Aurore : Elle a autopublié un livre après avoir posé sa dem’

Après avoir quitté son job, Aurore est partie en voyage pour se retrouver. Depuis elle a autopublié un livre (s)Explorer : grandir et prendre goût à l’aventure aux quatre coins du monde” et a trouvé un job qui la passionne. Dans cette interview, elle nous raconte son parcours et donne quelques conseils à tous ceux qui aimeraient se reconvertir. Bonne lecture !


Bonjour Aurore, raconte-nous ton parcours en toute transparence !

Issue d’un bac scientifique – bien que littéraire dans l’âme – j’ai effectué des études en alternance avec une entreprise mondiale d’équipements électriques et électroniques. J’ai beaucoup appris, et ils m’ont offert l’opportunité de m’expatrier au UK, à Leeds, peu de temps après mon diplôme. Travailler à l’étranger était mon rêve. Après quelques années, j’ai décidé de démissionner pour partir voyager. Je suis partie au Népal et en Inde, et j’ai décidé de rentrer sur Londres. Cela m’a permis de renouer avec ma passion pour l’écriture et de trouver du travail dans un secteur qui me passionne.

Quel a été ton déclic ?

Bien que partir travailler à l’étranger ait été mon rêve, la magie des premiers instants n’a pas duré longtemps. Le contexte et le domaine dans lequel je travaillais ne me convenaient plus, je me sentais malheureuse et j’étais perdue. Je ne comprenais pas ce qu’il me manquait car je vivais mon rêve. Alors je partais en voyage, peut-être pour fuir mon quotidien, mais surtout pour apprendre à me connaître. Et puis, j’ai croisé le chemin de Pose ta Dem’, sur Facebook, et j’ai lu ces témoignages. Et plus je lisais, plus je me reconnaissais. Après quelque temps et un voyage en Afrique du Sud, j’avais compris : je devais moi aussi franchir le pas et oser démissionner.

Comment s’est passé ton départ ? 

Une fois que j’ai réalisé que je ne pouvais plus rester dans cette situation et que j’avais le droit de vouloir quelque chose de différent, j’ai décidé de mettre ma peur de côté et de suivre mon cœur. J’étais consciente que cette décision était importante et changerait le cours de ma vie – ça a été un soulagement, et c’est toujours l’une de mes plus grandes fiertés.

Comment ont réagi tes proches ?

Une grande décision que mon entourage ne comprenait pas entièrement, et que j’ai décidé de prendre sans filet de secours. Je partais voyager et je m’inquiéterais plus tard de mon retour. Malgré la surprise de mes proches, ils m’ont soutenue et ne m’ont pas jugée – et cela a été un soutien immense.

Tu as décidé de partir en voyage suite à cela, tu nous racontes ?

Cela a été la meilleure décision de ma vie. Je suis partie déconnecter dans l’Himalaya, et j’ai renoué profondément avec qui j’étais. Quelqu’un de créatif, qui aime écrire, prendre le temps et découvrir. Mon sourire se redessinait sur mon visage. Je suis rentrée sur Londres, et j’ai décidé de prendre le temps de commencer le livre que j’avais toujours voulu écrire. Ma passion pour l’écriture était là depuis mon plus jeune âge. En renouant avec ces projets, je renouais avec mon enfant intérieur, et je me sentais plus heureuse.

Comment as-tu trouvé ta nouvelle voie ? 

J’ai croisé la route de Marion grâce à Pose ta Dem’ en arrivant sur Londres, je ne connaissais pas beaucoup de monde et je me questionnais beaucoup sur mes choix. J’ai été son premier cobaye en tant que coach. Elle a changé ma perception du monde, et avec elle j’acceptais un poste de responsable santé et sécurité sur Londres pour un musée. J’alliais mes compétences avec un secteur qui me passionnait, l’art, pour plus d’équilibre.

Comment as-tu trouvé cette possibilité de coaching et qu’en as-tu pensé ?

Ce coaching a été une expérience forte. Je n’avais pas d’attentes au départ, et j’ai appris énormément sur moi. Cela m’a permis de me retrouver, de m’écouter, un tremplin dans ma nouvelle vie. Je le recommanderais à toute personne se sentant perdue et qui a besoin d’éclairages pour avancer.

L'unique newsletter à lire pour enfin poser ta dem' !

Rejoins la communauté de 10000 futurs démissionnaires qui lisent mes conseils concrets et inspirants pour inventer leur vie professionnelle !

En quoi consistent tes activités aujourd’hui et quels sont tes projets et tes rêves ? 

Je suis Responsable Santé et Sécurité pour l’entreprise Sotheby’s (les enchères d’art) sur Londres, mon métier me passionne toujours autant par la chance unique que j’ai de découvrir cet univers. J’ai aussi écrit mon premier livre intitulé “(s)Explorer : grandir et prendre goût à l’aventure aux quatre coins du monde”, un grand rêve. Le projet de livre s’est construit sur les deux années qui ont suivi ma démission et j’ai décidé de l’autopublier en octobre 2021. C’est un récit de développement personnel qui se base sur quatre de mes voyages, comment ils m’ont faire grandir, et comment ces apprentissages peuvent aider chacun de nous à retrouver leur chemin.

Quelles difficultés et quelles joies  as-tu rencontrées depuis que ta décision de démission est prise ?

Je crois que cette démission a été le premier domino qui a lancé le début d’une longue série de réajustements dans ma vie. J’ai eu de grandes périodes de flottements et de doutes. En arrivant à Londres après mon voyage, j’ai failli replonger dans une entreprise qui ne me correspondait pas du tout par peur de ne pas avoir d’emploi, d’argent et par manque d’estime de moi-même. J’ai réussi à tenir bon et cela m’a montré que parfois les enjeux ne sont pas aussi grands que nous le pensons – ou en tout cas que je devais me faire plus confiance.

Comment gères-tu la transition financièrement ?

De mon côté, mon salaire est resté similaire, mais j’ai eu une période où je n’étais pas payée (voyage et retour à Londres). J’avais anticipé cette période et avais de l’argent de côté pour affronter 6 mois, en cas de besoin. C’est comme cela que j’ai géré le stress financier.

Que conseillerais-tu à quelqu’un qui veut franchir le cap de se reconvertir, mais n’a pas encore osé franchir le pas ?

Je conseillerais à cette personne d’écouter son cœur, il ne tient qu’à nous de créer la vie dont nous rêvons et rien n’est impossible. Avec de la préparation, de l’anticipation et de la détermination, il y a un chemin vers chaque rêve, et surtout la peur nous retient souvent. Alors, lancez-vous 🙂 “Don’t call it a dream, call it a plan” !


Que retenir de l’expérience d’Aurore, qui a autopublié un livre ?

  • Laissez votre peur de côté, suivez votre coeur et votre intuition.
  • Si vous vous sentez perdu et avez besoin d’aide pour y voir plus clair, n’hésitez pas à faire appel à un coach.
  • N’oubliez pas, comme le dit si bien Aurore : il y a un chemin vers chaque rêve !

Vous pouvez retrouver Aurore, qui a autopublié un livre, sur son site Internet, sur Instagram et sur Facebook.


Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez les programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

 

Commentaires