Les chroniques de Charlotte

Ce que j’ai décidé d’abandonner cet été

femme à la piscine qui illustre ce que j'ai décidé d'abandonner cet été

// Chaque dimanche, j’envoie un texte sorti tout droit de mes pensées à mes abonnés… comme celui-ci ! Pour recevoir mes textes directement par mail le dimanche + les meilleurs contenus de Pose ta Dem’ le mardi, l’inscription est ici //


Même si j’ai créé la vie professionnelle dont je rêvais, je continue d’estimer que j’ai des « vacances ». Quand je me suis lancée, je me suis dit que mon but était de ne plus avoir de démarcation entre travail et vacances.

Cette distinction s’est bel et bien évanouie… mais en partie seulement !

Oui, mon agenda est flexible. Oui, je peux partir dans un autre pays en plein milieu de l’année pour travailler le matin et me balader l’après-midi.

Ma nouvelle définition des vacances, c’est une période durant laquelle je déconnecte complètement de mon activité. Non pas parce que je ne l’aime pas ! Mais pour les raisons suivantes…

En déconnectant, j’abandonne…

  • L’objectif de perfection. Si je voulais tout faire parfaitement, je ne prendrais pas de vacances. J’en profiterais pour avancer sur les chantiers en cours.  A la place, j’accepte de lâcher-prise sur ce qui n’est pas terminé. J’accepte de partir en laissant certains projets en plan. Ce n’est pas parfait, mais c’est en phase avec mon énergie. J’ai la sensation de me respecter en faisant cela, et c’est le plus important.
  • L’objectif de performance. Je ne me fixe aucune obligation pour les semaines qui viennent. Pas de routine estivale à suivre pour être plus cultivée, ou plus musclée, ou plus zen ! Je ferai les choses à mon rythme, quand j’en ai envie. En fait, je compte me « lâcher la grappe » !
  • La culpabilité. J’abandonne (du mieux que je peux) la culpabilité de mettre en pause, de ne pas toujours être présente. Ce n’est pas facile, surtout à une époque où l’omniprésence est devenue la norme. Mais si j’ai choisi de créer ma vie sur-mesure, c’est pour agir en fonction de qui je suis, et de mes besoins.

Voilà donc ce que j’ai décidé d’abandonner cet été. Maintenant tu te demandes peut-être… Pourquoi abandonner ça juste pour l’été ?! Et pas en permanence ?

HAHA ! En voilà une question qu’elle est bonne.

Et la question est vite répondue :

L'unique newsletter à lire pour enfin poser ta dem' !

Rejoins la communauté de 7000 futurs démissionnaires qui lisent la newsletter chaque mardi matin !

Parce que je n’y arrive pas !

Perfectionnisme, performance et culpabilité font encore partie de moi.

A des niveaux bien moindres que dans le passé.

Mais il y a encore des progrès à faire !

Et l’été est un moment propice à cet entraînement… Du moment que je ne le vois pas comme un entraînement 😉

Abandonner cela le temps l’été va laisser de la place à 3 choses :

  • A l’improvisation. Parce que le reste du temps, la vie est toujours réglée au millimètre près pour avoir une sensation de contrôle. (En tout cas ma vie ! Et la tienne ?) L’improvisation m’apprend à lâcher-prise, à laisser le « hasard » survenir, et à faire des découvertes : sur le monde, sur les autres et sur moi-même. Sans attente particulière.
  • A la créativité. C’est lorsque l’on s’ennuie qu’on est le plus créatif. Tu l’as déjà remarqué ? Quand mon agenda n’est pas bourré de rendez-vous et de tâches à accomplir, j’ai de l’espace pour les idées, les réflexions, la création. C’est cet espace que je veux retrouver pendant l’été. Sans savoir ce qu’il en ressortira. Peut-être rien ou peut-être quelque chose de grand. C’est d’ailleurs pendant l’été 2017 que j’ai eu une clarté totale sur le projet Pose ta Dem’ !
  • A l’introspection. Chaque été est un moment d’introspection pour moi.  Grâce à l’espace et au temps dont je dispose, je peux me poser les bonnes questions.  Qu’est-ce que je veux ? Qu’est-ce qui m’a convenu cette année ? Qu’est-ce que je dois changer pour m’épanouir davantage ? C’est un été que ma vie a changé. C’était l’été 2016, lorsque j’ai eu 6 semaines de pause (arrêt maladie pour burn-out + congés). Ce temps a été précieux pour mettre au clair mes aspirations, mes envies, décider de ce que je voulais faire de ma vie. Parce que c’est plus facile de réfléchir à cela allongée dans l’herbe que dans le RER C à 8h du matin 😄

Maintenant que tu sais ce que j’ai décidé d’abandonner cet été, je te pose la question : et toi ? Qu’abandonnes-tu cet été ? Quel espace crées-tu pour toi ?

Je te laisse y réfléchir et créer ton propre été sur-mesure☀️


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez les programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer

>

🍪 En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. Plus d’infos

C'est quoi un cookie ?
En plus d'être un délicieux gâteau, un cookie est un fichier sur votre appareil qui contient des données. Vous pouvez à tout moment supprimer ou limiter le stockage de ces fichiers dans les paramètres de votre navigateur internet (voir plus bas).

À quoi ils servent ?
Les cookies de mesure d’audience nous permettent de connaître l’utilisation et les performances de notre site, d’établir des statistiques, des volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments de notre site (contenus visités, parcours) nous permettant d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services. Les données recueillies sont uniquement consultées et analysées par Pose ta Dem'.
Les cookies liés aux opérations relatives à la publicité ciblée nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes publicitaires et de limiter le nombre de fois où une publicité pour Pose ta Dem' vous est proposée.

Comment désactiver les cookies ?
Pour empêcher ou limiter le stockage des cookies sur votre Terminal, vous pouvez modifier les paramètres du navigateur que vous utilisez :

Pour Chrome :
Cliquez sur le menu Chrome à droite dans la barre d'outils du navigateur.
Sélectionnez Paramètres.
Cliquez sur Afficher les paramètres avancés.
Dans la section "Confidentialité", cliquez sur le bouton Paramètres de contenu.
Dans la section "Cookies", vous pouvez modifier les paramètres suivants :
Supprimer les cookies
Bloquer les cookies par défaut
Autoriser les cookies par défaut
Conserver les cookies et les données de site par défaut jusqu'à la fermeture du navigateur
Définir des exceptions pour les cookies de certains sites Web ou domaines
Pour Safari :
Choisissez Safari > "Préférences", puis cliquez sur l'onglet "Sécurité" (ou " Confidentialité").
Dans la section "Accepter les cookies", choisissez l'une des options proposées.
Pour Mozilla Firefox
En haut de la fenêtre de Firefox, cliquez sur le menu Outils, puis sélectionnez Options
Sélectionnez le panneau Vie privée.
Paramétrez Règles de conservation : à utiliser les paramètres personnalisés pour l'historique.
Décochez Accepter les cookies.
Cliquez sur OK pour fermer la fenêtre « Options »
Si votre navigateur ne figure pas dans la liste vous pouvez vous rendre directement sur le site de son éditeur.

Pour disposer d’informations complémentaires sur les Cookies, nous vous invitons à consulter la rubrique « Vos traces » du site de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/.

Fermer