Je me lance

Comment créer une newsletter en partant de 0 ?

Créer une newsletter en partant de 0…un conseil que je lisais 10 fois par jour après avoir décidé de travailler en freelance ! Lorsque j’ai découvert que newsletter ne rimait pas toujours avec spam ou mail inintéressant, j’étais convaincue. Mais allez comprendre quelque chose vous, au milieu de toutes les informations trouvées sur internet! Par quoi commencer ? Et puis… pourquoi des inconnus me liraient-ils ? Et pourquoi me laisseraient-ils leur mail ?


Article invité rédigé par Marion Darras


Tout commence par oser

Si ces questions vous parlent, allez donc interroger votre syndrôme de l’imposteur… Soyez rassuré, on a tous ce binôme diabolique qui sait nous faire douter aux pires moments, qu’on soit lancé depuis 1 mois, 2 ans ou 10 ans!

Je ne vous listerai pas ici des conseils ou astuces pour ne plus douter de votre légitimité. Il existe déjà beaucoup d’articles sur le sujet, à commencer par celui-ci.

La question à vous poser n’est donc pas “Pourquoi des inconnus me donneraient leurs adresses mail pour me lire ?”, mais “Qu’ai-je envie de transmettre et à qui ?”

Maintenant, c’est parti pour créer une newsletter en partant de 0 !

Avoir vos premiers abonnés

Si vous avez envie de mettre en place une newsletter, vous avez une petite idée des personnes auxquelles vous avez envie de vous adresser.

Pour capter leur adresse mail, une seule solution : leur proposer quelque chose de suffisamment intéressant pour qu’elles aient envie de vous confier leur email, quelque chose qui leur sera utile.

Une annonce particulière

Le moyen le plus simple de capter des adresses mails : donner le sentiment de participer à la construction de quelque chose.

On le retrouve beaucoup sous forme de questionnaires ou d’enquêtes, à la fin desquels le répondant est invité à laisser son email pour être tenu informé des résultats.

Ici, vous n’aurez besoin que d’un questionnaire en ligne sur Typeform ou Google Form par exemple, que vous diffuserez à votre réseau.

C’est d’ailleurs de cette façon que Pose ta Dem’ a récolté ses 500 premières adresses mails, avant même son lancement.

Charlotte en parle dans l’article Les coulisses de la newsletter de Pose ta Dem’.

Un lead magnet gratuit

Un lead magnet est un contenu qu’on offre en échange d’une adresse mail.

Le plus courant? Un ebook ou guide pratique à télécharger.

C’est assez simple à mettre en place et témoigne de votre expertise dans votre domaine d’activité.

Prenez le temps de comparer les ebook qui existent déjà dans votre secteur, et démarquez-vous dès cette étape en proposant quelque chose de nouveau.

Il vous faudra créer une page d’atterrissage ou landing page avec un formulaire, après avoir créé votre compte sur un logiciel d’emailing. Nous y reviendrons un peu plus tard.

Un article invité

Troisième option très efficace : proposer un article invité sur un média de référence pour votre cible.

Cette technique a permis à certains entrepreneurs de voir leur mailing list afficher un taux de croissance de 400% !

Pour être subtil et faire les choses habilement, présentez dans cet article invité un contenu gratuit en téléchargement, en rapport bien sûr avec le média sur lequel vous écrivez.

Définir la ligne éditoriale de votre newsletter

Votre mailing list compte quelques adresses, il est maintenant temps de programmer votre 1ère newsletter.

La ligne éditoriale de votre newsletter va surtout vous aider, vous. Elle définit le cap à atteindre et la manière d’y parvenir.

Quels sujets allez-vous aborder ? De quelle manière ? Avec quelle tonalité ? Comment voulez-vous être perçu par vos lecteurs ?

En d’autres termes, en définissant une ligne éditoriale, vous allez vous fixer un cadre. 

Ne vous faites pas une montagne de la définition de votre ligne éditoriale !

C’est simple à faire, mais je vous encourage vivement à prendre le temps d’y réfléchir et à inscrire tout ça quelque part pour le formaliser.

Quel type de newsletter envoyer ?

Il existe 2 types de newsletters, qui tendent de plus en plus à se rejoindre avec la volonté accrue de consommer de façon responsable et surtout de ne plus être pollué de mails sans intérêt :

  • La newsletter purement promotionnelle, souvent utilisée dans le commerce pour mettre en avant un nouveau produit, une promotion, etc. Je ne vous cite pas d’exemples, vous en avez tout un tas dans votre boîte mail.
  • La newsletter dite inspirationnelle qui sera surtout utilisée pour affirmer le personal branding ou l’image de marque de l’entreprise. Quelques exemples : la newsletter de Pose ta Dem, mais aussi Le Gratin de Pauline Laigneau, la newsletter de LiveMentor ou encore, du côté du e-commerce, la newsletter de GreenMa.

Une ligne éditoriale n’est pas figée. Elle évolue au fil des mois, des années et il n’y a aucun problème à la remanier.

Le tout est d’en informer vos abonnés pour qu’ils ne soient pas surpris de lire totalement autre chose un beau jour.

A quelle fréquence écrire ?

Je suis désolée mais il n’y a pas de vérité absolue pour cette question !

Tout dépend du type de newsletter envoyée, de votre activité et son actualité, mais surtout du temps dont vous disposez pour l’écrire.

En s’inscrivant, vos abonnés doivent savoir à quelle fréquence ils recevront vos messages, surtout si vous écrivez une newsletter inspirationnelle.

C’est important pour créer l’habitude et la régularité qui font la force des emails.

Quel outil choisir ?

Il existe plusieurs plateformes d’emailing qui proposent des solutions gratuites : Mailchimp, SendinBlue, Mailjet, etc.

Si les versions gratuites sont idéales pour démarrer simplement, elles montrent toutefois leurs limites lorsque vous avez besoin de plus de 2 listes d’abonnés, de plusieurs séquences de mails ou d’un suivi plus poussé de vos abonnés.

C’est grâce à ces outils que vous pourrez configurer une landing page ou page d’atterrissage pour capter les adresses mails.

Félicitations, votre stratégie est maintenant sur pied !

5 conseils pour améliorer votre taux d’ouverture

Le taux d’ouverture est le chiffre que vous allez le plus surveiller car il est révélateur de l’intérêt que portent vos abonnés à ce que vous leur envoyez.

  1. Ecrivez avec une adresse mail personnalisée, et surtout pas des adresses “noreply@….com”,  “nepasrepondre@….com”, “newsletter@….com”.
    Vous n’êtes pas une multinationale qui reçoit 200.000 mails par jour ! Montrez à vos abonnés que vous êtes une vraie personne et que vous avez envie d’échanger avec eux. Votre adresse peut débuter simplement par votre prénom ou vous pouvez être plus inventif si votre newsletter sera écrite par une autre personne ou un service. Deux exemples : chez Swello, la newsletter est envoyée par lafineequipe@swello.com. Chez le Slip Français, elle est adressée par viveleslip@news.leslipfrancais.fr
  2. Prenez le temps de rédiger un email de bienvenue personnalisé, dans lequel vous vous présenterez, présenterez l’entreprise, ce qui fait sa force, ses services/ses produits. Vous expliquerez aussi ce que contiendra votre newsletter et à quelle fréquence vous l’enverrez. Pour vous inspirer, vous trouverez plusieurs exemples iciVotre email de bienvenue est celui qui obtiendra le meilleur taux d’ouverture. Ne le négligez pas!
  3. Rédigez votre mail comme si vous n’écriviez qu’à une seule personne. Votre lecteur se sentira ainsi plus concerné. Tutoiement ? Vouvoiement ? À vous de voir, toujours selon votre domaine d’activité et votre cible.
  4. Demandez à vos lecteurs de faire 1 action : consulter un contenu gratuit que vous souhaitez mettre à l’honneur, répondre à votre mail, poster un commentaire sur un post Facebook, partager votre newsletter, s’inscrire à une formation, etc. Attention, si vous multipliez les liens ou les appels à l’action, vous risquez de perdre l’attention de votre abonné qui ne comprendra pas ce que vous attendez de lui.
  5. Choisissez un titre accrocheur : les titres sous forme de questions ou suscitant l’étonnement donnent généralement envie de cliquer. On est curieux et on a envie de savoir ce que vous allez nous raconter, là !

Vous voilà armé pour envoyer vos premières newsletters ! Vous hésitez encore ? Gardez bien à l’esprit qu’il n’y aura jamais de bon moment pour vous lancer, et c’est valable dans beaucoup de domaines !

N’attendez pas que tout soit parfait, n’attendez pas d’avoir 1000 abonnés, n’attendez pas d’avoir votre site internet… C’est en marchant qu’on apprend et qu’on s’améliore. La seule chose dont vous avez besoin est d’avoir envie d’écrire à vos abonnés !

Alors, prêt.e à créer une newsletter en partant de 0 ?


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez les programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer