Les chroniques de Charlotte

Rester concentré et motivé dans le tourbillon

// Chaque dimanche matin, j’envoie un texte sorti tout droit de mes pensées à mes abonnés… comme celui-ci ! Pour recevoir mes textes directement par mail le dimanche + les meilleurs contenus de Pose ta Dem’ le mardi, l’inscription est ici //


La question du jour : comment rester concentré et motivé au milieu du tourbillon ? 

Ce que j’appelle le « tourbillon », c’est à la fois :

  • L’extérieur : l’incertitude du monde, la vie normale qui a disparu, les grands chamboulements en cours et à venir, les nouvelles anxiogènes
  • L’intérieur : nos émotions fluctuantes, notre rapport à nous-mêmes pendant le confinement, nos peurs exacerbées, notre propre incertitude

Au milieu de tout ça, comment s’y retrouver ? Garder sa motivation, sa concentration, pour avancer dans ses projets ?

La question m’a été posée à plusieurs reprises, donc si tu te la poses aussi, tu sais déjà que tu n’es pas seul ! Et voici ma réponse, bonne lecture !

1. Ne pas nier le tourbillon 🌪

Ne pas nier le tourbillon, cela veut dire accepter tes émotions, leur laisser de la place. Ceci est valable pour les émotions positives ET négatives, les deux !

-> Ne culpabilise pas de te sentir par moments joyeux, optimiste, léger, heureux ! Si tu vis bien le confinement parce que tu as enfin du temps pour toi, ton projet, ou pour ne rien faire, vis pleinement cette satisfaction !

-> Ne refoule pas les émotions de peur, de doute, de tristesse, de colère. Quand elles sont là, dis-toi « C’est ok. J’ai le droit d’être triste« . En te laissant ce droit, l’émotion négative se dissipe d’elle-même beaucoup plus vite. Apprends petit à petit à lâcher-prise, à ne pas lutter contre les émotions.

L'unique newsletter à lire pour enfin poser ta dem' !

Rejoins la communauté de 7000 futurs démissionnaires qui lisent la newsletter chaque mardi matin !

J’ai vécu cela pas plus tard qu’hier. Après 10 jours en pleine forme, de productivité maximale, d’avancements importants (dans mon activité ET au niveau perso : j’ai été autorisée à déménager, c’est ENFIN fait 💪)… j’ai eu un gros coup de fatigue hier après-midi. Alors, j’ai tout stoppé. En fulminant pendant environ une heure. Et le soir, j’ai fini par lâcher. J’ai dit OK, je relâche. J’ai le droit d’être imparfaite, le droit de ralentir. Ca m’a beaucoup apaisée. Et au réveil, ça allait mieux 🙂

A ton tour : assieds-toi par terre, dans le silence, dans une pièce au calme, et écoute ce qu’il se passe en toi. Mets des mots sur les émotions que tu ressens sur le moment, et au lieu de lutter, dis-toi simplement « j’entends, j’accepte ». Tente l’exercice quelques minutes, et si tu sens que ça te fait du bien, recommence quand tu veux ! Mais aussi… qu’est-ce qui me permet de ralentir quand j’en ressens le besoin ?

Voilà une bonne idée d’activité manuelle spéciale confinement 😄

2. Avoir une organisation rigoureuse (80% du temps) 👩‍💻

Rester focus et concentré, cela passe par un vrai cadre. Impossible d’avancer efficacement si l’on ne met pas en place l’essentiel de l’organisation!

Voici mes règles de base :

  • Préparer chaque semaine. Le dimanche soir ou le lundi matin, je fais le bilan de la semaine passée et je prépare la suivante. Cela me prend 20 minutes, et ça change TOUT à mes résultats. Concrètement :
    • Je fixe 3 grands objectifs maximum pour la semaine (les « big rocks » – les membres de Side Project connaissent bien cet exercice 😉). Ces objectifs sont alignés avec mes objectifs de long terme.
    • J’identifie les tâches requises pour atteindre ces objectifs. C’est plus facile de s’y mettre quand on « découpe l’éléphant ».
    • Je « timeboxe » = je répartis ces tâches dans mon agenda, en me laissant une marge de flexibilité pour les moments de grande inspiration sur un sujet imprévu (il ne faut pas laisser filer le flow !) ou les moments de ralentissement.
  • Avoir un espace de travail adapté
    • Une pièce à part, loin de l’agitation. Si ce n’est pas possible, alors je mets des écouteurs avec de la musique zen.
    • Un espace rangé qui me donne envie de m’y mettre.
    • L’essentiel y est installé : ordinateur sur son support de surélévation, carnet et stylo, infusion thym-gingembre frais ☕️
  • Être pleinement concentrée
    • Tous mes rendez-vous sont groupés sur les mêmes journées, pour me réserver des temps de concentration sans sollicitation
    • Je ne me connecte à Facebook que pour Pose ta Dem’ et mes groupes de formation, mais pas tous les jours, que quand c’est nécessaire
    • Je réponds à mes mails seulement 1 ou 2 fois par semaine. Je sais que ça dénote dans un monde qui va vite, je sais que ça peut être frustrant, mais c’est une règle importante pour ma santé mentale et ma productivité ! Et j’invite chacun à faire de même 🙂 (en revanche, je lis mes mails tous les jours au cas où il y ait une urgence au sens strict du terme)
    • Organiser mes tâches et ma to-do list. Avant, j’étais très papier et stylo, et c’était déjà efficace. Mais depuis 2 semaines, j’utilise l’outil Asana et c’est en train de changer ma vie !

Avec ces règles essentielles, quoiqu’il se passe dans ma semaine, tourbillon ou pas tourbillon, je sais ce que j’ai à faire. Et la liberté, le ralentissement est possible uniquement si le reste du temps est bien organisé !

A ton tour : On est dimanche quand tu reçois cette chronique. Alors, je t’invite à faire le tout premier exercice : préparer ta semaine. Ecris tes 3 objectifs (max) en réfléchissant à pourquoi tu les fixes, et organise ton agenda.
Si tu es déjà habitué à ça (coucou la team Side Project), choisis une autre bonne pratique que tu aimerais mettre en place, et démarre aujourd’hui !

Mon meilleur allié, surtout pendant le confinement !

3. Supprimer toutes les sources d’anxiété 🙏

SURTOUT en ce moment. Tout ce qui t’angoisse et qui est extérieur à toi (donc, tout) : tu élimines !
Un ami qui ressasse les mauvaises nouvelles quand tu l’appelles ? Tu poses tes limites et tu réduis les appels.
Les infos qui t’intoxiquent ? Tu éteins.

En 1 mois de confinement, j’ai regardé les infos 3 ou 4 fois à tout casser. J’ai expressément demandé à mes proches de ne me partager aucune mauvaise nouvelle, et je demande à ceux qui s’informent les infos clés, à savoir la date de déconfinement quand on la connaîtra, et les règles de sortie à l’extérieur.

Résultat, je n’ai pas vraiment conscience de tout ce qu’il se passe à l’extérieur. Ça peut choquer certains. Mais je préfère garder mon énergie pour rester en forme. Les quelques fois où j’ai eu des infos anxiogènes, je l’ai ressenti physiquement. Il n’y a rien de pire pour baisser nos défenses immunitaires.
Garder cette énergie me permet d’être en forme moi-même, et de partager cette énergie, de continuer mon activité, de continuer à aider mes clients. Si je me laisse happer par la négativité, cela aura un impact négatif plus large. Alors, autant se préserver.

A ton tour : Souviens-toi de la dernière fois où une info extérieure t’a plombé. D’où venait-elle ? A partir de maintenant, supprime ou limite cette source d’info.

4. Rééquilibrer le corps et le mental, cultiver le bien-être 🦋

La capacité à être concentré tient à tout ce qui est extérieur au travail.

Voici mes bonnes pratiques quotidiennes :

  • J’écris dans mon carnet. Le confinement m’aide particulièrement à tenir cette routine, j’ai plus de temps, c’est très agréable ! J’écris ce qui me passe par la tête, les problèmes que je rencontre (et souvent, le fait de les écrire m’aide à trouver la solution), les idées qui me viennent… Ça m’aide à alléger ma charge mentale, à structurer mes pensées, et ça fait de super souvenirs à relire plus tard !
  • Je fais du yoga. A minima 20 minutes pour dérouiller le corps et faire circuler l’énergie, et 2 fois par semaine une séance plus dynamique et complète.
  • Je médite. Soit une méditation guidée, soit le silence, selon mon besoin du moment.
  • J’ai une alimentation saine et légère, pour préserver mes défenses immunitaires et me sentir bien dans mon corps.

En écrivant cela, j’ai l’impression de vanter une routine parfaite, digne d’un compte Instagram qui met la pression 🙈Je précise donc que oui, je fais bien tout cela chaque jour, mais que ça n’empêche pas :
– Des craquages chocolat (surtout, n’achète jamais de Nocciolata)
– Des jours où j’écris seulement quelques lignes et où je m’énerve toute seule
– Des jours de flemme sportive, où j’avais prévu de faire une grosse séance et où… finalement non 😅C’est humain, c’est normal et c’est pas grave (même si sur le coup, on ne le voit pas comme ça). Et c’est pour cela qu’une bonne organisation le reste du temps permet d’être moins impacté par les « craquages » !A ton tour : Que peux-tu introduire dans ton quotidien pour te sentir mieux, plus équilibré ? Fais-en ton objectif de la semaine !

Souvenir du cours de yoga au Maroc avant le confinement, sur mon tapis violet qui est mon deuxième meilleur allié !

5. Se rappeler pourquoi on fait tout ça ✨

Quand tu te sens déconcentré dans ton projet, que l’anxiété ou l’éparpillement prend le dessus, souviens-toi pourquoi tu fais cela. Quel sens y trouves-tu ? Reviens aux origines du projet, au « pourquoi ».
Pour créer une vie professionnelle qui a du sens, je te renvoie à ma chronique de la semaine dernière « Créer une vie qui a du sens malgré l’incertitude« .

En conclusion ?

Parmi toutes ces recommandations, choisis celles qui te parlent. Sois honnête avec ce qui te plombe et ce qui te fait du bien, et progresse chaque jour d’un petit pas vers ce qui t’élève.

Nous ne sommes pas des robots. Tout ne peut être parfait. Et nous avons tous des contraintes différentes (lieu de vie, enfants, santé…). Fais au mieux pour toi avec ce dont tu disposes, concentre-toi sur ce qui t’apporte du positif, et vis cette progression comme une expérience plus que comme une obligation ! 


PS : Si tu veux faire avancer ton projet de reconversion durant le confinement, mon programme Nouveau Départ t’apportera le cadre et la méthode dont tu as besoin pour créer une nouvelle vie professionnelle qui a du sens !
Si tu te sens bloqué pour avancer, si tu hésites entre 1000 idées mais que tu as peur de te tromper, si tu manques de confiance en toi pour oser te reconvertir… Il est temps qu’on parle 😉Il n’y a pas de fatalité, tu n’es pas condamné à rester dans ce job que tu n’aimes plus. Quelles que soient tes craintes, il y a des solutions.
Et être entouré, accompagné pour franchir ce cap t’aidera à mieux le vivre.

Pour suivre le programme Nouveau Départ, tu as deux options :

  • Le programme d’accompagnement individuel : réalisé par Marion ou Alice, les 2 super coachs Pose ta Dem’ ! Pour le suivre, je t’invite à découvrir le programme et à faire ta demande de Call Découverte : c’est un temps d’échange par téléphone, avec la coach de ton choix, pour parler de ton projet, poser tes questions, et savoir à la fin si tu souhaites te lancer dans l’aventure !
  • Le programme version en ligne : durant 7 semaines, tu suis les modules de formation en ligne (vidéos et PDF) et les exercices pas à pas. Tu es autonome mais tu n’es pas seul : tu rejoins le groupe privé avec les autres participants, animé par Marion chaque semaine. Marion répond par écrit à chacun de tes exercices !

Si tu as un projet de création d’entreprise, Side Project est fermé actuellement mais tu peux te pré-inscrire pour la prochaine session. En revanche, mon programme d’accompagnement individuel Monte ta Boîte est accessible ! Marion a quelques places disponibles en ce moment pour t’accompagner si tu débutes dans ton projet d’entrepreneuriat et que tu te sens perdu.

Enfin, n’hésite pas à me dire par retour de mail ce que tu ressens et ce dont tu as besoin, je pourrai t’indiquer le programme fait pour toi !

Sur ce, prends soin de toi, et bon dimanche !


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez mes programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer

>

🍪 En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. Plus d’infos

C'est quoi un cookie ?
En plus d'être un délicieux gâteau, un cookie est un fichier sur votre appareil qui contient des données. Vous pouvez à tout moment supprimer ou limiter le stockage de ces fichiers dans les paramètres de votre navigateur internet (voir plus bas).

À quoi ils servent ?
Les cookies de mesure d’audience nous permettent de connaître l’utilisation et les performances de notre site, d’établir des statistiques, des volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments de notre site (contenus visités, parcours) nous permettant d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services. Les données recueillies sont uniquement consultées et analysées par Pose ta Dem'.
Les cookies liés aux opérations relatives à la publicité ciblée nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes publicitaires et de limiter le nombre de fois où une publicité pour Pose ta Dem' vous est proposée.

Comment désactiver les cookies ?
Pour empêcher ou limiter le stockage des cookies sur votre Terminal, vous pouvez modifier les paramètres du navigateur que vous utilisez :

Pour Chrome :
Cliquez sur le menu Chrome à droite dans la barre d'outils du navigateur.
Sélectionnez Paramètres.
Cliquez sur Afficher les paramètres avancés.
Dans la section "Confidentialité", cliquez sur le bouton Paramètres de contenu.
Dans la section "Cookies", vous pouvez modifier les paramètres suivants :
Supprimer les cookies
Bloquer les cookies par défaut
Autoriser les cookies par défaut
Conserver les cookies et les données de site par défaut jusqu'à la fermeture du navigateur
Définir des exceptions pour les cookies de certains sites Web ou domaines
Pour Safari :
Choisissez Safari > "Préférences", puis cliquez sur l'onglet "Sécurité" (ou " Confidentialité").
Dans la section "Accepter les cookies", choisissez l'une des options proposées.
Pour Mozilla Firefox
En haut de la fenêtre de Firefox, cliquez sur le menu Outils, puis sélectionnez Options
Sélectionnez le panneau Vie privée.
Paramétrez Règles de conservation : à utiliser les paramètres personnalisés pour l'historique.
Décochez Accepter les cookies.
Cliquez sur OK pour fermer la fenêtre « Options »
Si votre navigateur ne figure pas dans la liste vous pouvez vous rendre directement sur le site de son éditeur.

Pour disposer d’informations complémentaires sur les Cookies, nous vous invitons à consulter la rubrique « Vos traces » du site de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/.

Fermer