Je me lance

Comment se lancer à son compte en étant salarié ?

Cette fois c’est la bonne, vous avez décidé de vous lancer… mais vous êtes encore salarié ? Sarah Benziane, jeune slasheuse passionnée et fondatrice du blog A croquer et d’une chaîne YouTube, prend la plume dans cet article et vous explique comment se lancer à son compte en étant salarié, en toute sérénité.


Article invité rédigé par Sarah Benziane


Ce début d’année est pour certains synonyme de changements et de nouvelles résolutions. Parmi elles réside le fait de se lancer dans une nouvelle activité professionnelle et pourquoi pas se mettre à son compte. Nombreux sont ceux qui veulent se lancer à leur compte tout en continuant à être salariés. Il est dans ce cas important de bien s’organiser et déceler les erreurs à éviter.

Personnellement, je m’organise de façon différente depuis que j’ai mis en place un certain nombre de projets en plus de mon emploi salarié.

Je me lève par exemple beaucoup plus tôt que prévu et je fais ce qu’on appelle le « Miracle Morning » (un excellent livre de Hal Elrod que je vous conseille vivement). Concrètement, je me lève le matin à 5h pour travailler sur mes projets : mettre en place mes offres, écrire un article de blog, ou monter une vidéo YouTube. Cela me permet de prendre de l’avance sur mes tâches et me libérer l’esprit le reste de la journée. Pour réaliser cela, avant de me coucher, j’écris sur une feuille ce que je dois faire le matin et je m’y attelle dès que je me lève.

J’ai également mis en place de nouvelles habitudes pour pouvoir concilier travail salarié et projets annexes:

  • Je restreins mon temps passé sur les réseaux sociaux en définissant un temps limite à ne pas dépasser et je me concentre ainsi beaucoup plus sur mes projets.
  • J’organise mes repas de la semaine à l’avance pour avoir plus de temps pour moi et mes projets (ça paraît anodin comme ça mais croyez-moi, cela fait gagner un temps fou !).
  • Je réduis mes distractions pour accorder plus de temps et d’énergie à mes projets et ça porte plutôt bien ses fruits.
  • Enfin, je m’entoure d’outils pour pouvoir m’organiser convenablement et allier mon emploi de salarié et mes projets à mon compte : j’utilise Trello, Evernote et Keep pour organiser mes tâches et surtout suivre leur progression au quotidien.

Pourquoi est-il intéressant de se lancer à son compte en étant salarié ?

Tout simplement parce qu’il est plus simple d’engager une transition professionnelle en douceur tout en prenant le moins de risques possibles. C’est la configuration la plus simple et la plus adaptée quand on débute son activité annexe.

Mais encore faut-il être vigilant sur les bonnes pratiques à adopter pour éviter de se mettre dans une situation inconfortable et de perdre beaucoup de temps à concilier les deux activités.

Voici quelques astuces pour se lancer en toute sérénité en 2019 à son compte tout en restant salarié :

  • Avoir une vision claire de son projet : cela signifie qu’il faut prendre le temps nécessaire pour définir les contours de son projet afin de poser les bases et surtout les actions concrètes à sa réalisation en parallèle de votre job de salarié. Il est important également d’intégrer le fait que c’est une activité supplémentaire qui vient se greffer à votre activité de salarié, donc que cela demande une organisation différente dans votre quotidien.
  • Célébrer chacune de vos victoires (même les plus petites) : vous avez écrit votre premier article de blog, eu votre premier client en coaching ou réalisé un premier ebook ? Toutes ces petites actions doivent être célébrées au quotidien pour vous donner la motivation nécessaire de continuer et de vous accrocher encore à votre poste de salarié en attendant de pouvoir vivre pleinement de votre activité annexe. Pour ma part, à chaque fois que je lance un article sur mon blog, j’écris un petit mot de félicitations à moi-même (si si !) avec des mots positifs et bienveillants et ça me donne la pêche pour toute la journée. Essayez, ça marche !
  • Intégrer un groupe de personnes qui sont dans la même situation et avec qui vous échangerez régulièrement:  cela permet de ne pas rester seul dans son coin et d’échanger des idées et des bonnes pratiques pour avancer dans votre activité. Si vous ne trouvez pas de groupe qui vous corresponde, vous pouvez en créer un qui soit en phase avec vos attentes et vos objectifs. N’ayant pas moi-même trouvé de groupe « Mastermind » qui me corresponde j’ai rejoint celui créé par une amie entrepreneure. Nous sommes désormais 6 femmes motivées qui nous soutenons au quotidien et cela fait un bien fou de ne pas se sentir seule dans cette belle aventure.
  • Se focaliser sur votre objectif et garder toujours en tête l’image en grand : il ne sert à rien de vous concentrer sur le fait que vous n’êtes plus en phase avec votre emploi de salarié, vous le savez déjà et tout votre entourage le sait ! En revanche, gardez toujours en tête votre objectif de quitter un jour le salariat, pourquoi vous le faites et quelles sont les actions que vous allez mettre en place pour y arriver. Cela vous permettra de continuer à tempérer le temps de pouvoir enfin vivre de votre activité.
  • S’armer de patience : Gary V, un célèbre entrepreneur américain, dit toujours qu’il faut s’armer de patience et avoir une vision à long terme car la patience est la clé du succès. Les grandes réussites prennent toujours du temps et ceux qui réussissent sont ceux qui n’abandonnent pas au premier échec. Au contraire, ils s’arment de patience et tentent de nouvelles choses.
  • S’organiser : si vous cumulez votre activité de salarié avec votre nouvelle activité à votre compte, il va falloir vous organiser différemment et surtout mettre en place un planning pour pouvoir gérer les deux activités de front sans vous emmêler les pinceaux. Personnellement, j’utilise des outils comme Evernote pour faire des To do Lists ou Trello pour la gestion de mes tâches quotidiennes afin d’éviter la confusion ou pire, la procrastination.

Et en parlant de confusion, voici les erreurs à éviter lorsque l’on souhaite se lancer à son compte en étant salarié :

  • Mélanger votre travail de salarié avec votre nouvelle activité à votre compte : vous aurez peut-être tendance à vouloir écrire un mail à votre nouveau comptable depuis votre bureau, lire la dernière newsletter de Pose ta Dem’ ou encore rédiger un nouvel article pour votre blog sur votre lieu de travail. C’est la meilleure manière de se mélanger les pinceaux et de ne pas mettre de frontière entre votre activité de salarié et celle que vous voulez lancer. C’est le meilleur moyen de vous sentir parfois frustré de ne pas pouvoir tout faire. Chaque chose doit se faire dans un temps dédié et cela vous permettra d’y voir plus clair et de créer une réelle frontière entre votre activité professionnelle à plein temps et votre projet.
  • Communiquer votre empressement de quitter votre job à tous vos collègues : vous ne savez pas encore ce que va donner votre projet et combien de temps vous allez encore rester salarié, mieux vaut donc ne pas vous mettre tous vos collègues à dos et mettre la puce à l’oreille à votre boss qui risque de ne plus vous confier de dossiers importants ou de vous exclure des apéros du jeudi soir. Ce serait dommage ! Travailler efficacement en silence sur votre activité annexe dans le temps qui lui est dédié et votre succès parlera pour vous plus tard.
  • Exercer une activité qui concurrence celle de votre employeur : en effet si vous vous lancez à votre compte vous ne pouvez pas exercer la même activité que celle prévue par votre contrat sauf accord de votre employeur. Il est donc toujours préférable de bien réfléchir à votre activité et à sa compatibilité avec votre emploi salarié.

Le mot de Charlotte : si vous voulez aussi lancer votre projet en parallèle de votre emploi, et que cet article vous aide à vous y préparer, alors j’ai encore plus à vous proposer ! J’ai créé 3 mini-cours gratuits pour vous aider à lancer votre Side Project : je vous donne les 4 critères pour trouver l’idée de départ, les 3 étapes pour valider le potentiel de votre idée, et mes conseils pour réussir en 1 heure par jour à côté d’un emploi à temps plein. Si vous voulez rejoindre les mini-cours et échanger avec les 500 participants déjà inscritsinscrivez-vous en cliquant ici !


Retrouvez tous les articles entrepreneuriat ici ! 

Commentaires

Vous allez aussi aimer