Je me lance

Témoignage : il était géologue, voici l’histoire de sa reconversion dans la vente

“La vente, c’est 80% de science, 20% de talent”. Tel est l’adage de Clément Abadie, qui est aujourd’hui Sales Ops chez Livementor après un passage chez iconoClass et une reconversion dans la vente, alors qu’il travaillait dans un laboratoire en géotechnique 1 an auparavant. Le métier de Sales ops consiste à rendre le processus de vente plus efficace, notamment grâce à des outils d’automatisation et de suivi. C’est un schéma de pensée consistant à tester en permanence de nouvelles choses, pas si éloigné de la réalité du laboratoire finalement ! 


Article invité rédigé par Mathieu Bernard


Si vous ne voyez pas le lien entre l’état d’esprit scientifique et la vente, le parcours de Clément peut vous intéresser. Derrière une reconversion dans la vente qui paraît radicale se dessine en réalité une logique de questionnements et d’étapes que traversent beaucoup de personnes en reconversion. 

Au départ, c’est l’histoire d’un métier hyper spécialisé…

Clément a fait un BAC S, puis il a suivi un BTS en gestion et maîtrise de l’eau car il était passionné par l’environnement et ses problématiques, notamment la dépollution. C’est là qu’il a découvert l’hydrogéologie et en est tombé amoureux. Il enchaîne alors un deuxième BTS en Géologie Appliquée dont il sort malheureusement en temps de crise, avec très peu de débouchés professionnels. Il enchaîne alors sur une licence en alternance pour continuer ses études tout en mettant un pied dans le monde professionnel. Il s’est rapidement retrouvé géotechnicien de terrain chez “Hydrogéotechnique”, le bureau d’étude dans lequel il a fait toute sa carrière de géologue. 

… Puis la découverte de la gestion et du management sur le terrain…

Il a rapidement gravi les échelons et pris un poste de responsable de laboratoire à 24 ans. Cela lui a permis de découvrir les problématiques de gestion financière, gestion humaine et productivité de son équipe alors qu’il n’avait aucune formation en gestion et management. Il s’est heurté à toutes les difficultés : les réfractaires à son autorité car il était “plus jeune”, les difficultés de gestion de l’équipe, la concurrence sur son poste, le syndrome de l’imposteur, la pression qui vient d’en haut. 

Sauf que là où beaucoup se seraient découragés, Clément a trouvé les challenges qu’il rencontrait super intéressants. Pour pallier son manque de connaissances en management, il s’est inscrit à un master 1 « Management et stratégie d’entreprise” par correspondance en parallèle de son job

Après deux ans et demi et son master en poche, il a décidé de faire le grand saut et de quitter le laboratoire.

… Et le grand saut vers la reconversion dans la vente.

Attiré par le monde du business et surtout l’entrepreneuriat, Clément s’est beaucoup inspiré en écoutant des podcasts et en regardant des vidéos de Koudetat et The Family. L’idée d’une reconversion dans la vente s’est précisée ensuite. Mais pourquoi quitter un job stable pour un saut dans l’inconnu ? 

L'unique newsletter à lire pour enfin poser ta dem' !

Rejoins la communauté de 10000 futurs démissionnaires qui lisent mes conseils concrets et inspirants pour inventer leur vie professionnelle !

“La décision s’est imposée d’elle-même. 

Bien sûr j’avais une peur liée à mon besoin de sécurité financière. Mais j’avais une seconde peur bien plus grande, celle de rester figé.

Quand je me posais la question “Qu’est-ce que je peux espérer dans la géologie d’ici 15 ans?”, je ressentais un ennui profond car je ne voyais aucune perspective qui me motivait.

Je suis allé parler avec des géologues de 40 ans et je ne me projetais vraiment pas dans leur trajectoire de vie. En parallèle, je suis allé questionner des connaissances qui travaillaient dans un environnement business et notamment en start-up, et je me suis rendu compte que c’était ça qui m’attirait le plus.

À mon sens il est primordial de s’écouter, surtout à 28 ans, et se poser des questions profondes de choix de vie qui dépassent la carrière. 

Qui tu es? 

Où est-ce que tu vas ? 

Qu’est-ce que tu veux faire ?

Dans l’inconnu, mais pas seul : le rôle du mentor

Clément a toujours admiré son oncle qui a fait une très belle carrière notamment dans la joaillerie, et le fait de l’avoir comme Mentor a joué également un rôle prépondérant dans son cheminement. 

“C’était important pour moi d’appréhender ma vision du succès à travers quelqu’un que je connais et que j’admire. Le fait d’avoir une vision concrète est à la fois rassurant et motivant pour moi ”.

Une reconversion dans le vente qui tient à un échec et une réussite

Tout n’a pas été rose. 

Clément a décidé de quitter son boulot quand il a été pris pour un master 2 en alternance à l’INSEEC. Sauf que dans le timing serré qu’il avait, il n’a pas trouvé son alternance, et s’est retrouvé rapidement sans emploi, et sans école avec un loyer à payer à Paris. 

C’est dans cette période de doute qu’il tombe à travers ses podcasts sur iconoClass.

“Je pense que c’est parce que j’étais à l’écoute que j’ai saisi l’opportunité. C’est le feeling qui a joué, j’ai pu avoir un véritable échange avec l’équipe iconoClass. J’avais été un peu déçu par les process des grandes écoles comme l’INSEEC, beaucoup plus stéréotypés et mécaniques.”

Le fait d’aller chercher des skills assez rapidement en 4 mois l’a également séduit, car il avait besoin d’aller vite. 

Il a été sélectionné chez iconoClass et a décidé de s’y engager pour 4 mois en janvier 2020.

La rencontre du métier de Sales Ops

“On découvre tous les métiers de la vente très en profondeur dans le cursus iconoClass: Business Developer, Sales B2B, Account Manager, Customer Success, Sales Ops… Quand j’ai découvert le métier de Sales Ops, Arnaud mon Sales coach m’a dit que c’était réservé à des profils qui avaient déjà de l’expérience. C’est grâce à mon expérience en labo que j’ai pu avoir le job, alors que je n’aurais jamais pensé pouvoir utiliser mes compétences passées en business! ”

Après plusieurs mois en tant que Sales Ops chez Livementor, Clément réfléchit déjà à son évolution car ce poste est une vraie passerelle à la fois vers d’autres postes commerciaux ou dans les opérations. 

Les grands apprentissages de Clément

  1. Mettre les mains dans le cambouis. Il fait en sorte de ne pas déléguer ses tâches tout de suite pour apprendre. 
  2. Écouter son cœur et pas uniquement sa tête. 
  3. Ne pas toujours écouter son entourage car il peut être toxique sans le vouloir. Ses parents ne comprenaient pas pourquoi ils avaient besoin de changer.

Vous pouvez contacter Clément sur son compte LinkedIn et Mathieu, l’auteur de cet article, ici.


👉  Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez les programmes d’accompagnement individuelet les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer