteurs concernés.

Il leur a téléphoné en passant par le standard de l’entreprise et a ainsi recueilli ce qu’ils pensaient de la prestation de l’entreprise qu’il visait. Quels sont ses points forts ? Ses points faibles ? Etc. Puis, en entretien, Olivier a demandé à son recruteur si celui-ci voulait savoir ce que les clients pensaient de son entreprise.

Je ne vais pas vous surprendre en vous disant que le recruteur a été interloqué. Il n’aurait jamais pensé que quelqu’un ose faire cela. Et vous savez quoi ? Olivier a appris des choses à son recruteur. Je ne vous le cache pas plus longtemps, il a été embauché. Entre un candidat qui a 3 ans d’expérience en tant que commercial et un qui sait réellement ce que les clients pensent. Lequel aura plus de chances selon vous ? 😉

Partez à la recherche d’astuces pour présenter une candidature atypique

J’espère vous avoir montré au travers de la partie précédente qu’il existe des moyens de sortir du lot. Et ce ne sont pas les seuls ! Il en existe beaucoup d’autres. Ce que je vous invite à faire, c’est de partir à leur recherche, de sélectionner ceux qui correspondent à qui vous êtes et de les tester. Pour ce qui est de la phase de test, commencez par des entreprises qui représentent un faible enjeu pour vous.

Cela vous permettra de vous roder à la méthode sans griller vos chances d’intégrer l’entreprise de vos rêves. Vous vous entraînez puis, quand vous sentez que vous êtes prêt, vous pouvez employer ces techniques en postulant aux offres qui vous font vraiment envie. Il s’agit, de nouveau, d’un conseil de Jean-Baptiste Péronne.

Ok, maintenant où trouver de telles astuces ? Vous pouvez vous renseigner au rayon « Recherche d’emploi » de votre libraire, cherchez des astuces sur des blogs comme Pose ta Dem’ et Ma carrière en main ou encore vous faire accompagner par des spécialistes comme Charlotte et moi-même. L’important, c’est de trouver des conseils qui vous correspondent. C’est le point le plus important. Car après, ce sera à vous de les assumer lors de la suite du processus de recrutement. Et si vous allez chercher d’autres conseils ailleurs, c’est ok. On reste bons amis 😉

Partagez dans les commentaires en dessous de cet article vos astuces pour avoir une candidature atypique !


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez les programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer