Les chroniques de Charlotte

Le syndrome de l’auto-cuite (un concept étonnant)

// Chaque dimanche, j’envoie un texte sorti tout droit de mes pensées à mes abonnés… comme celui-ci ! Pour recevoir mes textes directement par mail le dimanche + les meilleurs contenus de Pose ta Dem’ le mardi, l’inscription est ici //


Ça a été ta journée ?

Moi bof. J’ai passé une bonne partie de la journée stressée.

Pas un gros stress, mais un léger stress permanent, comme une inquiétude indéfinissable qui planait au-dessus de ma tête.

Je me suis sentie léthargique.

J’ai culpabilisé de ne pas faire plus.

J’ai pris du retard sur ce que j’avais à faire.

Mais… pas l’énergie, pas l’envie.

Et puis en fin d’après-midi…

J’en ai eu marre.

J’étais dans mon canapé, en train de lutter entre la lecture d’un livre et l’écriture du mien.

Tout à coup, j’en ai eu ras-le-bol d’être patraque, de ne pas profiter de ma journée, de ne pas profiter de la vie.

Alors je me suis levée…

Et je suis partie faire une méditation dans la chambre. J’ai allumé une bougie qui sent bon pour me mettre dans l’ambiance ✨

Au début, ça a été compliqué. Je n’arrivais pas à évacuer le stress et je ne tenais pas en place.

Et puis, à force de rester immobile, j’ai commencé à m’apaiser.

Et progressivement, j’ai ressenti une immense gratitude.

Tout ce que je voyais en noir s’est transformé. Comme une impulsion de l’intérieur. Je me suis laissée bercer par cet état.

Je crois que j’ai médité durant une quarantaine de minutes.

Et j’en suis sortie comme neuve.

Mon stress a posé sa dem’ ! 😄

Et j’en tire 3 leçons que je te partage ici, car elles vont t’être utiles pour ton cheminement actuel :

1 – Atteindre ton propre seuil de tolérance pour passer à l’action.

On se cherche…
On tourne autour du pot…
On rame…

Jusqu’au moment où stop, on en a marre !

Tu connais sans doute cette sensation : tu te fatigues toi-même !

Ça me rappelle cette scène entre Lucius Malefoy et Voldemort (pardon, celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom) dans Harry Potter :

« Lucius, comment peux-tu te supporter ? »

(Si tu n’as pas vu la scène, tant pis, je rigolerai toute seule)

C’est tout à fait ça : comment je me supporte ?!

Et dans ces moments-là, bim, retournement de situation : je prends le taureau par les cornes et je change d’état d’esprit.

Parce que je me suis saoulée moi-même !

L'unique newsletter à lire pour enfin poser ta dem' !

Rejoins la communauté de 7000 futurs démissionnaires qui lisent la newsletter chaque mardi matin !

Je pourrais appeler ça une « auto-cuite » 🤣

Si j’étais quelqu’un d’autre, je serais restée patiente… patiente… jusqu’à exploser : STOP maintenant, tu t’arrêtes !

Eh bien voilà. Parfois, on a besoin d’atteindre ce stade là. Et c’est OK. C’est ce qui nous fait bouger.

Si tu commences à te saoûler toi-même… Si tu tournes autour du pot dans ton projet… Si tu es comme un lapin dans les phares face aux peurs qui t’assaillent…

Aie confiance en ta propre capacité à t’auto-saoûler et à REAGIR très prochainement ! 😀

2 – Prendre la responsabilité de ton état intérieur

Nous sommes responsables de notre état intérieur.

Non pas que ce soit notre « faute » !

Mais nous sommes les seuls maîtres à bord capables de changer de direction !

Trouve ta solution « anti-auto-cuite » à toi pour aller mieux (comme moi et ma méditation).

Respirer des huiles essentielles calmantes, méditer, sortir marcher (dans la limite d’1 heure par jour et d’1 km ATTENTION PAS UN METRE DE PLUS !).

« Blague » à part, c’est ce qui est intéressant avec cette reconfinette.

C’est à nous de trouver en nous, dans l’espace réduit auquel on a droit, les clés pour aller mieux.

Et aller mieux commence par mieux se connaître soi-même.

Comment un médecin peut-il te guérir s’il ne connaît pas le fonctionnement du corps humain ?

C’est pareil pour toi : tu ne peux pas aller mieux si tu n’apprends pas à te connaître.

La bonne nouvelle, c’est que contrairement au médecin, tu n’as pas besoin de tout savoir sur toi-même pour commencer à t’auto-soigner.

3 – La gratitude est la solution

A la fin de ma méditation, j’ai fait un tirage d’Oracle et tiens, tiens… Voici la carte qui est sortie :

GRATITUDE !

Je t’ai déjà parlé de gratitude la semaine dernière, en te conseillant de lister 100 choses pour lesquelles tu as de la gratitude dans ta vie.

Et c’est intéressant que la gratitude revienne aujourd’hui. C’est un message important dans la période que nous traversons.

La gratitude pour ce que tu as
Et pour qui tu es.

La gratitude pour ce que tu reçois
Mais aussi pour ce que tu donnes.

Te mettre dans cet état d’esprit de gratitude va t’aider à dépasser les barrières que tu rencontres :

Même si tu n’aimes plus ton job aujourd’hui, tu peux avoir de la gratitude pour cette expérience qui t’a appris à savoir ce que tu ne veux plus, à connaître tes propres limites.

Même si tu es au chômage forcé, tu peux avoir de la gratitude pour cette phase qui est une opportunité de passer du temps avec toi-même.

Même si tu tournes en rond dans ta reconversion depuis des mois, tu peux avoir de la gratitude pour tout ce que cela t’a appris (fais la liste ! fais-la vraiment !).

Il est important d’avoir aussi de la gratitude pour ce que tu donnes :
Liste les personnes, les projets, les situations… sur lesquels tu as un impact positif. Même si tu estimes qu’il est tout petit ! 

De mon côté, je me suis demandé ce qu’il était juste et utile que je te donne aujourd’hui spécifiquement.

Il y a déjà cette chronique !

Mais ce n’est pas tout.

Tu fais peut-être partie des centaines de nouveaux abonnés récents (coucou !) qui n’ont pas suivi les mini-cours Nouveau Départ

Ce sont 7 emails quotidiens pour commencer ton cheminement vers ta nouvelle vie professionnelle. Tout doux, petit pas par petit pas, tu vas apprendre à te poser les bonnes questions.

Et si tu partages tes réponses dans le groupe privé, tu recevras la réponse de Marion, coach Nouveau Départ 🤗

Et si tu es un ancien et que tu as déjà suivi ces mini-cours il y a longtemps…

Je t’invite à les reprendre, et à te reposer les questions. Tu peux retrouver tes notes de la dernière fois et comparer l’évolution de tes réponses.

Alors, en route pour cette première semaine complète de confinement ? C’est l’occasion ou jamais de prendre ce temps pour toi 🙏

Belle journée à toi !

Charlotte


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez les programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer

🍪 En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. Plus d’infos

C'est quoi un cookie ?
En plus d'être un délicieux gâteau, un cookie est un fichier sur votre appareil qui contient des données. Vous pouvez à tout moment supprimer ou limiter le stockage de ces fichiers dans les paramètres de votre navigateur internet (voir plus bas).

À quoi ils servent ?
Les cookies de mesure d’audience nous permettent de connaître l’utilisation et les performances de notre site, d’établir des statistiques, des volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments de notre site (contenus visités, parcours) nous permettant d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services. Les données recueillies sont uniquement consultées et analysées par Pose ta Dem'.
Les cookies liés aux opérations relatives à la publicité ciblée nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes publicitaires et de limiter le nombre de fois où une publicité pour Pose ta Dem' vous est proposée.

Comment désactiver les cookies ?
Pour empêcher ou limiter le stockage des cookies sur votre Terminal, vous pouvez modifier les paramètres du navigateur que vous utilisez :

Pour Chrome :
Cliquez sur le menu Chrome à droite dans la barre d'outils du navigateur.
Sélectionnez Paramètres.
Cliquez sur Afficher les paramètres avancés.
Dans la section "Confidentialité", cliquez sur le bouton Paramètres de contenu.
Dans la section "Cookies", vous pouvez modifier les paramètres suivants :
Supprimer les cookies
Bloquer les cookies par défaut
Autoriser les cookies par défaut
Conserver les cookies et les données de site par défaut jusqu'à la fermeture du navigateur
Définir des exceptions pour les cookies de certains sites Web ou domaines
Pour Safari :
Choisissez Safari > "Préférences", puis cliquez sur l'onglet "Sécurité" (ou " Confidentialité").
Dans la section "Accepter les cookies", choisissez l'une des options proposées.
Pour Mozilla Firefox
En haut de la fenêtre de Firefox, cliquez sur le menu Outils, puis sélectionnez Options
Sélectionnez le panneau Vie privée.
Paramétrez Règles de conservation : à utiliser les paramètres personnalisés pour l'historique.
Décochez Accepter les cookies.
Cliquez sur OK pour fermer la fenêtre « Options »
Si votre navigateur ne figure pas dans la liste vous pouvez vous rendre directement sur le site de son éditeur.

Pour disposer d’informations complémentaires sur les Cookies, nous vous invitons à consulter la rubrique « Vos traces » du site de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/.

Fermer