Les chroniques de Charlotte

Tout se joue dans tes 60 prochaines minutes

// Chaque dimanche matin, j’envoie un texte sorti tout droit de mes pensées à mes abonnés… comme celui-ci ! Pour recevoir mes textes directement par mail le dimanche + les meilleurs contenus de Pose ta Dem’ le mardi, l’inscription est ici //


Ce texte est pour toi si :
– Tu te demandes comment tu vas te rémunérer dans 1 ou 2 ans si tu changes de voie (surtout si tu crées ton entreprise)
– Tu as le sentiment de passer plus de temps à réfléchir qu’à agir
– Tu as peur de ne pas atteindre tes objectifs en 2019
(+ J’ai une question pour toi à la fin)

J’ai eu une cliente au téléphone cette semaine. Elle a créé son entreprise il y a peu de temps. Après quelques essais infructueux, elle a conclu que le modèle économique qu’elle avait imaginé n’est pas viable. Elle comptait animer des ateliers en présentiel pour des particuliers (je n’en dis pas plus pour préserver son anonymat), mais le dernier atelier qu’elle a annoncé n’a eu aucune inscription. Elle m’a alors partagé sa plus grande inquiétude : ne pas réussir à vivre de son activité d’ici les 18 mois qui la séparent de la fin de ses indemnités chômage.

Dans son cas, que faire ?

1/ Analyser pourquoi ses premiers essais n’ont pas fonctionné.
La piste la plus probable est le manque de communication.
Elle n’a pas assez osé. Elle n’a pas donné le maximum. C’est la raison pour laquelle j’adore poser cette question : « Que ferais-tu si tu n’avais pas peur ? »
Voyant que les places ne se vendaient pas tout de suite, elle a ensuite eu peur de communiquer davantage et… de se retrouver avec seulement quelques inscrits, mais pas assez pour remplir la salle ! Alors, elle a très peu communiqué jusqu’au jour J, en espérant presque ne pas en avoir du tout.
Il est fréquent de ne pas oser faire le maximum pour son projet : peur de l’échec, peur du regard des autres… Mais ce n’est certainement pas en te bridant que tu réussiras ton projet ! 

2/ Persévérer en prenant en compte les axes d’amélioration ET en demandant du feedback à sa clientèle cible, pour avoir une vision terrain et ne pas seulement deviner les causes probables.
Les échanges avec ta clientèle cible (ou ta future clientèle cible si tu n’as pas commencé) sont la clé pour obtenir les réponses à tes questions. Si tu n’as pas commencé ton projet, la première chose à faire est de recueillir les avis, les besoins, les attentes de ta cible, sans quoi tu feras des plans sur la comète.

3/ Si besoin, pivoter : c’est-à-dire modifier le modèle économique prévu – par exemple, dans son cas, viser plutôt les entreprises ou les écoles. Ce pivot nécessite de se poser les bonnes questions pour bien identifier les attentes de cette nouvelle cible potentielle, et pour s’assurer de son alignement personnel avec cette activité !
Le succès est permis par le combo stratégie + alignement.
Si tu as une stratégie solide mais que tu ne prends aucun plaisir à la mettre en oeuvre, tes résultats ne dépasseront pas un certain niveau.
Si tu te passionnes pour ton activité mais que tu n’as pas de direction claire et structurée, tes résultats seront instables et fragiles à long terme.

Néanmoins, le but de ce texte n’est pas de te partager cette étude de cas détaillée car il me faudrait bien plus qu’un mail pour aborder toutes ces thématiques clés pour un (futur) entrepreneur : définir sa clientèle cible, bâtir sa stratégie de contenu et de communication, apprendre à vendre – avec un focus sur les formations et ateliers en présentiel, être aligné avec son offre… 

Ce que je veux te dire aujourd’hui, c’est cela :

Plutôt que de te focaliser sur les risques à long terme, sur la manière dont tu paieras ton loyer dans 2 ans, sur ce que ton entourage dira si tu n’atteins pas ton objectif dans plusieurs mois ou années…
Concentre-toi sur les 60 prochaines minutes.

Là, tout de suite, que peux-tu faire de constructif pour ton projet ?
Maintenant, fais-le ! 

Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas avoir de stratégie.
Qu’il ne faut pas prendre le temps de bâtir des scénarios.
Qu’il ne faut pas penser long terme.
Tout est une question de proportions !

Je répartis mon temps entre la stratégie et l’opérationnel. 
Une fois que le plan est fixé, je le mets en oeuvre. Et je garde un oeil vigilant sur les résultats et sur mon alignement.
C’est comme si j’étais 3 Charlotte en une :
La Charlotte stratège, qui voit à long terme.
La Charlotte terrain, qui agit au jour le jour.
La Charlotte vigile, qui vérifie que la Charlotte terrain ne fonce pas tête baissée dans la mauvaise direction, et sonne l’alarme si elle est à côté de ses pompes.

Ces 3 rôles sont importants, et tu as besoin des trois : 
Stratège : bâtis ton plan, car avoir une direction claire te permettra enfin d’atteindre ces fameux objectifs pour lesquels tu t’inquiètes
Terrain : fais les choses, agis, ne reste pas que dans ta tête
Vigile : écoute-toi, fais le point régulièrement, vérifie tes avancées sur ton projet et ton développement personnel.

📆2019 se termine dans à peine plus de 3 mois. Prends 5 minutes pour faire le bilan aujourd’hui.
Quel que soit ton projet : trouver ta voie, te former à un nouveau métier, lancer un projet entrepreneurial, développer ton activité déjà existante…
Ces 3 rôles sont-ils bien tenus ? Lequel est le moins bien tenu et t’empêche par conséquent d’atteindre tes objectifs ?

👉 Tu peux noter :
1/ Quel était ton objectif pour 2019 ?
2/ Où en es-tu de cet objectif ?
3/ La répartition des rôles a-t-elle été bien tenue ? Si tu n’es pas satisfait de l’avancement de ton projet, dis-moi quel est à ton avis le rôle que tu as le moins bien tenu cette année : stratège, terrain, vigile ?

Je suis très curieuse d’avoir ta réponse alors n’hésite surtout pas à me la mettre en commentaire ! 😀  (même si elle ne fait que 3 lignes !)


PS : Si tu as pour projet d’entreprendre, ma formation Side Project, 12 semaines pour lancer ton projet entrepreneurial en parallèle de ton job, commence lundi 7 octobre. J’ouvre les inscriptions mercredi matin, pour un nombre limité de participants.

Cette formation est à l’image de ma vision :
– Bâtir une stratégie pour avancer dans une direction claire (exemples d’exercices inclus dans la formation : définir ton objectif, construire ton plan d’action étape par étape, établir ton plan de productivité pour te lancer en parallèle de ton job à plein temps)
– Etre dans l’action sur le terrain avec des exercices hebdomadaires à venir partager dans le groupe de formation (exemples d’actions que tu auras à réaliser : enquête terrain auprès de ta cible, test de ton offre auprès de ton premier client « cobaye », création de ton premier contenu de communication…)
– Prendre du recul : échanger dans le groupe sur les résultats obtenus, t’assurer en permanence de ton alignement avec ce que tu crées, faire le bilan de ton projet à la fin de l’aventure.

Les inscriptions ouvrent mercredi mais tu peux déjà te pré-inscrire. Cela te permettra de recevoir mon traditionnel coupon bonus que j’offre aux pré-inscrits 🙂
Clique ici pour te pré-inscrire simplement en m’indiquant ton adresse mail !


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez mes programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer