Je m'inspire

Thibaut : Il a créé le blog Bonjour Lisbonne après des études en finance

Thibaut a créé le blog Bonjour Lisbonne

Après des études en finance, Thibaut a créé le blog Bonjour Lisbonne. 3 autres blogs plus tard, il nous raconte son aventure, nous explique comment il s’organise et nous dévoile comment atteindre les 30 000 visiteurs par mois. Enfin, il répond en toute transparence à la question que tout le monde se pose : peut-on vivre du blogging ? Bonne lecture ! 


Bonjour Thibaut, raconte-nous ton parcours en toute transparence !

Originaire de la région parisienne, j’ai fait des études en finance d’entreprise. J’ai fait mes études entre 2007 et 2012, à la Sorbonne. N’étant pas du tout satisfait de la thématique de mes études, j’ai commencé progressivement à m’intéresser à l’entrepreneuriat car je pensais avoir les capacités de me lancer dans ce domaine. Et étant passionné par internet et par les voyages, je me suis alors intéressé aux blogs de voyages et de tourisme, afin de combiner mes deux passions.

C’est ainsi que j’ai d’abord créé le blog Bonjour Lisbonne en 2012 puisque je me suis installé dans la capitale portugaise cette même année. Puis voyant que ce blog fonctionnait très bien, j’ai lancé Bonjour Barcelone, Bonjour Porto et Bonjour Rome. Je ne change jamais une équipe qui gagne !

Quelles ont été les étapes de la création de tes blogs ?

Je me suis au départ formé grâce à des formations gratuites, et j’ai vite vu que créer un blog était très simple avec WordPress. J’ai donc utilisé WordPress en achetant un hébergement chez OVH, et j’ai commencé à écrire du contenu.

Je me suis ensuite formé grâce à des formations gratuites sur le référencement, mais ces dernières étant limitées, j’ai décidé d’acheter la formation payante de Brian Dean du blog Backlinko en anglais. Cette formation est chère mais très efficace. Cela a métamorphosé ma vision du référencement, et c’est à ce moment-là que le trafic du blog a décollé.

Pour faire du référencement, j’utilise le site Ahref qui permet de voir la notoriété de chaque site ainsi que tous les liens qui pointent vers les sites qui vous intéressent, notamment les liens qui pointent vers les sites de vos concurrents.

Comment t’organises-tu au quotidien entre 4 blogs ?

Le matin, je me concentre sur les activités qui font de l’argent : l’optimisation des produits et des services que je vends sur mon site en faisant des tests. Je teste différents types de pages de ventes par exemple, pour voir celle qui fonctionne le mieux. Je gère également mes partenariats avec les sociétés que j’ai au Portugal, en Espagne et en Italie.

L’après-midi, je me concentre sur la relation que j’ai avec mes salariés (qui est d’ailleurs très bonne), le référencement du site, le contenu ainsi que toutes les autres activités indispensables au fonctionnement de l’entreprise comme les activités comptables et administratives.

30 000 visiteurs par mois sur chacun des blogs, ça fait rêver ! C’est quoi ton secret ?

Pour réussir dans le monde du blogging, il n’y a pas de secret : il faut prendre le temps de se former.

Je me suis beaucoup formé sur le référencement, en suivant des formations. En réalité, ça fait plusieurs années que je suis des formations et cela s’avère payant.

Il n’y a pas besoin d’être « plus intelligent qu’un autre », il faut simplement connaître les bons outils. Je conseille notamment à Ahref comme précédemment mentionné, qui vous permet de connaître tous les sites qui ont mentionné vos concurrents. C’est une très bonne manière d’entrer en contact avec eux pour présenter votre site voire proposer du contenu gratuit, notamment grâce à des articles invités. Cela permet à votre site de prendre de la valeur tout en apportant du contenu de qualité à d’autres sites. Finalement, tout le monde est gagnant et c’est comme cela que le référencement marche le mieux.

Ordinateurs sur une table en bois

Quelles difficultés as-tu rencontrées ou rencontres-tu actuellement ?

Pour ne pas me laisser enfermer dans le business, je me fixe des journées finalement semblables à celle des salariés puisque je commence autour de 9h le matin et je ne dépasse jamais 18h le soir, afin de pouvoir consacrer du temps pour moi-même et pour ma fille qui a maintenant 2 ans. L’entrepreneuriat est une très belle expérience mais il faut faire attention à ne pas basculer dans le sens inverse, c’est-à-dire travailler du matin au soir sans s’arrêter.

Selon moi, la principale difficulté est au départ est d’accepter de passer 1 an voire plus à écrire du contenu et référencer votre site sans aucun revenu. L’idéal est d’avoir de l’argent de côté ou un travail à temps partiel pour avoir un petit salaire, tout en ayant temps à consacrer à votre site.

En revanche, une fois que les revenus commencent à arriver, vous n’avez plus qu’à entretenir votre business. Cela demande certes beaucoup de temps mais quand vous avez de l’argent et de l’expérience, tout devient plus facile. Dans le cas du tourisme, il y a une autre difficulté qui vient du fait que les internautes qui visitent votre site ne sont pas des clients réguliers.

Dans les domaines comme le marketing ou la nutrition, l’idéal est de capturer des mails sur votre site pour constituer un groupe privé et envoyer des mails régulièrement afin de parler de vos formations payantes. C’est ce que fait par exemple Quentin du blog Merci Végan que je suis depuis bientôt 1 an et qui a constitué le Vegan Pass sur lequel il envoie du contenu gratuit mais parle également de ses produits payants. Cette stratégie est hyper efficace pour la majorité des blogs.

Dans le domaine du tourisme, il est essentiel de comprendre très rapidement que la stratégie est différente. Capturer des mails est possible afin de garder une base de mails, mais le cœur de votre business ne se centre pas là-dessus. Il faut absolument avoir un site très bien présenté et bien référencé afin d’avoir un maximum de trafic et des clients potentiels. Le but est de les convaincre de réserver vos services dès la première visite puisque les clients ne seront plus intéressés par vos produits et services après leur voyage, lorsqu’ils rentrent chez eux.

Ton activité te permet-elle de vivre ?

Je vis aujourd’hui pleinement de mes blogs. Le tourisme est un domaine dans lequel les internautes dépensent beaucoup d’argent, et si vous arrivez à vous positionner parmi les premiers résultats sur Google sur les mots clés les plus tapés, vous allez gagner plusieurs milliers d’euros par mois.

Pour donner un exemple, je touche 4000 € par mois avec le blog Bonjour Lisbonne qui est un des tout premiers blogs francophones sur Lisbonne. Cela a été beaucoup de travail puisque je l’ai créé en 2012 et ce chiffre est le chiffre 2019. Mais je ne regrette pas tout le travail que j’ai pu fournir.

Les blogs Bonjour Porto et Bonjour Barcelone sont plus récents et me rapportent entre 1000 et 2000€ par mois. Bonjour Rome est le dernier en date et commence tout juste à me rapporter de l’argent.

Que conseillerais-tu à quelqu’un qui souhaite se lancer dans le blogging mais n’a pas encore osé franchir le pas ?

Le plus important est de se former et de faire des tests. Concernant la formation, l’idéal est d’acheter des formations payantes qui auront un très bon retour sur l’investissement. Il y a beaucoup de contenu gratuit mais le contenu payant est bien souvent de meilleure qualité. C’est ce qui vous permettra d’aller de l’avant en consolidant vos connaissances.

Concernant le fait de faire des tests, il s’agit d’essayer le maximum de stratégies pour voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Dans le domaine la vente, il ne faut pas hésiter à essayer plusieurs pages de vente sur plusieurs semaines et regarder celle qui a le plus vendu. Beaucoup d’entrepreneurs au départ ont une idée fixe et ne souhaitent pas expérimenter d’autres idées. Cela est une très grosse erreur car parfois nos intuitions ne sont pas celles qui nous rapporteront le plus. Il ne faut pas avoir peur de demander aux entrepreneurs de son entourage leurs idées et les expérimenter afin de savoir ce qui vous rapportera le plus.


Que retenir de l’expérience de Thibaut ?

  • On ne le dira jamais assez : FORMEZ-VOUS ! Il existe beaucoup de ressources gratuites sur Internet, profitez-en !
  • Tester, tester, tester : voilà le secret. Ne restez pas focalisé sur une idée, partez du principe que votre conception des choses n’est peut-être pas la bonne !
  • Essayez de garder un rythme, cela vous permettra d’avoir un équilibre vie pro/vie perso. 
  • Demandez l’avis d’entrepreneurs que vous connaissez, n’ayez pas peur de montrer votre travail et de demander conseils, c’est aussi de cette façon que vous avancerez.

👉 Cliquez ici pour rejoindre la communauté la plus survoltée de futurs démissionnaires ! Inspiration et entraide quotidiennes garanties ! 

👉 Pour réussir à créer la vie professionnelle de vos rêves, découvrez mes programmes d’accompagnement individuel et les formations en ligne de l’Académie Pose ta Dem’.

Commentaires

Vous allez aussi aimer