Les chroniques de Charlotte

Tu ferais pas un caprice là ?

// Chaque dimanche, j’envoie un texte sorti tout droit de mes pensées à mes abonnés… comme celui-ci ! Pour recevoir mes textes directement par mail le dimanche + les meilleurs contenus de Pose ta Dem’ le mardi, l’inscription est ici //


Charlotte France Gallpietto a un message pour toi.

(Note à moi-même: faire plus simple comme nom de super héroïne)

Ce message ?

RÉSISTE !

Si on t’organise une vie bien dirigée

Où tu t’oublieras vite

Si on te fait danser sur une musique sans âme

L'unique newsletter à lire pour enfin poser ta dem' !

Rejoins la communauté de 7000 futurs démissionnaires qui lisent la newsletter chaque mardi matin !

Comme un amour qu’on quitte

Si tu réalises que la vie n’est pas là

Que le matin tu te lèves

Sans savoir où tu vas…

RESISTE !

Prouve que tu existes

Cherche ton bonheur partout, va,

Refuse ce monde égoïste !

Suis ton cœur qui insiste

Ce monde n’est pas le tien, viens,

Bats-toi, signe et persiste

RESISTE !

Résiste… au modèle de vie que tu es censé suivre pour rentrer dans le moule ;

Résiste… à la carrière toute tracée qui t’attend ;

Résiste… à l’opinion des autres si tu n’es pas d’accord.

Suis ton coeur qui insiste…

Pour que tu te lèves dans la joie le matin ;

Pour que tu sois à ta place ;

Pour que tu exprimes qui tu es vraiment !

Résiste !

Mais…

J’ai une nuance à apporter. Et elle est capitale :

Résister n’est pas forcément lutter.

Si tu luttes, tu t’épuises.

Tu n’es pas là pour perdre ta santé, ton énergie.

En résistant en douceur, tu augmentes ton énergie au lieu de la détruire.

Comment résister sans lutter ?

Quand une personne te décourage de suivre tes rêves…

Ne cherche pas à lui prouver qu’elle a tort.

Ecoute-la, entends son opinion, remercie-la de veiller à ton bien… Puis affirme avec le sourire ton souhait de poursuivre tes rêves.

Intérieurement, aie de la gratitude d’oser t’écouter.

De la fierté de résister pour être toi-même !

Et rappelle-toi que si cette personne te décourage, c’est qu’elle n’a pas osé le faire elle-même. Tu es le miroir de ses propres peurs. Alors, aie de la compassion pour elle plutôt que de la colère.

Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire 😄

C’est pourquoi tu n’as pas besoin de le faire à 100% !

Si tu diminues la lutte ne serait-ce que de 50%…

Tu te sentiras teeeellement mieux ! 🙏

Mais ce n’est pas tout :

Avant cela…

Il faut t’autoriser toi-même à résister.

Peut-être que tu culpabilises de ne pas rentrer dans le moule.

Peut-être que tu penses que quelque chose ne tourne pas rond chez toi.

Peut-être que tu t’en veux de « compliquer » les choses.

Si c’est le cas, j’ai un 2ème message pour toi :

Résister n’est pas faire un caprice ! C’est un DROIT !

Hier soir, j’ai pris un verre avec une amie.

Elle vient de recevoir une proposition d’embauche : un très beau poste, rare sur le marché, dans une entreprise prestigieuse, et très bien payé.

Mais il y a un hic : les dates de congés sont imposées et les horaires très stricts. Impossible de prendre un weekend prolongé pour venir voir ses amis à Nice par exemple 😄

A priori, elle va accepter, parce que ce poste répond à ses attentes et qu’elle est ok avec ça. Et c’est ce qui compte : qu’elle fasse son propre choix en conscience, en fonction de ses besoins et de ses valeurs.

Mais en l’écoutant, je me suis dit que je serais INCAPABLE de faire cela. Parce que ça ne correspond pas à mes besoins.

Je ne supporte pas les obligations : des horaires, un lieu de présence, des dates de congés.

Je veux pouvoir aller à la plage à 15 heures un mardi au mois de septembre !

Avant, quand j’en rêvais, je pensais que c’était un caprice. Je me disais : « tu ferais pas un caprice là ? ».

« Oh Charlotte, c’est le monde des adultes là ! Grandis ! Tu ne peux pas en faire qu’à ta tête ! »

Et 4 ans plus tard…

Je peux aller à la plage un mardi à 15 heures, en plein mois de septembre.

Et je n’ai pas honte de le dire !

Vivre notre vie à notre façon, ce n’est PAS un caprice.

C’est être soi, tout simplement.

Je n’ai pas honte car je sais ce que je fais. Je sais que je donne le meilleur de moi dans mon travail. Je sais que je fais de mon mieux même si ce n’est pas parfait.

Et surtout… je sais que je n’ai pas à me justifier à qui que ce soit 😉

Alors, je t’envoie plein de bonnes ondes de douce résistance 🙏

Belle journée,

Charlotte


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez les programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer

>