Je me prépare

Comment créer son site web pour lancer un Side Project

Vous ne vous épanouissez plus dans votre job actuel, et chaque matin, vous n’avez qu’une seule envie : poser votre lettre de démission sur le bureau de votre patron. Votre métier ne vous convient plus vraiment, et vous songez de plus en plus à quitter le salariat. Et si c’était le moment de faire de votre passion votre nouveau métier sans quitter votre job ? Et si le premier pas, c’était de créer votre site Internet ? Voici mes conseils pour créer son site web pour lancer un Side Project !


Article invité rédigé par Marjorie de Marjency


Qu’est-ce qu’un Side Project ?

Un Side Project est un projet parallèle à sa vie professionnelle. C’est une activité qui peut être liée à votre métier, ou qui peut être liée davantage à un hobby ou à une de vos passions.

  • Vous êtes agent immobilier ? Vous animez une troupe de théâtre.
  • Vous êtes enseignant ? Vous écrivez également un roman.
  • Vous êtes vendeur ? Vous développez des sites web à l’occasion.

Avoir un projet parallèle est une façon de trouver un équilibre entre votre vie professionnelle qui n’est pas toujours satisfaisante, et une autre activité qui n’est peut-être pas encore rémunératrice. 

On ne compte plus le nombre de reconversions réussies, et on connait tous quelqu’un qui est devenue freelance ou artisan après des années de salariat, et si c’était enfin votre tour ?

Les avantages de créer son site web pour lancer un Side Project

Il n’est pas toujours évident de se lancer sans filet de sécurité. Pourtant, il existe aujourd’hui un moyen simple d’évaluer son future marché : créer son site internet.

Un site internet a plusieurs avantages :

  • vous devrez affiner votre projet pour produire le contenu de votre site,
  • vous serez confronté avec le marché,
  • vous aurez des retours utilisateurs,
  • vous toucherez des prospects potentiels.

C’est le moment de vous y mettre !

L'unique newsletter à lire pour enfin poser ta dem' !

Rejoins la communauté de 7000 futurs démissionnaires qui lisent la newsletter chaque mardi matin !

Les indispensables pour créer son site

Pour créer un site efficace pour votre activité, il est important de respecter les conseils suivants :

  • réserver un nom de domaine,
  • choisir un éditeur de site,
  • définir une charte graphique avec un logo et une couleur dominante,
  • rédiger les contenus.

Pour quelle solution opter ?

Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions pour créer son site internet sans avoir de compétence en développement : grâce aux CMS tels que WordPress ou Wix, vous serez en mesure d’obtenir un résultat professionnel !

  • Avec Wix, il est facile d’obtenir un site vitrine présentable très rapidement. Facile à prendre en main, vous pouvez créer un compte test car il est possible d’avoir un compte gratuit. Celui-ci sera cependant limité. 
  • WordPress.com : c’est une solution tout en un, comprenant l’outil pour réaliser votre site et l’hébergement via un paiement mensuel. Une version d’essais est également disponible pour se faire une idée. Attention, à ne pas confondre avec la version open source du même nom !
  • WordPress.org : c’est la solution la plus complète et la plus polyvalente pour concevoir un site évolutif sur le long terme. Même si la prise en main est moins facile au début, ce CMS open source reste quand même accessible en se renseignant au préalable. 

Parlons de la charte graphique et du logo

Pour un site à l’allure professionnel, vous devrez définir une charte graphique et un logo. Vous pouvez faire appel à un wedesigner, mais cette option peut être coûteuse, surtout s’il s’agit simplement de valider votre idée de projet.

Si vous avez l’âme créatrice, vous pouvez définir vous-même des premiers éléments pour habiller votre site :

  • Vous pouvez trouver des images gratuites et libres de droit sur des sites tels que Pexels. Vous pouvez retrouver ici 11 sites pour trouver des images, des vidéos et des icônes pour personnaliser votre univers.
  • Vous pouvez créer votre logo gratuitement grâce à Canva et personnaliser également des visuels en rajoutant du texte par exemple
  • Vous pouvez définir des harmonies de couleurs grâce à Coolors.
  • Vous pouvez trouver des typographies sur des sites comme Adobe Font.

N’oubliez pas de miser sur la simplicité pour un résultat réussi :

  • Pas plus de 3 écritures différentes (pour les titres, sous titres et texte).
  • Pas plus de 3 couleurs différentes.
  • Utilisez des images dans les mêmes gammes de couleurs et le même univers visuel.

Si vous n’êtes pas un graphiste professionnel, il est ardu de réaliser trop d’associations, sous peine d’obtenir un rendu hasardeux.

Tester son marché

Votre site web sera une belle occasion de tester votre marché. Il est courant de devoir faire un benchmark de la concurrence pour avoir un état des lieux de “ ce qui se fait”. Vous pourrez donc comparer les différentes approches marchés.

Une fois votre site en ligne, le comportement de navigation de vos visiteurs pourra vous fournir des indications précieuses : taux de rebond, temps passé sur le site, taux de conversion… sont autant d’indices à analyser ! Pour cela, pensez à installer un outil de suivi de statistiques tels que Google Analytics.

Vous pourrez également commencer à construire une communauté en ligne grâce aux réseaux sociaux tels que Twitter et Instagram. Ces outils sont formidables pour faire de la veille, montrer son expertise et faire passer ses messages.

Faire la promotion de votre site

Pour tirer tous les avantages de votre site, vous devrez attirer des visiteurs. Et oui, la concurrence est rude sur la toile, et sans action de votre part, il ne se passera pas grand-chose !

Plusieurs actions vous permettront de faire connaître votre site internet :

  • Le bouche-à-oreille
  • Les réseaux sociaux
  • Le référencement naturel…

Il est également possible de mettre en place des partenaires avec d’autres entrepreneurs ou activer de la publicité payante pour une visibilité rapide, mais gare à votre budget ! 

Affiner votre proposition de valeur

Il n’est pas toujours facile de définir exactement son offre au début : quels tarifs proposer ? Comment facturer ? Quel est le périmètre exact de vos prestations ?

L’avantage d’un site est que vous pourrez faire de nombreux tests sur vos offres, et comparer la réaction des internautes. En fonction du prix, est-ce que les demandes de contact augmentent ou diminuent ? Un descriptif plus complet déclenche t-il plus d’achat ? Un prix d’appel plus abordable permet-il de collecter plus de leads ?

Il est important de trouver la formule qui marche afin d’être le plus efficace possible.

Vous aurez également vos premiers échanges avec vos premiers prospects : leurs retours sont précieux et vous aideront à continuer à avancer dans la bonne direction.

Avantages et inconvénients d’avoir un Side Project

Si je peux aussi bien vous parler de Side Project, c’est que je suis moi-même à cette étape ! Après de nombreuses réflexions, j’ai décidé de lancer mon blog sur le marketing digital. Mon objectif ? Aider les entrepreneurs et les futurs entrepreneurs à mieux appréhender les enjeux et comprendre les différentes solutions.

Ce projet m’a donné une énergie nouvelle, j’ai 1000 idées et 1000 projets à développer. Ça a été l’occasion de me replonger dans la création de site, une partie qui me manque un peu dans mon poste actuel. Et surtout j’ai pu renouer avec la rédaction, que ce soit pour moi, ou pour d’autres sites, comme Pose ta dem’ !

L’inconvénient de s’investir dans un Side Project, c’est la gestion du temps. Cela nécessite une bonne organisation, car il faut jongler entre sa vie professionnelle actuelle, sa vie personnelle et son Side Project. Ma meilleure arme pour tout gérer ? La planification !

Voici ma panoplie actuelle :

  • Google Drive pour avoir accès à mes documents de n’importe
  • Trello pour créer mes tâches et mes deadlines
  • Un carnet que j’emmène partout avec moi, pour noter mes idées

J’essaye également d’automatiser ce qui est possible, par exemple certains types de posts sur les réseaux sociaux, afin de gagner du temps. En effet, je gère un compte Twitter, un compte Instagram et un compte Pinterest !

Après un temps d’adaptation, j’ai pu mettre en place certains process qui me permettent d’avancer sereinement. Et j’ai hâte de voir ce que l’avenir me réserve. En fonction du secteur, les résultats ne sont pas toujours immédiats, mais la persévérance et le travail finissent toujours par payer.

Démissionner sereinement

Et voilà, maintenant si tout se passe bien, vous aurez vos premiers prospects qui deviendront vos premiers clients !

Vous pourrez démissionner l’esprit tranquille, car vous aurez validé votre business modèle et rencontré votre marché. 

En parallèle, pensez à vous renseigner sur votre futur statut juridique. Vous pouvez vous faire accompagner par des structures spécialisées pour opter pour la forme la plus adaptée à votre future activité.

Alors, prêt à relever vos manches ?


Vous pouvez retrouver Marjorie, qui explique comment créer son site web pour lancer un Side Project, sur son site Internet.


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez les programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

 

Commentaires

Vous allez aussi aimer

>

🍪 En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. Plus d’infos

C'est quoi un cookie ?
En plus d'être un délicieux gâteau, un cookie est un fichier sur votre appareil qui contient des données. Vous pouvez à tout moment supprimer ou limiter le stockage de ces fichiers dans les paramètres de votre navigateur internet (voir plus bas).

À quoi ils servent ?
Les cookies de mesure d’audience nous permettent de connaître l’utilisation et les performances de notre site, d’établir des statistiques, des volumes de fréquentation et d’utilisation des divers éléments de notre site (contenus visités, parcours) nous permettant d’améliorer l’intérêt et l’ergonomie de nos services. Les données recueillies sont uniquement consultées et analysées par Pose ta Dem'.
Les cookies liés aux opérations relatives à la publicité ciblée nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes publicitaires et de limiter le nombre de fois où une publicité pour Pose ta Dem' vous est proposée.

Comment désactiver les cookies ?
Pour empêcher ou limiter le stockage des cookies sur votre Terminal, vous pouvez modifier les paramètres du navigateur que vous utilisez :

Pour Chrome :
Cliquez sur le menu Chrome à droite dans la barre d'outils du navigateur.
Sélectionnez Paramètres.
Cliquez sur Afficher les paramètres avancés.
Dans la section "Confidentialité", cliquez sur le bouton Paramètres de contenu.
Dans la section "Cookies", vous pouvez modifier les paramètres suivants :
Supprimer les cookies
Bloquer les cookies par défaut
Autoriser les cookies par défaut
Conserver les cookies et les données de site par défaut jusqu'à la fermeture du navigateur
Définir des exceptions pour les cookies de certains sites Web ou domaines
Pour Safari :
Choisissez Safari > "Préférences", puis cliquez sur l'onglet "Sécurité" (ou " Confidentialité").
Dans la section "Accepter les cookies", choisissez l'une des options proposées.
Pour Mozilla Firefox
En haut de la fenêtre de Firefox, cliquez sur le menu Outils, puis sélectionnez Options
Sélectionnez le panneau Vie privée.
Paramétrez Règles de conservation : à utiliser les paramètres personnalisés pour l'historique.
Décochez Accepter les cookies.
Cliquez sur OK pour fermer la fenêtre « Options »
Si votre navigateur ne figure pas dans la liste vous pouvez vous rendre directement sur le site de son éditeur.

Pour disposer d’informations complémentaires sur les Cookies, nous vous invitons à consulter la rubrique « Vos traces » du site de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/.

Fermer