Je me lance

Se lancer en freelance ? 3 étapes pour définir votre projet

Se lancer en freelance ? Pourquoi et comment ? Quelles sont les bonnes questions à se poser ? Voici les 3 étapes pour faire aboutir votre projet.

Vous n’étiez pas à la Freelance Fair ? Pas de souci, je vous fais un récap’ de mon atelier « Devenir Freelance ? ». Pour guider les aspirants freelances dans leur réflexion en une heure chrono, je me suis appuyée sur ma méthode d’accompagnement dans laquelle je croise 3 piliers : les aspirations, les talents et le monde réel. Ces 3 piliers sont une version simplifiée de l’ikigai : ce que vous aimez, ce pour quoi vous êtes bon, ce dont le monde a besoin et ce pour quoi vous pouvez être payé.

Faire le choix d’être freelance, c’est faire le choix d’être free ! C’est l’occasion ou jamais de s’écouter et de bâtir un projet sur-mesure.

1/ Clarifier ses aspirations

Voici les 4 questions à se poser avant de se lancer en freelance. Je vous invite à prendre un carnet et à prendre le temps d’y répondre en toute sincérité.

  • Qui ai-je envie de devenir ?

Oui, cette question est la plus difficile et ce n’est pas pour rien. La question n’est pas « qu’ai-je envie de faire ». Elle se situe dans l’être plutôt que le faire. Il est difficile d’y répondre car nous n’avons pas été habitués à raisonner comme cela, que ce soit à l’école ou dans notre travail. Or, cette question est fondamentale ! Connaissez-vous le Cercle d’Or de Simon Sinek ? C’est la même chose pour votre projet. Commencez par le « pourquoi », par votre mission profonde, par l’impact que vous souhaitez avoir sur votre vie et sur les autres. Ne vous encombrez d’aucune limite, du type « j’aimerais être ci… mais je n’ai pas les compétences, je n’ai pas assez d’argent, je ne suis pas assez intelligent, je n’ai pas assez de contacts… ». Osez rêver !

  • Qu’ai-je envie de faire tous les jours ?

Autrement dit, comment occuperiez-vous votre journée idéale ? Que feriez-vous, où, comment, quand, avec qui ?

  • Quelles sont mes priorités ?

Notez vos 3 priorités et fixez-vous un objectif concret. Par exemple :

  • Si votre priorité est le chiffre d’affaires, déterminez un objectif chiffré
  • Si c’est l’équilibre de vie pro/perso, établissez les limites que vous vous fixez
  • Si c’est le type de missions, notez clairement celles que vous souhaitez réaliser et celles que vous préférez refuser

C’est à vous de fixer votre objectif idéal pour l’avoir en tête et clarifier vos attentes. Se fixer des objectifs est nécessaire pour réussir à les atteindre. A objectif flou, résultats flous.

  • Quels sont mes besoins ?

Faites la liste de ce qui est important pour vous : apprentissage, autonomie, bien-être, bienveillance, confiance, coopération, échange, liberté, mouvement, nouveauté, reconnaissance, repos, sécurité, sens…? Notez vos 3 besoins prioritaires et voyez comment les combler dans votre future vie de freelance.

2/ Définir ses talents

Pour analyser vos talents, procédez en trois étapes :

  • Capitalisez sur vos expériences professionnelles 

Pour chaque expérience significative, notez les compétences que vous avez développées, dans l’idéal en segmentant entre soft skills et hard skills. Puis faites le point sur ce que vous avez aimé et moins aimé, et pourquoi. Essayez de faire émerger un fil rouge entre ces expériences ainsi que des mots-clés qui définissent au mieux votre profil professionnel.

  • Capitalisez sur votre vie !

Etre freelance, c’est un choix professionnel mais aussi un choix de vie. Si vous devenez freelance, c’est qu’a priori vous cherchez à davantage vous épanouir. Alors le meilleur moyen pour embrasser ce que vous faites, c’est de l’aborder dans une perspective plus large que vos compétences professionnelles stricto sensu. En faisant le travail qui suit, vous apprendrez à raconter votre histoire et qui vous êtes. C’est donc ici que se joue votre bonheur mais aussi votre différenciation par rapport aux autres freelances. Répondez aux 5 questions suivantes :

– A quels sujets votre entourage vous demande-t-il de l’aide et des conseils ? (Que ce soit dans la sphère privée ou professionnelle)

– Quand vous étiez petit, qu’aimiez-vous faire ?

– Que faites-vous mieux et plus vite que la moyenne ?

– Que faites-vous de votre temps libre spontanément, quand vous n’avez aucune obligation ?

– Quels sont les projets qui vous occupent en dehors de votre travail ?

  • Trouvez votre verbe

Les verbes d’action sont plus englobants que les compétences. Quels sont les 3 verbes qui définissent votre activité idéale au quotidien ? Je vous donne mon exemple pour illustrer : mes 3 verbes sont former, écrire et motiver.

Maintenant que vous avez fait le point sur vos objectifs et vos attentes, et que vous avez une trame pour analyser vos talents, il faut vous confronter au monde réel.

3/ Se confronter au monde réel

  • Ne pas commencer par la solution mais par le problème

Comme tout entrepreneur, avant de proposer une solution vous devez analyser le problème de votre client cible. A partir de vos rencontres et de votre expérience, essayez d’écrire clairement :

– Le besoin auquel vous répondez

– Le profil de votre client type (le persona)

Si vous avez du mal à réaliser cet exercice, prenez le temps d’échanger avec vos clients potentiels et vos pairs freelances pour aboutir à une première réponse. Puis demandez-vous comment ce besoin est résolu sur le marché actuellement : concurrents, agences, outils en ligne…

  • Faire le point sur ce qu’il vous manque pour vous lancer

Que ce soit de l’argent de côté, des compétences, du réseau… Soyez objectif sur ce qu’il vous manque. Mais attention, cela ne doit pas forcément être un frein à votre lancement. Agissez dès maintenant pour vous lancer, mais assurez-vous d’avoir les bases nécessaires pour vous en sortir.

  • Définir votre offre 

Votre offre est un mix de vos compétences, de vos envies et des attentes du marché. Il y autant de freelances que d’offres. L’expérience, les missions déjà réalisées, les formations suivies, les sources d’inspiration… sont autant de variables qui définissent l’essence d’une offre.

Votre objectif est d’entrer dans une case pour être identifié par vos clients potentiels, tout en ayant un profil suffisamment spécialisé pour vous démarquer de vos concurrents. Il y a beaucoup de « rédacteurs web », « designers », « consultants » freelances… mais des compétences et des univers très différents se cachent derrière !

Ne vous basez pas sur ce que proposent les autres mais demandez-vous ce que VOUS voyez comme meilleure solution pour répondre au besoin de vos clients potentiels. Calquer son offre sur le marché, c’est prendre le risque de ne pas se différencier. Alors que si vous êtes complètement aligné avec votre offre, vous serez plus à l’aise pour vous vendre. C’est ce qu’explique Emilie : elle a décidé de se spécialiser dans le copywriting sans chercher à faire également des sites web comme les autres freelances sur son marché.

Se spécialiser ce n’est pas se fermer des portes. Généralement on a peur de passer à côté d’opportunités et de se spécialiser sur une niche trop petite. Sauf qu’en restant généraliste vous ne développerez aucune expertise et donc aucune réputation. De plus, votre spécialisation dans un secteur ou un métier vous permettra de communiquer bien plus clairement ! Si vous avez envie d’acheter des baskets pour faire votre running quotidien, vous rendrez-vous dans une grande surface qui a un rayon chaussures, ou dans un magasin spécialisé dans le sport ? Eh oui, vous êtes comme tous les clients, vous vous méfiez des offres trop généralistes et pour un achat important pour vous, vous préférez choisir un spécialiste.

Pour aller plus loin, voici 10 idées de petits pas pour démarrer en freelance.


Cet article est une bonne base pour réfléchir à se lancer en freelance. Après avoir fait ces exercices, vous y verrez plus clair. Mais je sais qu’il n’est pas facile de réfléchir à tout cela en étant seul. C’est pourquoi je vous accompagne individuellement dans mon programme Nouveau Départ. Réservez un Call Découverte gratuit et nous en discuterons de vive voix !

 

Commentaires

Vous allez aussi aimer