Devenir freelance : un billet pour gagner sa liberté ?

Devenir Freelance, c’est avoir son propre emploi, sa propre entreprise et ses propres prises de décision ! Vous pouvez choisir vos horaires, travailler à partir de chez vous, être votre propre patron et gagner votre billet pour votre liberté. Pour mieux comprendre l’engouement des salariés à se diriger vers le monde de l’entrepreneuriat et du freelancing, voici les raisons qui peuvent vous aider à sauter le pas.


Article invité rédigé par Jeanne Merle


Que signifie devenir freelance ?

À l’heure actuelle, on compte un peu plus d’un million de freelances en France. Sur les dix dernières années, cette façon d’exercer son activité a connu un pic de popularité soudain avec une hausse de 110 % nouveaux freelances sur le marché du travail. Si la tendance du freelancing a le vent en poupe depuis la crise de la Covid-19, la création du statut micro-entrepreneur, anciennement auto-entrepreneur, est notamment appréciée pour son régime simplifié. 

Par définition, le freelance est une personne qui travaille de façon indépendante et qui gère de manière autonome son activité. Parmi eux, 88 % ne souhaitent pas retourner vers le salariat, notamment en raison de la liberté que leur offre leur nouveau statut d’entrepreneur qui leur permet également, bien souvent, de mieux gagner leur vie. Travailler à son compte, c’est aussi ne dépendre d’aucun patron et n’avoir aucun employé à gérer. Il est toutefois possible de s’associer avec un autre travailleur indépendant ou encore, de déléguer certaines tâches à des prestataires externes, comme c’est parfois le cas concernant la tenue de leur comptabilité ou de la gestion de leurs réseaux sociaux. 

Le terme anglicisme “freelance” ne désigne pas un statut juridique à proprement parler. Ainsi, le travailleur en freelance possède la liberté de choisir entre différents statuts. La majorité des indépendants privilégient les entreprises individuelles et le régime de la micro-entreprise pour leur souplesse et leur simplicité fiscale. Ces statuts sont principalement choisis dans le cadre de prestations de services, et leur permettent entre autres d’avoir des frais de gestion réduits. En outre, en tant que micro-entrepreneur, il est également possible de se voir exonéré partiellement ou totalement des cotisations sociales lors de la première année d’activité en effectuant une demande d’ACRE (Aide aux Créateurs et Repreneurs d’Entreprise). Mais, alors pourquoi devenir freelance ?

Devenir freelance pour être libre !

Le mot « liberté » est fort utilisé lorsqu’on parle de devenir freelance. Mais que signifie-t-il concrètement ? Qu’est-ce qui fait qu’on est vraiment libre quand on est freelance ? Est-ce le sentiment d’avoir le choix et de ne pas être contraint de faire quelque chose ? Par passion, parce que vous ne vous retrouvez pas dans les projets menés par votre entreprise ? Ou parce que vous êtes au chômage ? 

Le freelancing est un choix qui peut s’adapter au mieux à votre besoin et à vos envies. Dans ce monde en perpétuelle évolution, la motivation est devenue une priorité pour réussir au travail et ce n’est pas pour rien que les salariés veulent aujourd’hui avoir plus de flexibilité dans leur emploi.

Être freelance représente la liberté d’être son propre patron et de travailler à son rythme. Oubliez le statut de salarié avec ses 35 heures et ses semaines de congés payés. Devenir freelance, c’est une manière de décider de ses horaires de travail sans avoir à respecter le rythme traditionnel. C’est aussi gérer seul son planning, en fonction des projets clients, mais aussi selon ses envies. Le freelance n’a pas forcément de bureau fixe et peut alors facilement s’adapter à un nouvel espace de travail. Il peut effectuer les missions depuis son domicile, depuis un espace de Coworking ou encore depuis n’importe quel endroit qui lui offre une bonne connexion internet. La flexibilité du freelancing permet aussi de prendre des congés sans avoir à demander à son chef si l’on peut partir en vacances avec sa famille. Ce statut lui offre aussi la possibilité d’être digital nomade pour travailler tout en voyageant dans le monde entier

L'unique newsletter à lire pour enfin poser ta dem' !

Rejoins la communauté de 10000 futurs démissionnaires qui lisent mes conseils concrets et inspirants pour inventer leur vie professionnelle !

Pour mener son activité, l’indépendant peut choisir les clients et les missions sur lesquelles il travaille et en changer régulièrement. Libre à lui de se spécialiser dans un type de mission et de n’avoir que quelques projets clients ou au contraire, de profiter de cette liberté pour pouvoir se diversifier et travailler sur différentes missions. Choisir de devenir freelance, c’est être indépendant et autonome et éviter la routine et monotonie qui peut souvent survenir dans le quotidien d’un salarié et peut conduire au bore-out

L’avantage d’être libre offre également l’opportunité d’intégrer une entreprise en tant que prestataire et de découvrir son fonctionnement sans pour autant faire partie de son effectif, et donc d’en subir les contraintes. Le freelance pourra alors gagner en expérience et développer son réseau professionnel, en définissant ses propres tarifs ainsi que les horaires de travail qui lui conviennent, sans se sentir prisonnier de l’entreprise pour laquelle il travaille.

Photo d'une femme de dos dans un champ pour illustrer l'article "comment devenir freelance"

Être indépendant : un véritable choix de vie

Qui n’a jamais rêvé d’être le grand décisionnaire de l’activité de son entreprise ? Être freelance, c’est choisir les directives qui semblent les plus pertinentes pour la bonne exécution des tâches et le développement de son business. En effet, le freelance est son propre supérieur hiérarchique et c’est d’ailleurs ce qui fait sa force.

Lorsqu’un client fait appel à un freelance, il est conscient qu’il recrute un chef d’entreprise, mais aussi une personne experte dans son domaine, passionnée par son métier et qui se bat pour son indépendance professionnelle et financière. 

Être indépendant implique de gérer seul son activité et il doit de ce fait prospecter régulièrement de nouveaux clients, se former pour approfondir ses compétences et s’informer des nouveautés dans son secteur d’activité. Pour réussir à son compte, le freelance aura tendance à chercher et à trouver des solutions visant à améliorer son organisation et son efficacité au travail pour “rester dans la course”.

Pour réussir à son compte, il doit se fixer des objectifs ambitieux et réussir à les atteindre en utilisant au mieux son temps. Dans ce cas, la productivité joue un rôle essentiel et il existe de nombreuses méthodes pour maximiser son efficacité au travail et faire preuve d’une bonne organisation. La mise en place d’un système de gestion du temps, l’élaboration d’un tableau de bord ou encore l’automatisation de certaines tâches via des outils dédiés font partie des moyens efficaces pour organiser son activité lorsque l’on est indépendant.

Choisir de devenir freelance c’est finalement chercher l’équilibre idéal entre vie professionnelle et vie personnelle.

Trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie privée

Aujourd’hui, devenir freelance peut être la clé pour avoir plus de temps pour se consacrer à sa famille et à ses loisirs. Effectivement, la flexibilité est l’un des aspects les plus attrayants de ce statut. En effet, il est possible de travailler quand on veut et d’où l’on veut (selon les objectifs que l’on s’est fixés et les différentes contraintes liées à son activité professionnelle et familiale). Cette souplesse nécessite néanmoins de parvenir à trouver le juste équilibre entre vie professionnelle et vie privée, la balance idéale entre travail et loisirs, pour avoir une vie qui vous ressemble.

Être à son compte offre la possibilité de prendre des congés lorsque la charge de travail le permet, de conserver du temps pour suivre des formations pour enrichir ses compétences, faire du sport, s’occuper de ses enfants…

Selon une étude réalisée par Randstad France, 68 % des freelances travaillent entre 30 heures et 50 heures chaque semaine. Être à son compte offre une plus grande liberté dans l’organisation de son travail et permet de se fixer librement des horaires en fonction de sa productivité et de son propre rythme circadien. En effet, chaque personne est différente et la journée type du salariat avec ses classiques horaires de travail, ne convient pas forcément à tout le monde. Certaines personnes vont être davantage productives le matin, tandis que d’autres vont préférer travailler l’après-midi ou encore le soir. En étant à son compte, il est ainsi possible de caler ses sessions de travail sur son horloge interne et sur ses pics de productivité.

Vie de freelance : le récap’

Comme évoqué précédemment, le nombre de freelances ne cesse de prendre de l’ampleur avec plus de 1,2 million de freelances en France en 2021. Ce mode de travail devient de plus en plus commun, surtout dans les domaines liés aux nouvelles technologies, au développement informatique ou encore au métier de rédacteur web .

En pratique, cette reconversion professionnelle dépend principalement de la situation et de la personnalité du futur entrepreneur. Certains perçoivent le changement et l’indépendance comme une source de stress, et le fait de prospecter de nouveaux clients peut se révéler particulièrement compliqué. Pour d’autres, la volonté de sortir du monde du salariat et de la pression constante quant à l’évolution de leur carrière ou aux objectifs commerciaux l’emporte sur le reste.

Le freelancing constitue aujourd’hui un véritable choix de vie, conférant des avantages indéniables et son essor n’est pas prêt de s’arrêter en si bon chemin !

Vous avez envie de devenir freelance ? La vie d’indépendant vous tente ? Alors préparez-vous à vivre une expérience très enrichissante. Si elle nécessite du courage, des efforts, une bonne organisation et plein d’autres qualités, elle peut également vous permettre de trouver votre voie et de vous faire vivre pleinement de votre passion.


Vous pouvez retrouver Jeanne qui nous explique comment devenir freelance sur son site Internet


Commentaires