Je m'inspire, Les chroniques de Charlotte

Blues du dimanche soir avant la rentrée ?

Blues du dimanche

Me voilà de retour après 6 semaines de vacances ! Je t’écris au cas où tu sois en plein « blues du dimanche soir », amplifié par l’effet rentrée. Pour lutter contre cela, voici une histoire et une leçon issues de mon été.

Cet été, nous avons vendu la maison familiale. Il a fallu trier, vider, ranger, jeter, vendre des dizaines d’objets et souvenirs accumulés depuis 50 ans. Ce qui m’a amenée à tomber sur des oeuvres d’art de mon enfance !

L’un des dessins que j’ai trouvés datait de la veille des grandes vacances d’été lorsque j’avais 8 ans. Il était en deux parties : en haut, un dessin de moi triste, attablée à mon bureau d’école, des livres partout, dans des tons marron et gris, avec écrit le message suivant : « AVANT : il faut travailler ». En bas, un dessin de moi riant, dansant en vêtements colorés, avec le message « MAINTENANT : on peut s’amuser !« .

Le dessin avait beau être mignon, j’ai trouvé cela d’une grande tristesse… Il faut savoir que petite, avant de commencer l’école, j’étais la plus heureuse lorsqu’il s’agissait d’apprendre, de découvrir. J’avais hâte de rentrer en CP, et j’ai été outrée que la maîtresse ne nous donne pas de devoirs le premier jour (#truestory). Mais le temps a passé et aimer l’école est devenu une tare. On est moqués par ses camarades lorsque l’on fait bien ses devoirs et que l’on écoute en classe. On nous enseigne que l’école c’est sérieux, ce n’est pas fait pour rigoler, il faut travailler dur. On nous note sur nos résultats et on nous compare entre élèves plutôt que de nous valoriser.

Résultat, à seulement 8 ans, la croyance était ancrée : le travail, ce n’est pas amusant.
Bon courage ensuite pour se débarrasser de ce schéma !

C’est probablement parce que toi aussi, tu crois cela, que tu as atterri sur Pose ta Dem’. Et c’est pour cela que j’ai d’abord suivi des études et une carrière « sérieuses » sans prendre en compte mes envies profondes… Car je ne les connaissais même pas. Ce n’est pas cela que l’on apprend à l’école.

Pourtant, des années plus tard, même après avoir trouvé ma voie et posé ma dem’, je me rends compte que je continue d’opposer travail et vacances. J’adore ce que je fais, je me sens utile, je choisis mon rythme de travail et mon mode de vie, je voyage régulièrement tout en poursuivant mon activité… Mais je prends 6 semaines de « vacances ».

Je me pose donc cette question : est-ce un automatisme ? Un réflexe de langage ? Ou je ressens encore cette différence ? Le but n’est-il pas de mêler les deux ? Peut-on jamais faire disparaître cette séparation ?
Même en aimant notre métiergénérer du chiffre d’affaires nécessite d’accomplir des obligations, même celles que l’on s’est créées. Avoir des clients satisfaits implique de se mettre face à un ordinateur ou à quelqu’un et d’y passer le temps nécessaire.  Est-ce un problème ? Est-ce un rythme à trouver ? C’est ce que j’expérimente ! C’est pour moi un équilibre de chaque instant, entre l’écoute de nos besoins et de nos envies pour être dans le flow, et une rigueur, une discipline pour obtenir des résultats. Je trouve passionnante la recherche de cet équilibre.

En attendant, j’ai opéré un changement intéressant.

En août, un soir, avec mon ami, nous avions envie de « travailler » après le repas. J’adore lire et écrire sur la terrasse les soirs d’été. Là, j’avais envie d’avancer sur mon projet de livre (en dérogeant à mes « vacances » pendant 2 heures). Lui voulait aussi avancer sur l’un de ses projets. En nous disant « on travaille ce soir », nous avons tous les deux tilté : non, le mot « travailler » ne convient pas, cela ressemble à une corvée !
Alors, il a eu une bonne idée : « On ne va pas dire travailler, on va dire créer. Allez, ce soir, on crée ! »
J’ai adoré l’idée et je l’ai gardée en tête !

Nous sommes jeudi 29 août quand j’écris ce mail, et plutôt que de me dire « il faut que je travaille, la rentrée approche« , je me suis dit « je vais créer« . Voici ce que ça donne :

Ma to-do list aujourd’hui, en vrac : 
– Ecrire ce mail pour dimanche
– Préparer les apéros Pose ta Dem’ de septembre
– Commencer la salve de réponses à mes mails après mes 6 semaines d’absence
– Refaire à neuf les pages de mes programmes d’accompagnement
– Préparer le rendez-vous avec la première coach Pose ta Dem’ (l’équipe s’agrandit, je ne serai bientôt plus la seule à accompagner en individuel !)

Plutôt que de voir cela comme du travail, je me dis que je vais créer :
– Une belle histoire qui va plaire à mes lecteurs dimanche
– Des rencontres enrichissantes pour les membres de la communauté à Paris, Lyon, Lille, Londres
– De l’espoir et de la satisfaction d’être écoutés pour ceux qui m’ont envoyé des mails détaillés et à qui je vais répondre
– Un espace clair et utile pour ceux qui souhaitent passer à l’action cet automne
– Plus de disponibilités pour répondre à la demande croissante, donc plus de personnes qui posent leur dem’ et s’épanouissent professionnellement

C’est tout de suite plus alléchant, non ?

Cette manière de voir les choses me fait du bien, me donne envie de travailler – pardon, de créer – et donne beaucoup plus de sens à des tâches qui restent pourtant les mêmes.

Tu peux le faire pour davantage apprécier ton « travail » à la rentrée, que tu aies posé ta dem’ ou non, que tu sois salarié ou entrepreneur ou en recherche d’emploi, cela fonctionne pour tout : désormais, remplace le mot « travailler » par « créer » et remplace ta to-do list par la liste de tes créations à venir.

Tu peux me répondre par mail : que vas-tu créer désormais ? Je suis curieuse de le savoir, et je pourrai partager les réponses reçues dans un post ou un mail (anonymisées si tu le souhaites !)

Maintenant, voici ce que je vais créer à l’automne et qui te concerne. A toi de choisir ce qui te sera utile.

Si tu veux créer… Des liens enrichissants, des rencontres inspirantes, un regain d’énergie en toi : inscris-toi à l’apéro Pose ta Dem’ du jeudi 19 septembre. Il y en aura 4 en même temps dans 4 villes, choisis la plus proche de chez toi : Paris, Lyon, Londres et Lille.

Si tu veux créer… Un nouveau projet professionnel, un changement profond et durable dans ta vie : pré-inscris-toi à la formation Nouveau Départ (le programme est ici). C’est l’aventure Pose ta Dem’ à rejoindre en priorité si tu cherches ta voie en ce moment : 7 semaines de formation à distance, une communauté privée d’échange, des Lives réguliers dans lesquels je réponds aux questions personnelles de chaque membre. Elle démarre le mercredi 18 septembre, et les inscriptions ouvriront vendredi prochain (je t’en parle par mail plus en détail cette semaine). En attendant, tu peux suivre le mini-programme gratuit en 7 jours pour découvrir la méthode 🙂

Si tu veux créer… Un projet entrepreneurial qui allie passion et rémunération, et que tu peux commencer à côté de ton emploi pour ne pas prendre de risque : pré-inscris-toià la formation Side Project (le programme est ici). Cette aventure dure 12 semaines durant lesquelles tu passes d’idées floues à un projet clair avec un plan d’action concret et réalisable à côté de ton job. Elle démarre début octobre et les inscriptions ouvriront fin septembre. En attendant, tu peux découvrir les 3 mini-cours gratuits par mail 🙂

J’espère sincèrement que tu trouveras ce dont tu as besoin parmi tout ce que je crée chez Pose ta Dem’. J’ai plusieurs grands projets cet automne : tout d’abord, mon livre, qui est LE projet le plus challengeant pour moi. Ensuite, peut-être un nouveau concept : « Les Coulisses« . J’ai eu l’idée cet été durant mon voyage en Croatie. J’imagine un accès privé à mes coulisses pour les abonnés au programme : l’écriture du livre, le développement de mon entreprise, mes expériences de développement personnel, mes finances, mon quotidien lorsque je me transforme en Digital Nomad (ce qui sera le cas en octobre)… J’y réfléchis encore, en attendant, n’hésite pas à me dire par mail ce que tu aimerais voir dans ces Coulisses !

Sur ce, je te souhaite une très belle rentrée en ce mois de septembre, en étant à tes côtés pour t’aider dans la création de ta nouvelle vie professionnelle.

Charlotte

PS : Vous avez été nombreux à participer au Challenge photo de l’été dans le groupe privé ! Viens voter ce soir pour ta photo préférée ! (Si tu n’es pas encore dans le groupe privé, tu dois d’abord faire ta demande d’adhésion)


👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez mes programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer