Je me prépare

Comment lever vos blocages pour atteindre vos objectifs

Anne explique comment lever vos blocages

Nous nous sommes tous trouvés à un moment donné dans notre vie, bloqués dans une situation, dans un contexte donné, nous empêchant de trouver la porte de sortie à ce blocage. Dans cet article, je vous propose un exercice, basé sur des outils de PNL (Programmation Neurolinguisitique), afin de lever vos blocages pour atteindre vos objectifs. Bonne lecture !


Article invité rédigé par Anne Genest.


Pourquoi sommes-nous bloqués ? Il y a énormément de réponses à cette question. On peut tout simplement trop procrastiner et on remet trop de choses au lendemain. Mais l’objectif ici est de vous faire comprendre pourquoi on adopte tel comportement pour arriver à le changer.

=> Cela m’est arrivé à bien des reprises et il n’a pas été simple pour moi de dépasser ces blocages notamment parce que je n’arrivais pas à prendre de recul ni à trouver de solutions. Dans ces cas précis, on a souvent tendance à se tourner vers l’extérieur. On demande des conseils, des avis, des suggestions, bref, on demande de l’aide pour sortir de cette situation. Parfois, cela fonctionne mais parfois non. Se tourner vers l’extérieur a ses avantages mais aussi ses inconvénients.

  • Avantage : trouver une solution à laquelle on n’avait pas pensé parce que la prise de recul est compliquée lorsque l’on vit la situation bloquée.
  • Inconvénient : les solutions proposées peuvent ne pas forcément vous convenir car vous seul savez ce qui est fait ou non pour vous. Du coup vous essayez mais comme ce n’est pas adapté pour vous, les résultats ne sont pas concluants !

En revanche, ce que nous oublions souvent c’est que nous avons en nous, toutes les ressources nécessaires pour trouver ce dont nous avons besoin. Etant donné que ses ressources sont les nôtres, elles seront forcément adaptées à la situation du moment.

J’ai été formé à la PNL pour devenir coach experte en gestion des émotions. Mais bien avant de me lancer, j’étais bloquée avec des croyances sur l’entrepreneuriat qui m’empêchaient de sauter le pas ! Alors, j’ai fait comme beaucoup ! Je me suis tournée vers l’extérieur alors que ma réponse était à l’intérieur de moi. Et là j’ai pu expérimenter les « non mais ne fait surtout pas ça ! » « on ne vit pas de l’entrepreneuriat » « mais tu as un super job et bien payé »…. Bref, vous connaissez aussi bien que moi toutes ces rengaines qui nous freinent !

Cela dit, ce que je vous expose ici, vous pouvez l’utiliser pour toutes les situations. Cet exercice est préconisé dans le but de changer un comportement qui vous limite dans vos actions.

Mon réel plaisir a été de voir les résultats concrets que j’ai pu observer chez les personnes que j’accompagnais !

L'unique newsletter à lire pour enfin poser ta dem' !

Rejoins la communauté de 7000 futurs démissionnaires qui lisent la newsletter chaque mardi matin !

Quoi de mieux que du concret pour illustrer mes propos ! Allez hop c’est parti ! A vous la liberté !

1- Faire un état sur la situation présente

Pour que l’exercice soit plus clair, je vais vous prendre un exemple que tout le monde connait ! La procrastination ! Elle est souvent très révélatrice. Identifiez comment, pourquoi vous procrastinez.

Dans un premier temps, le mieux est de répondre à ces questions : Qu’est-ce qui bloque et pourquoi je maintiens cette situation ? Qu’est-ce que je vis concrètement et surtout que voulez-vous à la place ?

Pour ma part, ce que je voulais à la place de procrastiner (exemple : sur le dossier que je devais rendre à mon patron « mise en place d’une cellule de reclassement ») : je voulais l’écrire fluidement, sans le remettre au lendemain, être motivée et m’attacher à le rendre dans un délai raisonnable (surtout que le sujet me passionnait car il correspondait à une de mes valeurs qui est l’aide).

Mais la réponse qui revenait sans cesse c’était « oui mais j’ai ça à faire », « ce n’est pas le moment » car ce qu’il faut préciser, c’est que je n’avais que la fin de journée pour pouvoir m’y consacrer !

2- Contacter notre part de créativité

Je restais bloquée sur ma procrastination en oubliant le fait que j’étais aussi créative ! Nous le sommes tous ! Nous avons toujours des idées à mettre en place, des choses que l’on s’imagine. Alors, je me suis dis : « et pourquoi pas faire appel à ma créativité pour sortir de ma procrastination » !

J’ai donc volontairement mis au placard mentalement ma procrastination et j’ai fais appel à mon imagination créative ! Je me suis posé la question : comment je pourrais m’y prendre pour le rendre agréable, le faire avec envie et cette motivation qui m’anime…

3- Trouver les avantages du comportement problématique

Chaque comportement problématique a un ou des avantages qui nous maintiennent dans cette situation. Difficile à le croire mais c’est pourtant vrai ! Si elle ne nous voulait pas « du bien » elle n’existerait tout simplement pas !

Alors, je me suis demandé quel était mon avantage à tant procrastiner pour ce fichu dossier !

A mon grand étonnement, j’ai compris que si je procrastinais autant, c’était pour plusieurs raisons :

  • je devais le faire chez moi, après une journée de travail,
  • j’essayais de me motiver sur le coin de la table pendant que mon entourage décompressait de leur journée et vaquait à leur occupation favorite,
  • je pensais au film que j’avais envie de voir au fond de mon canapé,
  • je ne me sentais pas libre d’utiliser mon moment de « repos » comme je le voulais puisque je devais encore travailler,
  • au repas à préparer qui m’attendait dans la cuisine,
  • et la liste est loin d’être exhaustive !

Du coup, j’ai vite compris que ma procrastination n’avait qu’une envie : PRENDRE SOIN DE MOI !

C’était effectivement l’avantage que me donnait mon comportement. Car à la place, je faisais ce que j’avais vraiment envie de faire (un bon film, un bon bain, faire la cuisine, échanger avec mes proches etc.) alors que le sujet de ce projet m’enthousiasmait vraiment !

Je ne pouvais pas le faire pendant ma journée de travail car mes autres tâches étaient tout aussi importantes et j’étais happée par mes collègues et le quotidien.

4- Créer d’autres alternatives avec notre part de créativité

Moi qui suis souvent pleines d’idées, il me fallait une solution cohérente et respectueuse de mes envies de prendre soin de moi.

Maintenant que j’avais compris que je procrastinais parce que j’avais besoin de repos et de temps pour moi (c’est l’avantage que vous devez trouver dans votre propre comportement), il me fallait créer, imaginer comment je pouvais rendre ce rapport tout en respectant l’avantage, ce bénéfice de prendre soin de moi.

Je me suis alors décidée à chercher au moins 3 nouvelles options.

  • Travailler dessus entre midi et deux mais dans un parc, à l’extérieur de mon bureau.
  • Aller sur place 1 journée (la cellule à créer était dans une autre ville) pour voir l’environnement et en profiter pour mettre à jour ma stratégie, de ce fait se serait une journée dédiée à ce travail.
  • Demander à mon boss de rentrer plus tôt le soir pour m’y consacrer pleinement.

5- Mise en application des nouvelles stratégies

Bingo ! J’ai choisi les 2 premières ! D’emblée, dès le lendemain, je me suis entretenue avec mon boss et cela a été bien plus simple que je ne l’aurais imaginé !

Non seulement, il a accepté que je me déplace sur le site en question mais pendant 2 jours consécutifs pour que je puisse monter le dossier complet (et en prime j’ai pu rencontrer des interlocuteurs primordiaux pour mon projet). Mes tâches les plus urgentes ont été confiées à une collègue pendant mon absence.

Le midi, je me suis rendue au parc sous un superbe soleil et en l’espace d’1 heure, j’avais mis au point mon plan d’action pour les 2 journées que je passerai sur le site !

Résultat : j’ai respecté ce que ma procrastination m’a donné comme message positif (prendre soin de moi) et j’ai pu boucler mon dossier en ayant eu un réel plaisir à le faire !

6- Conclusion

Nous avons toutes les ressources en nous pour nous permettre de débloquer une situation en respectant nos choix et celui ou celle que nous sommes.

Cet exercice a aussi l’avantage de mieux apprendre à vous connaître, de mieux identifier vos besoins pour être encore plus performant ! J’espère que cet exercice vous aura aider à lever vos blocages 🙂


Vous pouvez retrouver Anne, qui vous explique comment lever vos blocages pour atteindre vos objectifs, sur son site Internet.


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez les programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer

>

🍪 En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. Plus d’infos

C'est quoi un cookie ?
En plus d'être un délicieux gâteau, un cookie est un fichier sur votre appareil qui contient des données. Vous pouvez à tout moment supprimer ou limiter le stockage de ces fichiers dans les paramètres de votre navigateur internet (voir plus bas).

À quoi ils servent ?
Les cookies de mesure d’audience nous permettent de connaître l’utilisation et les performances de notre site, d’établir des statistiques, des volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments de notre site (contenus visités, parcours) nous permettant d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services. Les données recueillies sont uniquement consultées et analysées par Pose ta Dem'.
Les cookies liés aux opérations relatives à la publicité ciblée nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes publicitaires et de limiter le nombre de fois où une publicité pour Pose ta Dem' vous est proposée.

Comment désactiver les cookies ?
Pour empêcher ou limiter le stockage des cookies sur votre Terminal, vous pouvez modifier les paramètres du navigateur que vous utilisez :

Pour Chrome :
Cliquez sur le menu Chrome à droite dans la barre d'outils du navigateur.
Sélectionnez Paramètres.
Cliquez sur Afficher les paramètres avancés.
Dans la section "Confidentialité", cliquez sur le bouton Paramètres de contenu.
Dans la section "Cookies", vous pouvez modifier les paramètres suivants :
Supprimer les cookies
Bloquer les cookies par défaut
Autoriser les cookies par défaut
Conserver les cookies et les données de site par défaut jusqu'à la fermeture du navigateur
Définir des exceptions pour les cookies de certains sites Web ou domaines
Pour Safari :
Choisissez Safari > "Préférences", puis cliquez sur l'onglet "Sécurité" (ou " Confidentialité").
Dans la section "Accepter les cookies", choisissez l'une des options proposées.
Pour Mozilla Firefox
En haut de la fenêtre de Firefox, cliquez sur le menu Outils, puis sélectionnez Options
Sélectionnez le panneau Vie privée.
Paramétrez Règles de conservation : à utiliser les paramètres personnalisés pour l'historique.
Décochez Accepter les cookies.
Cliquez sur OK pour fermer la fenêtre « Options »
Si votre navigateur ne figure pas dans la liste vous pouvez vous rendre directement sur le site de son éditeur.

Pour disposer d’informations complémentaires sur les Cookies, nous vous invitons à consulter la rubrique « Vos traces » du site de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/.

Fermer