Je me prépare

Quand les philosophes nous inspirent : les leçons à retenir pour poser sa dem’ en toute sérénité

Pierre explique les leçons à retenir pour poser sa dem'

Quel est le lien entre les philosophes et poser sa dem’ ? En apparence, aucun lien entre ces barbus en toges qui ont vécu quelques siècles avant notre ère et vous-même qui êtes en pleine réflexion pour changer de job ou créer votre boîte. Mais en êtes-vous si sûr ?  Leurs propos traversent les siècles sans prendre une ride et constituent une source d’inspiration pour vous aider à mûrir votre projet et  franchir le pas vers le changement. Voici donc quelques leçons à retenir pour poser sa dem’ en toute sérénité. Bonne lecture !


Article invité rédigé par Pierre Gras


Manque de confiance, peur de l’échec, difficulté à décider…

En tant que coach , c’est mon métier d’accompagner celles et ceux qui  veulent  changer de job et je suis confronté à toutes sortes de situations. Autant les situations sont diverses et variées, autant je vois systématiquement revenir les mêmes sujets  :  le manque de confiance en soi, la peur de l’échec, la difficulté à décider… Quand vous êtes sur le point de prendre une décision qui aura un impact fort, non seulement sur votre vie professionnelle mais sur votre vie tout court, rien de plus normal que de douter, d’hésiter, personne ne dira le contraire.

Toutes ces choses-là sont liées à notre personnalité, à notre vécu et à des comportements bien ancrés, bref des trucs beaucoup plus difficiles à changer qu’une ligne sur un business plan !

Et pour traiter ces questions, vous vous en doutez,  je n’ai pas de recettes miracles. Je m’appuie sur les techniques issues de ce que l’on appelle communément le  développement personnel  qui connaît un succès croissant depuis une trentaine d’années. Quand je dis « recettes » cela confère un côté un peu péjoratif mais le développement personnel s’appuie la plupart du temps sur des recettes simples ressassées dans des milliers de livres,  faciles à comprendre mais difficiles à mettre en œuvre !

Développement personnel et Philosophie : les réunir plutôt que les opposer

Internet  indique que « Le développement personnel est un ensemble hétéroclite de pratiques, appartenant à divers courants de pensées, qui ont pour objectif l’amélioration de la connaissance de soi, la valorisation des talents et potentiels…. ». Bref, c’est le BHV ancienne époque, on y trouve un peu tout et n’importe quoi, d’excellentes choses et de moins bonnes… D’où la nécessité de prendre un peu de hauteur avec la philosophie.

Pour faire simple, je dirai que la philosophie est la quête d’une vie réussie autrement dit une formidable source d’inspiration pour nous aider à résoudre les difficultés que nous rencontrons ! Et si poser sa dem’, ce n’est pas une quête, alors je me demande bien de quoi il s’agit !

Aborder des sujets tels que la confiance en soi ou la prise de décisions à travers le prisme de la philosophie, c’est retrouver les fondamentaux. Cela permet de donner du sens à nos actions et de nous réaligner lorsque nous sommes un peu perdus.

L'unique newsletter à lire pour enfin poser ta dem' !

Rejoins la communauté de 7000 futurs démissionnaires qui lisent la newsletter chaque mardi matin !

Changeons nos représentations et nos croyances

Epictète nous dit : « ce qui trouble les hommes ce ne sont pas les choses, ce sont les jugements qu’ils portent sur les choses. ».  Epictète pose ici la problématique de nos représentations et de nos croyances. Nous pensons appréhender la réalité « objective » alors que nous appréhendons le monde à travers nos « lunettes filtrantes » qui constituent notre propre représentation.

Nos représentations conscientes ou non, nous accompagnent dans tous les événements, petits et grands, de notre vie. En un mot, nous fabriquons des croyances qui sont des affirmations sur soi-même, les autres, le monde. Elles se forment à partir d’expériences décisives (personnelles, familiales, culturelles) dont l’interprétation est généralisée. Elles sont facilitantes quand elles apportent un soutien à la réalisation d’un objectif et limitantes dans le cas contraire. Les croyances « auto dévalorisantes » viennent renforcer l’insuffisance de confiance en soi. Elles ne reposent sur rien de tangible et il faut s’appliquer à les déconstruire.

Utilisons les ressources de la psychologie positive

Pour lutter contre nos croyances limitantes, nous pouvons nous inspirer d’Aristote lorsqu’il dit : « Nous sommes ce que nous répétons chaque jour. ».

On  peut établir un lien entre les propos d’Aristote et l’approche sur la psychologie positive que Christophe André a fortement contribué à faire connaître en France.

Les neurosciences ont démontré scientifiquement les bienfaits de la psychologie positive. Les émotions positives sont la clé du bien-être psychologique qui améliore aussi la santé physique et permet de réduire le stress. L’objectif est de parvenir à un équilibre émotionnel dans lequel les émotions positives sont plus fréquentes que les négatives mais, bien-sûr, ce n’est pas pour autant un déni de réalité.

La psychologie positive nous indique qu’il est possible d’accroître son niveau de bien-être subjectif.  40% de ce qui nous rend heureux, relève de nos activités intentionnelles à savoir nos pratiques, nos manières conscientes de penser et d’agir. Cela  passe donc par un investissement personnel qui nécessite un entraînement régulier comme n’importe quel apprentissage ou activité sportive.

A titre d’exemple, passer quelques minutes à bavarder avec des personnes inconnues élève le niveau de bien-être. D’une façon plus générale, développer des émotions positives autour de soi élève notre niveau de bien-être  mais nous n’avons généralement pas conscience de l’impact de ces actions sur notre moral. De même, il est important de savoir savourer les moments agréables. Il faut  tout d’abord bien identifier ces moments pour être ensuite en capacité de les apprécier pleinement.  Cela renvoie à notre disponibilité à l’instant présent qui est une clé du bien-être. A ce sujet, la surexposition digitale constitue également un danger qui nous empêche d’être disponible pour l’instant présent.

La psychologie positive permet d’améliorer la créativité et de développer la tolérance à l’incertitude. Les bénéfices des émotions positives sur la qualité de la vie sont nombreux (santé, lien social…) et scientifiquement documentés. Et n’oubliez pas que l’engagement et la motivation sont des sources de bien-être.

Oser se faire confiance

Concernant la problématique de la difficulté à décider Sénèque nous dit: « N’osons-nous pas parce que c’est difficile ou bien est-ce difficile parce que nous n’osons pas ? ».

Cela renvoie à la problématique de la confiance en soi. Décider, voilà un pas souvent difficile à franchir lorsque l’on veut s’engager vers une nouvelle vie professionnelle. A la différence de l’estime de soi qui relève du jugement que nous portons sur notre valeur, la confiance en soi s’acquiert et se consolide dans l’action. Elle traduit notre capacité à agir, à nous engager malgré les doutes, à prendre des risques. Pour utiliser une métaphore un peu basique, cela me fait penser à une descente à ski. Un skieur moyen qui se trouve face à une piste noire, un peu trop noire à son goût, hésite souvent avant de s’engager. Or, dans ces situations de tergiversations, la descente s’avère toujours délicate et tortueuse alors qu’elle se passe beaucoup mieux lorsque l’on s’engage sans trop hésiter.

L’un des moyens pour renforcer sa confiance est de pratiquer la méditation pleine conscience (mindfulness). Les neurosciences ont démontré scientifiquement les bienfaits de la mindfulness. Outre le renforcement de la confiance en soi, elle permet de mieux gérer son stress, de renforcer ses capacités à décider, d’améliorer sa concentration. Pour qu’elle soit efficace, il faut instaurer, une pratique régulière, quotidienne si possible sachant que les séances n’ont pas besoin d’être très longues. Il y a pléthore de méthodes sur la mindfuless dans les bonnes librairies et sur youtube. L’important est de trouver la pratique qui vous convient et de l’appliquer régulièrement. Ce qui est perçu comme une contrainte au départ devient ensuite naturel et les bienfaits sont tels que la question de la pratique ne se pose plus. En ce qui me concerne, je me suis inspiré des pratiques préconisées par Séverine Roy qui propose des programmes dédiés aux entreprises.

Pour augmenter votre confiance,  vous devez aussi vous appuyer sur vos compétences. Prenez du recul et du temps pour recenser l’ensemble de vos compétences. Vous serez surpris de  l’étendue de vos savoir-faire et savoir-être et, dans un monde où tout va très vite,  prenez  le temps de conscientiser tous ces acquis. Les compétences sont une force qui donne confiance !

Autre chose, entourez-vous de gens positifs qui, eux-aussi, vous donneront confiance. Etre entouré de gens inspirants modifie le regard que nous portons sur le monde et sur nous-même, nous donne des idées et nous libère. Cela est valable en toutes circonstances mais encore plus lorsque l’on envisage de poser sa dém et de se réorienter !

Décider c’est trancher

Lorsque nous tergiversons pour décider, nous évoquons souvent le manque d’arguments, de données… Vous avez certainement rencontré des « décideurs »  à qui il manque toujours une analyse ou je ne sais quel autre élément pour prendre une décision. Décider vient du latin, decidere, décider, et de  caedere, couper. Décider , c’est trancher et c’est donc user de sa liberté et accepter une part d’incertitude. Gagner en confiance en soi nécessite d’accepter cette part d’incertitude qui nous paralyse trop souvent.

Notre vie nous met en permanence face à des choix, des arbitrages. Nous ne savons pas si c’est le moment de changer de métier, de résidence, de s’engager dans telle ou telle direction … mais personne ne pourra décider à notre place. Il ne s’agit pas de faire n’importe quoi. Il faut s’appliquer à réduire les risques. Mais il faut aussi être conscient que, dans toute décision, il y a toujours un minimum de risques à assumer.  Si nous ne prenons pas à bras le corps notre pouvoir de décision, notre vie sera une suite de non choix et,  au seuil de notre vie, nous risquons d’avoir beaucoup de regrets et  plus que nos yeux pour pleurer.

Et puis, n’oublions pas que la vie serait bien triste si tout était prévisible !

Pour terminer, je vous laisse méditer cette maxime d’Epictète : « N’attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites, décide de vouloir ce qui arrive. ».

Inspirez-vous des philosophes grecs, ces piliers de notre civilisation. Leurs préceptes sont intemporels et nous pouvons nous appuyer sur eux pour bâtir nos projets et donner un sens à notre vie.

Concluons avec Sénèque qui nous invite à prendre notre destin en main et à croire en notre réussite « Les destins conduisent ceux qui les acceptent et traînent ceux qui les refusent. ».


Vous pouvez retrouver Pierre, qui nous partage les leçons à retenir pour poser sa dem’ venant de la philosophie, sur LinkedIn.


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez les programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer

🍪 En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. Plus d’infos

C'est quoi un cookie ?
En plus d'être un délicieux gâteau, un cookie est un fichier sur votre appareil qui contient des données. Vous pouvez à tout moment supprimer ou limiter le stockage de ces fichiers dans les paramètres de votre navigateur internet (voir plus bas).

À quoi ils servent ?
Les cookies de mesure d’audience nous permettent de connaître l’utilisation et les performances de notre site, d’établir des statistiques, des volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments de notre site (contenus visités, parcours) nous permettant d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services. Les données recueillies sont uniquement consultées et analysées par Pose ta Dem'.
Les cookies liés aux opérations relatives à la publicité ciblée nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes publicitaires et de limiter le nombre de fois où une publicité pour Pose ta Dem' vous est proposée.

Comment désactiver les cookies ?
Pour empêcher ou limiter le stockage des cookies sur votre Terminal, vous pouvez modifier les paramètres du navigateur que vous utilisez :

Pour Chrome :
Cliquez sur le menu Chrome à droite dans la barre d'outils du navigateur.
Sélectionnez Paramètres.
Cliquez sur Afficher les paramètres avancés.
Dans la section "Confidentialité", cliquez sur le bouton Paramètres de contenu.
Dans la section "Cookies", vous pouvez modifier les paramètres suivants :
Supprimer les cookies
Bloquer les cookies par défaut
Autoriser les cookies par défaut
Conserver les cookies et les données de site par défaut jusqu'à la fermeture du navigateur
Définir des exceptions pour les cookies de certains sites Web ou domaines
Pour Safari :
Choisissez Safari > "Préférences", puis cliquez sur l'onglet "Sécurité" (ou " Confidentialité").
Dans la section "Accepter les cookies", choisissez l'une des options proposées.
Pour Mozilla Firefox
En haut de la fenêtre de Firefox, cliquez sur le menu Outils, puis sélectionnez Options
Sélectionnez le panneau Vie privée.
Paramétrez Règles de conservation : à utiliser les paramètres personnalisés pour l'historique.
Décochez Accepter les cookies.
Cliquez sur OK pour fermer la fenêtre « Options »
Si votre navigateur ne figure pas dans la liste vous pouvez vous rendre directement sur le site de son éditeur.

Pour disposer d’informations complémentaires sur les Cookies, nous vous invitons à consulter la rubrique « Vos traces » du site de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/.

Fermer