Comment lancer son application en étant salarié et grâce aux outils no-code ?

J’ai lancé récemment ma propre application de fitness, en seulement quelques jours, sans compétences techniques et sans budget. Comment ? Grâce aux outils no-code disponibles gratuitement et très simples à mettre en place. Si votre objectif est de lancer un projet sous forme de plateforme, le no-code vous permettra de le faire et de le tester rapidement, sans investissement de départ. Je partage ici mon expérience sur le développement de ma plateforme, grâce au no-code.


Article invité rédigé par Nolwenn


C’est quoi le No-code ?

Définition du “no-code”

Datascientest définit le no-code comme “le fait de permettre aux créateurs de contenus digitaux (Sites Web, jeux vidéo, applications mobiles…), de développer au travers de plateforme de développement visuels simples”.

Grâce à ces outils “no-code”, nous n’avons plus besoin de savoir « coder ». Ces outils nous permettent de simplement créer l’interface avec des composants représentés par des blocs visuels que l’on peut glisser-déposer.

Un peu comme un CMS de site internet.

Vous n’avez donc plus besoin d’être technique pour créer une application.

Les avantages du “no-code”

  1. La flexibilité : Une fois que vous allez présenter votre application et la faire tester à vos premiers utilisateurs. Vous allez avoir des retours.
    En fonction de ces retours, vous allez pouvoir itérer, ajouter, modifier, supprimer, très facilement des éléments.
  2. Des économies : Pour la plupart de ces outils, une version gratuite vous permet de commencer à lancer votre produit et d’avoir vos premiers utilisateurs.
  3. La rapidité : En général, quand on a une idée, on ne sait pas si celle-ci va vraiment fonctionner.
    Plutôt que de se lancer de but en blanc sur son projet, investir ses économies, son temps et son énergie sur un projet encore abstrait. Créer son application avec un outil no code vous permettra de tester votre idée en très peu de temps.

Les outils “no-code” les plus utilisés aujourd’hui :

  • Trello : “Outil de gestion de projet en ligne.”
  • Notion : “Application de prise de notes, de bases de données, des tableaux Kanban, de wikis, de calendriers et de rappels. C’est à la fois un idéateur et un wiki. Ce logiciel peut être utilisé pour un usage individuel ou en collaboration avec d’autres.”
  • Integromat : “Plateforme d’intégration qui vous permet de visualiser, concevoir et automatiser votre travail en quelques minutes.”
  • Zapier : “Plateforme qui permet l’automatisation des tâches répétitives du quotidien sur vos applications.”
  • Shopify : “Plateforme de commerce électronique, qui permet aux individus et aux entreprises de créer et d’animer leur propre magasin en ligne.”
  • Webflow : “Outil de création de sites web.”
  • Airtable : “Plateforme pour la création d’applications collaboratives”.
  • Glides : “Plateforme qui facilite le développement et le lancement d’applications.”

Vous l’aurez compris, les outils “no-code” sont nombreux.

Le challenge est de trouver celui qui correspondra le mieux à vos attentes et vos besoins.

L'unique newsletter à lire pour enfin poser ta dem' !

Rejoins la communauté de 10000 futurs démissionnaires qui lisent mes conseils concrets et inspirants pour inventer leur vie professionnelle !

Pourquoi j’ai lancé cette application et les bénéfices que cela m’a apportés ?

Cela fait depuis plusieurs années que je cherche une idée de projet.

Passionnée par le fitness depuis quelques années, j’ai commencé à avoir plein d’idées touchant à cet univers.
Dont une en particulier, liée à un problème que je rencontrais dans mon quotidien.

Le problème :

De plus en plus de gens aujourd’hui font du sport chez eux. Le covid a bien évidemment accéléré le processus.

Sauf qu’entre tous les contenus disponibles en ligne, il est très difficile de faire son choix.

Le nombre de vidéos (sur YouTube notamment) explose. Elles sont de très bonne qualité et il y en a pour tous les goûts.

Sauf qu’il y en a tellement qu’il est très difficile de faire son choix.

Lorsque j’ai commencé à faire du sport chez moi, je cherchais des vidéos à faire, je me créais mon programme de la semaine en passant au moins 2 heures à choisir mes séances à faire.

Qui étaient pour finir souvent les mêmes.

Une fois trouvées, je les référençais sur un Google Sheet, comme ceci 👇

Mes amis, ayant le même problème que moi, ont commencé à me demander de leur partager ce document.

Au bout du 10ème partage, je me suis dit qu’il fallait que je trouve un moyen de rendre ce Google Sheet plus attractif et facile à utiliser. Certains voulaient un type d’exercice, d’autres avec des sauts, d’autres sans matériel…

J’ai commencé à noter mes idées, en réfléchissant aux fonctionnalités qui selon moi étaient principales.

Je voulais créer une plateforme qui référence les meilleurs cours de sport à faire chez soi, disponible gratuitement sur internet, avec des filtres pour pouvoir trouver sa séance en quelques clics.

Premier challenge : Trouver un moyen plus ergonomique que Google Sheet pour tester mon idée

Je travaille en start-up. J’ai une certaine connaissance des outils qui existent aujourd’hui, je ne partais donc pas de zéro.

Dans mon travail, nous utilisons beaucoup l’outil “no-code” Notion pour notre base de connaissance interne.

Sur Notion, il est possible de créer des bases de données sous plusieurs formes et notamment sous forme Galeries.

Il est possible aussi d’ajouter des tags qui permettent ensuite de filtrer très facilement les contenus.

Ce qui permettait de faire ce premier job :

Avoir une plateforme sous forme de galerie de vidéos, qui pouvaient être filtrées.

Je teste l’idée, la présente autour de moi, je commence à avoir quelques retours.

Le projet plaît.

Sauf que les filtres restent limités sur Notion, ce qui ne nous permet pas de faire exactement ce dont j’ai envie : un système qui trouve pour moi la vidéo à faire en fonction de tous mes critères.

De plus, sur mobile, le rendu n’est pas du tout optimal.

Challenges n°2 : Trouver un outil pour que cette première version soit “mobile friendly” et qui me permettent de filtrer facilement les vidéos.

Après 10 minutes de recherches sur Google, je tombe sur cette vidéo de Shubham Sharma “Créer une application mobile sans coder en 10min

Je vous recommande vivement sa chaîne YouTube si vous souhaitez des tutos et conseils pour créer votre produit avec des outils no-code.

Je découvre alors Glides, un outil absolument génial pour créer des “web app” : application web qui ne nécessite aucune installation.

Le concept : Glides se base sur un Google Sheet et retranscrit les données visuellement.

En seulement 10 min, j’ai ma première version de l’application créée.

Sauf que Glides est disponible sur mobile et non sur ordinateur en version gratuite.

Et les utilisateurs utilisent ces deux plateformes.

Je me vois donc obliger pour continuer à tester l’appétence de garder les deux.

Lorsque les personnes s’inscrivent, je leur demande de choisir leur plateforme.

En fonction de ce retour, je leur envoie le lien du Notion (version web) ou de Glides (version app).

Challenges n°3 : Synchroniser ma plateforme sur glides avec ma plateforme sur Notion pour que le contenu reste similaire.

Connaissez-vous Zapier ?

Zapier est un des outils “no-code” les plus connus. Il permet de connecter des applications entre elles.

Dans mon cas, je souhaitais connecter ma base de données Notion avec Glides. Zapier m’a permis de le faire très facilement.

Lorsqu’une nouvelle vidéo était ajoutée sur Notion, mon contenu sur Glides était également mis à jour.

La seule chose que j’avais à faire était de sélectionner les vidéos, les décrire et les taguer manuellement (c’est là toute la valeur de la plateforme).

Et le job était fait !

Zapier enverrait ces informations à Glides automatiquement. Je n’avais donc pas de tâche manuelle à faire de ce côté-là.

J’avais donc plus de temps pour faire tester l’application, communiquer sur ce projet et récolter des feedbacks de premiers utilisateurs.

Concernant la communication, j’en ai parlé, tous les jours, à tout le monde !

J’ai contacté tout mon réseau, je les ai incités à en parler autour d’eux. J’ai écrit à plusieurs personnes qui m’inspiraient, poster dans plusieurs groupes.

En quelques jours mon projet était sur pied et des premiers utilisateurs commençaient à l’utiliser.

En 15 jours, j’avais un peu plus d’une centaine de personnes inscrites et mes premiers retours qui m’ont permis de faire évoluer la plateforme hyper rapidement.

Ce que ce projet m’apporte :

  • De super rencontres : J’ai la chance de rencontrer de nouvelles personnes, d’échanger avec des membres et donc d’en savoir plus sur eux.
  • Un apprentissage quotidien : Je teste plein de choses, je regarde des tutos pour développer certaines fonctionnalités, je m’inspire d’autres plateformes en regardant ce qui marche ou pas… J’ai la sensation de toujours progresser.
  • Du temps : Je suis la première utilisatrice de Your Power Class, qui me fait gagner beaucoup de temps sur le choix et la planification de mes séances.
  • Plus de confiance : Il n’y a rien de plus gratifiant que lorsque l’on travaille sur une fonctionnalité qui finit par fonctionner grâce à nous même. Ou quand on reçoit des retours de personnes qui nous remercient.
  • La liberté : Je fais ce que je veux, je m’éclate ! J’ai envie de tester quelque chose… Je le fais, point.

Derniers conseils pour lancer son side project en parallèle d’un job à temps plein ?

  1. Savoir pourquoi je le fais, quelle est ma motivation ?
    J’avais besoin d’apprendre, de faire quelque chose par moi-même, d’avoir un nouveau challenge.
  2. Connaître ses besoins pour ne pas s’éparpiller sur les outils.
    Le problème avec tous ces outils, c’est qu’il y en a beaucoup trop. Définir ce dont on a besoin pour créer sa première version de son produit est super important, c’est ce qui nous permettra de trouver l’outil adapté. Il faut bien se dire que vous ne pourrez pas tout faire ! Donc prenez un peu de temps pour sélectionner et prioriser les fonctionnalités.
  3. Avoir une très bonne organisation !
    J’ai un job en ⅘ et une mission en freelance à côté. Et je n’ai pas envie de passer mes soirées et mes week-ends à travailler (même si j’y passe quand même pas mal de temps, car c’est pour moi plus un plaisir qu’un travaille).
    Du coup, j’essaye de m’organiser au mieux.
    Ce que j’ai fait aujourd’hui, c’est définir un pilier par jour sur lequel travailler.
    Par exemple, le lundi, je consacre 1 heure sur le produit. Le mardi, je parle aux personnes inscrites pour récolter des retours…Evidemment, ça peut changer, mais ça aide à être beaucoup plus efficace.
  4. Se documenter et demander de l’aide.
    Ce point est primordial… Si vous pensez qu’il y a des choses sur lesquelles vous pouvez être aidé, demandez-le !
    Groupe Slack, Facebook… il y en a plein !
    Je me suis retrouvée à un moment complètement bloquée sur une fonctionnalité qui me prenait un temps et une énergie de dingue…
    J’ai fait un post sur un groupe Slack dans lequel je suis membre.
    2 heures après, trois personnes m’avaient répondu.
    A la fin de la journée, mon problème était résolu. J’ai gagné un temps énorme grâce à cela !
    Et bien sûr, regardez des tutos, YouTube est votre meilleur ami ! C’est grâce à YouTube que j’ai trouvé Glides !

Leçons tirées jusqu’à présent ?

  • “Avant d’aller grand, allez petit”.
  • Être patient : les choses prennent du temps… Il faut savoir être indulgent !
  • Apprendre en faisant.
  • Écouter les retours. C’est vraiment le plus précieux !
  • Parlez-en souvent, tout le temps. Personnellement, je ne suis pas partisane du “n’en parle pas où on te piquera ton idée”. Au contraire, plus j’en parle, plus je me sens impliquée, plus je reçois des conseils, ou des questions qui me challengent.
  • Bloquez du temps et soyez précis sur les tâches que vous souhaitez faire.
  • Rien n’est gravé dans le marbre : il faut être prêt à itérer, optimiser, modifier…
  • Garder la notion de plaisir ! A un moment, j’ai perdu cette notion de plaisir. Tout devenait trop important, trop sérieux… Alors qu’au départ, l’objectif était au contraire de m’éclater !

Si vous avez des questions sur ces outils ou que vous souhaitez découvrir l’app pour trouver les meilleurs cours de sport gratuitement en ligne, il vous suffit de cliquer ici ou de me contacter


Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez les programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

 

Commentaires