Je me lance

Comment être légitime quand on se lance sans expérience ? (La checklist !)

Vous changez de domaine, mais vous doutez de votre légitimité et donc de votre réussite ? Voici mes conseils pour être légitime quand on se lance sans expérience, et ma checklist en 5 points pour valider votre légitimité !

« J’aimerais me lancer, être freelance, créer mon propre projet, proposer mes services… mais qui voudra travailler avec moi ? Je n’ai pas de légitimité !« . Si vous vous êtes déjà fait cette remarque, mon article est pour vous. Nous avons tous le droit et la capacité de démarrer dans un nouveau domaine et de réussir, même lorsque l’on démarre sans expérience. Ici, je vous partage mes conseils pour créer votre légitimité rapidement et vous sentir à l’aise pour parler de votre projet. Et je vous donne ma checklist en fin d’article !

Choisir un positionnement clair

Déjà, le sentiment du manque de légitimité peut provenir d’un manque de clarté du sujet traité. Si vous visez trop large, vous ne pouvez pas affirmer d’identité claire. Résultat, quand vous vous présentez à de nouvelles personnes, vous ressentez une incompréhension de leur part… Qui vous fait penser que c’est parce qu’elles ne vous trouvent illégitime… Alors qu’en réalité, elles n’ont juste pas bien compris ce que vous faisiez !

Si vous n’êtes pas encore lancé, expliquez simplement votre projet et son état d’avancement. Soyez fier de votre projet même si vous êtes au début ! Ne donnez pas l’impression de vous excuser ! Nous avons tous été débutants un jour. Les entrepreneurs ont bien démarré un jour. Les professionnels ont été stagiaires un jour. Ce qui compte, c’est l’énergie que vous dégagez en parlant du projet.

Si vous êtes « slasheur » et jonglez entre plusieurs projets, aucun souci ! Vous pouvez tout à fait présenter vos 2 ou 3 projets parallèles tant que le pitch est clair et cohérent. L’idéal étant de trouver un fil rouge entre ces différents projets pour avoir une image harmonieuse.

Ne pas attendre de validation extérieure

La légitimité vient de soi avant tout. Si vous attendez une validation extérieure, vous n’êtes pas sorti de l’auberge. Sérieusement, si j’avais attendu sagement sur une chaise que quelqu’un me dise « OK Charlotte, je t’autorise à entreprendre et à créer Pose ta Dem’ pour aider les autres à changer de vie professionnelle« , j’y serais encore (dans un sale état qui plus est). Ca peut vous faire rire dit comme ça, mais la vérité, c’est que c’est exactement ce que vous attendez inconsciemment quand vous n’osez pas vous lancer !

Je me suis dit que de toute manière, je ne serai jamais parfaite sur toute la ligne. Il me manquera toujours quelque chose : des années de vie (bah oui, on est toujours trop jeune – ou trop âgé), des compétences, des connaissances… Si je devais avoir lu TOUS les livres sur mon sujet + être formée parfaitement à TOUS les aspects de mon business (marketing digital, copywriting, communication, emailing, administratif…), je ne m’en sortirais pas. Alors, je fais au mieux : j’ai commencé par apprendre l’essentiel pour me lancer, puis je me forme en continu. Retenez que vous ne cocherez jamais toutes les cases, alors autant démarrer maintenant.

Enfin, si vous n’êtes pas vous-même persuadé de votre légitimité… qui le sera ? Si un commercial me parle de son produit sans conviction, et s’excuse presque de vouloir me le vendre, il y a en effet de grandes chances que je n’achète pas !

Transpirez la confiance en vous (en toute humilité) et vous gagnerez votre légitimité bien plus vite que vous ne le pensez.

Apprendre dans l’action

Vous ne serez jamais parfait, et en plus, il n’y a pas de moment parfait pour vous lancer. Voilà, c’est dit. Ca ne sert à rien d’attendre. Même un expert avec 10 ans d’expérience a encore des choses à apprendre, et trouve d’autres personnes meilleures que lui. Vous aurez toujours l’impression d’être le pire cas de figure à vos yeux, car vos faiblesses vous semblent énormes tandis que vous sous-estimez totalement vos forces. C’est normal et nous sommes tous pareil : nos talents nous semblent évidents, donc nous ne les voyons plus. Alors levez un peu le voile et apprenez à apprécier vos forces plutôt qu’à combler votre moindre faiblesse !

Et surtout, passez à l’action, car c’est en FAISANT que l’on devient expert. Certainement pas en restant inactif à se plaindre de ne pas être expert ! C’est ce que je dis parfois à mes clients qui attendent des solutions miracles (là aussi, nous sommes tous pareils !). Au bout d’un moment, je les oblige à aller sur le terrain, à faire des choses dans la vraie vie, avant de planifier la séance suivante. Sinon, ça ne sert à rien car on n’a pas de matière concrète sur laquelle travailler.

C’est la fameuse citation : « Un jour j’irai vivre en théorie, parce qu’en théorie tout se passe bien »

Se former aux bases avant de se lancer

Bien sûr, il ne suffit pas de se dire qu’on est bon, pour être bon. Il faut aussi travailler ! Et pour cela, votre objectif est de vous former aux bases avant de vous lancer. J’ai bien dit les bases, pas l’intégralité de la théorie pendant 10 ans.

Pour vous former aux bases et maîtriser rapidement l’essentiel du domaine que vous visez, c’est simple : lisez les 3 livres de référence de votre domaine. Autrement dit, les trois livres les plus vendus dans la discipline en question, qui sont considérés comme des must-have.

Mais ne vous contentez pas de lire !

  • Faites un résumé de chaque livre et des principes essentiels à retenir
  • Appliquez ces principes dans votre vie pour les expérimenter. C’est le meilleur moyen d’apprendre et d’avoir une expérience « vraie » à partager à vos futurs clients.

Après avoir lu ces livres, lancez-vous, puis continuez à vous former en continu. Gardez en tête que même les experts continuent de se former en permanence ! De mon côté, j’alloue du temps et de l’argent à mon auto-formation. J’achète régulièrement des formations en ligne et des livres, et je me bloque des créneaux dans mon agenda pour y travailler sans y déroger. L’avantage quand on aime ce que l’on fait, c’est que ce n’est pas une contrainte, bien au contraire, c’est un moment de plaisir et d’apprentissage !

Pour finir, retenez ceci : sur une échelle de maîtrise allant de 0 à 10, vous n’avez pas besoin d’être à 10 pour commencer à partager vos connaissances. Bien sûr, cela ne s’applique pas aux chirurgiens (je le dis au cas où). Là, on parle de thématiques dans lesquelles vous ne mettez pas en danger la vie des autres 😉

Créer du contenu pour développer votre personal branding

La légitimité s’acquiert bien plus vite que vous ne le pensez, avec une stratégie simple : créer du contenu et communiquer sur votre expertise.

Exemple : je suis sûre qu’au bureau, l’un de vos collègues est réputé pour quelque chose qui lui est propre. Par exemple, pour être à l’aise en public… simplement parce qu’un jour il a pris la parole au séminaire devant tout le monde. A partir de là, il a été catalogué comme celui qui est à l’aise en public. Autre exemple : vous avez besoin d’informations sur un sujet en interne, on va vous diriger vers un collègue qui a produit un dossier sur le sujet… même si c’était il y a fort fort longtemps.

Donc vous le voyez, la légitimité s’acquiert en peu de temps. Alors pour transpirer l’expertise, voici ce que vous devez faire :

  • Identifier CLAIREMENT le sujet sur lequel vous vous positionnez (cf début de l’article). Je répète, un positionnement flou ne vous permettra pas de développer une vraie expertise, et donc une vraie légitimité, sur votre sujet. Je vous donne mon cas : je suis passionnée par le développement personnel (un mot fourre-tout et tendance), mais j’ai ciblé la thématique qui me passionnait le plus (la reconversion) et j’ai défini mon propre cadre sur la manière de le traiter.
  • Créez du CONTENU autour de cette thématique et le communiquer. Ce contenu peut prendre plusieurs formes : articles postés sur votre propre blog ou sur une plateforme telle que Medium ou LinkedIn, vidéos, podcast, animation d’une page Facebook ou d’un compte Instagram… En 2018 les possibilités sont infinies pour créer du contenu, pas d’excuse ! Et c’est ça qui fait la différence pour devenir légitime aux yeux de votre future audience. Dans mon cas, en créant du contenu régulier et qualitatif (j’espère !) sur Pose ta Dem’, j’ai acquis une légitimité, qui me permet de développer rapidement mon activité.

Echanger avec des experts

C’est en vous entourant de personnes plus avancées que vous que vous progresserez le plus vite. Dans mon cas, je vous le dis souvent, j’ai rencontré beaucoup d’entrepreneurs dans les domaines que je visais, pour en savoir plus sur leur activité et bénéficier de leur retour d’expérience. 

Ce que je vous conseille :

  • Ciblez les personnes qui vous inspirent et que vous voulez rencontrer
  • Préparez votre mail de contact : un mail synthétique et clair, dans lequel vous donnez les raisons personnalisées de votre prise de contact, votre objectif, et un call-to-action pour se rencontrer ou échanger par téléphone
  • Osez contacter des personnes qui vous impressionnent ! Vous n’avez rien à perdre. Si vous n’arrivez pas à les toucher directement, procédez par capillarité : utilisez les relations de votre réseau actuel, par étapes, jusqu’à atteindre votre cible

Pour rencontrer des experts, participez à tous les événements possibles dans votre thématique. Vous écouterez parler les grands maîtres (!) et pourrez échanger avec eux en fin de conférence.

Travailler avec des cobayes

Pour mettre le pied à l’étrier dans votre discipline, rien de tel que de trouver des cobayes ! (Je répète, cela ne s’applique pas aux chirurgiens). Un cobaye, c’est quelqu’un qui accepte bénévolement de profiter de vos services fraîchement créés pour les tester et vous donner un feedback. C’est tout bénéf’ pour lui comme pour vous : il profite gratuitement d’un service qu’il aurait dû payer sinon, et de votre côté, vous vous entraînez sans avoir peur que votre premier client n’en ait pas pour son argent.

Au début, j’ai testé mon premier programme d’accompagnement avec quelques cobayes, d’abord gratuitement, puis à un tarif très avantageux. Cela m’a permis d’affiner mon programme et de me sentir prête à le vendre officiellement !

Encore aujourd’hui, lorsque je crée un programme, je commence avec quelques cobayes qui testent à un tarif avantageux, avant que je ne propose l’offre sur le site. La seule différence avec avant, c’est que je ne le fais plus pour m’assurer de ma légitimité, mais simplement pour m’assurer que mes programmes ont des résultats et sont cohérents dans leur déroulement.

Enseigner, car c’est en enseignant qu’on apprend

Enfin, la méthode ultime pour être et se sentir légitime : être capable d’enseigner à d’autres ! Cela ne veut pas dire devenir prof à plein temps. Cela veut dire que si vous vous mettez face à un débutant, vous saurez lui donner les bases pour se lancer à son tour.

Profitez de chaque occasion pour transmettre votre nouveau savoir : aidez ceux qui posent des questions dans un groupe facebook dans votre domaine, acceptez un coup de fil de 30 minutes à quelqu’un qui hésite à se lancer dans votre domaine, ou tout simplement, trouvez un ami intéressé pour que vous lui transmettiez votre expertise naissante. Vous pouvez aussi organiser des ateliers, des webinaires ou des formations en ligne pour asseoir votre expertise et vous entraîner.


Bonus : La checklist en 5 points pour être légitime

Vous allez me dire, c’est très bien tout ça, mais comment je sais si j’ai atteint le stade de la légitimité ou non ? Pour vous guider, j’ai élaboré cette checklist des cases à cocher (je sais qu’on adore les cases à cocher) pour vous considérer officiellement comme légitime. Voici la liste en 5 points :

  • Avoir lu les 3 livres de référence du domaine
  • Avoir échangé avec 3 experts du domaine
  • Avoir produit 10 contenus (articles – de qualité, il va sans dire, podcasts, vidéos…)
  • Avoir travaillé avec 3 cobayes
  • Avoir enseigné à 1 personne

En conclusion, la légitimité, c’est un savant mélange de confiance en soi et de travail sérieux !


Et voilà, vous savez comment être légitime quand on se lance sans expérience ! Maintenant, entre la théorie et la pratique, c’est à vous de jouer. Si vous êtes bloqué dans vos projets, pensez à être accompagné. Pour travailler avec moi, découvrez mes programmes d’accompagnement ici : pour trouver votre voie, pour créer votre entreprise, ou encore pour décrocher votre futur emploi. En plus, vous savez qu’ils ont été validés par mes cobayes et mes clients 😉

Pour toute question : charlotte@posetadem.com


 

Commentaires

Vous allez aussi aimer